Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2015

Meurtre au champagne d'Agatha Christie

Meurtre au champagne

d'

Agatha Christie

meurtre au champagne,agatha christie,livre de poche,roman policier,sparkling cyanide

"Que ne donnerais-je pour n'avoir plus ces images devant les yeux!

Ils étaient six à ne pouvoir oublier Rosemary Barton, morte depuis un an déjà..."

Déjà un an que Rosemary Barton a trouvé la mort. Elle se serait suicidée au cyanure lors de son dîner d'anniversaire.

Mais qu'est-ce qui aurait pu pousser une jeune femme aussi riche, belle et admirée à commettre un tel acte? Un an après, les six témoins de ce drame se posent encore cette question.

Suite à des lettres anonymes, George, son veuf, commence même à se demander si sa défunte épouse n'aurait pas été la victime d'un empoisonnement. Et s'il menait lui-même une enquête officieuse?

Cependant, il devrait garder en tête que le danger rôde toujours autour des personnes trop curieuses...

meurtre au champagne,agatha christie,livre de poche,roman policier,sparkling cyanide

Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un des romans d'Agatha Christie. Et, grâce à ce mois anglais, j'ai pu réparer cette erreur.

Dans cet opus, la célèbre reine du crime délaisse ses héros récurrents. Point d'Hercule Poirot ni de Miss Marple. Place plutôt au mystérieux colonel Race.

Un colonel qui faisait partie des connaissances de George Barton et que ce dernier avait sollicité lors de ses investigations autour de la disparition de sa femme.

En effet, alors que la police avait conclu au suicide, le veuf n'a pas voulu croire à cette théorie. Surtout quand des lettres anonymes sont arrivées par la poste.

Erreur de verdict, prise de risque, confrontation du meurtrier, corbeau...:autant d'ingrédients qui permettent à l'auteur d'égarer son lecteur et d'enchaîner les péripéties.

De même, plusieurs modes de narration s'entremêlent.

On fait tout d'abord la connaissance des six témoins de la mort de Rosemary. Six témoins donc six meurtriers potentiels. Pourtant, aucun des monologues ne laisse deviner une once de culpabilité. Au contraire, ils dessinent un portrait en creux de l'absente et permettent d'établir les rapports entre chacun d'entre eux.

Puis, place à un récit à la troisième personne avec une certaine prise de distance.

Comme dans la première partie, des indices sont disséminés. Bien malin qui parviendra à les démêler...

Les pages se tournent toutes seules, les retournements de situation se succèdent...Quant au verdict final, comme souvent, il se révèle surprenant.

Au fil des chapitres, on retrouve certains types de personnages ou certains mécanismes de rapprochement, déjà entr'aperçus dans d'autres ouvrages. On peut notamment citer le cas de la jeune héritière, toujours dans l'ombre et qui va susciter bien des convoitises. Ou l'idylle qui va se dessiner entre deux des protagonistes.

C'est ce que je pourrais justement reprocher à Meurtre au champagne. Même s'il se révèle un cru efficace, il ne marquera pas ma mémoire. En effet, l'intrigue assez classique n'atteint pas la qualité de certains des chefs d’œuvre d'Agatha Christie. De même, l'enquêteur est bien loin de voler la vedette à ses héros récurrents. Je l'ai trouvé assez fade et maladroit. Quant à l'humour que je prise tant chez cette romancière, il m'a semblé malheureusement trop peu présent.

Bref, vous l'aurez compris: ce livre constitue un roman policier plaisant à l'ambiance so british. Néanmoins, je ne le conseillerai pas forcément à qui veut découvrir l’œuvre de la Reine du crime.

Le Livre de Poche, 255 pages

Billet dans le cadre du Mois anglais et du Challenge Agatha Christie de George

mois anglais.jpg challange-agatha-christie.jpg

 

 

 

 

Commentaires

Dans celui-là j'aime les histoires dans l'histoire - celle du politicien et de sa femme notamment :-) Race est un bien un enquêteur récurrent mais il la joue toujours sur la réserve, homme fort et silencieux comme le décrivait je crois l'héroïne de l'homme au complet marron :-)

Écrit par : yueyin | 06/06/2015

C'est vrai: tu as tout à fait raison: les histoires dans l'histoire sont très intéressantes. Notamment celle avec le politicien et sa femme.
Je n'avais pas fait le rapprochement avec le colonel Race de l'Homme au complet marron! Merci pour cette info! Il faudrait que je le relise car je garde un excellent souvenir de cette lecture!

Écrit par : Claire | 11/06/2015

Je n'ai pas encore fait la connaissance du Colonel Race ! L'idée des différents modes de narration me plaît, donc je me lancerai peut-être dans ce roman à l'occasion. Mais comme tu le dis, c'est toujours sympathique et reposant de lire du Agatha Christie de temps en temps ;).

Écrit par : Alexandra | 06/06/2015

Oui, c'est exactement cela, c'est toujours sympathique et reposant de lire un Agatha Christie. On est rarement déçus!
C'est ce qui m'a le plus intéressée dans ce roman, les différentes structures narratives. Ce début à six voix qui se tranforme en récit à la troisième personne.
Il faut une grande habileté pour parvenir à faire parler le ou les meurtriers sans ne rien révéler.

Écrit par : Claire | 11/06/2015

C'est sûr que certains titres souffrent de la comparaison avec Dix petits nègres, Le crime de l'orient express... Mais la plupart sont malgré tout excellents, surtout par rapport à la production récente. Je ne me souviens plus de ce roman mais j'espère avoir le temps de me plonger dans un Agatha bientôt

Écrit par : bianca | 06/06/2015

Oui, les titres d'Agatha sont souvent excellents (surtout quand on les compare à la production actuelle)
Néanmoins, celui-ci ne figure pas parmi les meilleurs. Je pense que j'en piocherai un de nouveau le mois prochain dans ma PAL. Histoire de retrouver cette atmosphère so british que j'affectionne.

Écrit par : Claire | 11/06/2015

Je ne connaissais pas ce titre avant de lire ton billet. Je ne sais pas si je le découvrirai mais une chose est sûre : tu m'as donné envie de me plonger dans l'un des policiers de la reine du crime que j'ai dans ma PAL !

Écrit par : Tasse de culture | 06/06/2015

Super! Je suis ravie de t'avoir donné envie de piocher dans un des titres de ta PAL, Céline. Je suis certaine que tu passeras un très bon moment!

Écrit par : Claire | 11/06/2015

Je n'ai pas lu cette enquête mais j'avoue que je préfère celle avec Poirot : il y a toujours une touche d'humour supplémentaire.

Écrit par : maggie | 06/06/2015

Les enquêtes avec Poirot font partie aussi de mes favorites! C'est vrai qu'elles ont souvent une touche d'humour supplémentaire. Et puis c'est fou comme il sait faire marcher ses petites cellules grises!

Écrit par : Claire | 11/06/2015

J'ai le souvenir d'avoir bien aimé un ou deux agatha dans ma jeunesse, mais j'ai été déçue par un essai récent et je ne pense pas en relire de si tôt : ton avis me fait au moins écarter celui-ci malgré le titre alléchant !

Écrit par : Onee-Chan (la bibli d'Onee) | 07/06/2015

Quel essai récent t'a déçue Onee?
Agatha Christie fait partie de mes écrivains de policier fétiches! Comme j'aime retrouver ses ambiances so british, ses personnages, ses intrigues retorses!!!
L'occasion de passer toujours un bon moment. Voire parfois un moment exceptionnel!

Écrit par : Claire | 11/06/2015

J'aime énormément Agatha Christie, mais celui-ci ne me dit rien. Il faudrait que je le lise :)

Écrit par : Bénédicte | 12/06/2015

Ce n'est pas un de ses plus connus. Il ne me disait rien non plus avant que je remarque cette très belle couverture.
Je serai curieuse d'avoir ton avis si tu te lances.

Écrit par : Claire | 16/06/2015

Les commentaires sont fermés.