Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

des albums

  • Amitié de Heike Faller & Valerio Vidali

    Amitié

    Tout ce qui nous lie

    de

    Heike Faller 

    illustré par Valerio Vidali

    amitié, tout ce qui nous lie, heike faller, valerio vidalin seuil, éditions du sous-sol, freunde, was uns verbindet, littérature allemande, album, amitié, album jeunesse, littérature jeunesse, livre pour enfant, livre jeunesse, histoire du soir

    "A un moment donné, dans une galaxie nommée voie lactée, sous toutes les étoiles, entre tous les humains, toi et moi nous sommes rencontrés. "

    Il y a ces amitiés qui naissent et qui grandissent.
    Il y a ces amitiés qu'on laisse en chemin.
    Il y ces amitiés soutiens.
    Il y a ces amitiés rires.
    Il y a ces amitiés adolescentes, à la vie, à la mort.
    Il y a ces amitiés qui deviennent amour.
    Il y a ces amitiés qui...

    J'avais été très touchée par le précédent ouvrage d'Heike Faller. Cent ans. Condensé de nos existences. Si juste et si fort. Aussi, j'attendais avec beaucoup d'impatience son nouvel opus.

    Dans cet album, elle explore l'amitié dans toutes ses dimensions et ses variations. De cette chimie des débuts qui ne s'explique pas aux premières fâcheries, de cette route qui lie à jamais aux ruptures, autant de scénarii différents nous sont proposés.

    amitié, tout ce qui nous lie, heike faller, valerio vidalin seuil, éditions du sous-sol, freunde, was uns verbindet, littérature allemande, album, amitié, album jeunesse, littérature jeunesse, livre pour enfant, livre jeunesse, histoire du soir

    "Tu comptes un peu plus pour moi chaque année. J'espère que nous prendrons beaucoup de chemins ensemble."

    Animée comme pour son précédent opus de cette volonté de tutoyer l'universel, l'autrice a mené une enquête auprès de chaînes et de chaînes d'amis. Et elle en a livré l'essence ici.

    Page après page, les mots se déploient. Des mots tour à tour simples, efficaces, poétiques. Des mots mode d'emploi de tout ce qui traverse nos amitiés. Des mots éclairés par les images de Valerio Vidali qui leur donnent une résonance encore plus profonde.

    Car quelque soit l'âge, il s'agit bien d'un album écho. Où les mots font sens à tout âge. Ce genre d'albums qui peut nous accompagner tout au long des années. Ce genre d'albums à offrir à ceux qu'on aime. Ce genre d'albums que je ne peux que vous conseiller. 

    Editions du Seuil/Editions du Sous-sol, 2020, traduit de l'allemand par Olivier Mannoni

     

     

  • L'Homme à la lèvre tordue de Conan Doyle

    L'Homme à la lèvre tordue

    de

    Conan Doyle

    texte intégral traduit par Thibault Vermot

    illustré par Anton Lomaev

    IMG_20210203_073729_092.jpg

    "Isa Whitney, frère du regretté Elias Whitney, directeur de la Faculté théologique de Saint-George, était sacrément dépendant de l'opium. L'habitude lui était venue, comme j'ai cru comprendre, d'un certain scélérat imbécile fréquenté à l'université; après avoir lu dans le livre de Quincey la description des rêves et des sensations engendrés par l'opium, il s'était mis à inonder son tabac de laudanum pour essayer d'en tirer les mêmes effets."

    Par une soirée de juin 1889, Watson et sa femme sont dérangés par une de leurs amies qui s'inquiète de la disparition de son époux, parti depuis trois jours et sans doute égaré dans un taudis de l'East End au milieu de volutes d'opium.
    Le docteur s'engage à le ramener. Mais, pendant sa mission, il tombe sur son ami Sherlock, déguisé en fumeur d'opium et qui tente lui aussi de résoudre la disparition d'un mari. Dans des circonstances assez extraordinaires. Tout semble laisser penser à un meurtre au coupable idéal. Pour autant, notre détective continue de douter. Et voilà nos deux compères engagés dans une nouvelle enquête.

    l'homme à la lèvre tordue, conan doyle, thibault vermot, anton lomaev, classique illustré, sherlock holmes, docteur watson, les enquêtes de sherlock holmes, album, illustration jeunesse, mystère, enquête, policier

    J'aime beaucoup le principe de cette collection des grands classiques illustrés. Une jolie manière d'appréhender certains titres du patrimoine littéraire avec ce bal des images qui les scandent et les accompagnent.

    C'est l'artiste Anton Lomaev qui s'est attaqué à cette nouvelle de Sherlock Holmes (la troisième de la collection après l'Aventure du ruban moucheté et le Diadème de Beryls).

    Même si je n'ai pas trouvé l'intrigue aussi frappante que les précédentes et que le dénouement moral m'a moins convaincue, je me suis laissée porter par les rebondissements. Jeux d'apparences qui nous permettent une plongée dans les quartiers les plus pauvres du Londres Victorien, où se côtoient notamment les amateurs de paradis artificiels et certains criminels.

    Une incursion rendue encore plus frappante par ces tableaux qui occupent toute la page. Représentations en grand format des ambiances et des étapes décisives de cette aventure. Des représentations aux couleurs
    souvent sombres ou bleutées, aux détails d'orfèvre parfois d'inspiration russe, aux perspectives qui attirent le regard... Comme autant de pauses dans le cours de l'histoire. Comme autant de manières également de rendre encore plus palpables les mots.

    Bref, vous l'aurez compris: même s'il ne s'agit pas de mon investigation préférée de Sherlock Holmes, j'ai passé un bon moment à parcourir cet album pour les plus grands. 

    Editions Sarbacane, 2020, 61 pages

     

  • Un loup sort dans la nuit de Clémentine Mélois et Rudy Spiessert

    Un loup sort dans la nuit

    de

    Clémentine Mélois et Rudy Spiessert

    20210126_133728.jpg

    Magie de la nuit où les histoires s'inventent au gré de l'imagination.

    Mais, toi, lecteur, es-tu prêt à écouter un fabuleux récit ?

    Celui d'un loup-chevalier parti à la conquête d'un château et qui devint dans cette incroyable aventure capitaine de bateau. Après avoir croisé un terrifiant dragon. Non, de terribles dinosaures. Et avant de...

    Une page bleue, une page rouge. Duo de pages qui se répondent, se contredisent, se complètent, se nourrissent l'une de l'autre et s'opposent. Duo de voix qui nous narrent ainsi le conte de ce loup pas comme les autres. Jusqu'à la révélation finale de la signification des couleurs.
     
    Tel est le principe de ce livre qui prend vie sous nos yeux ébahis et franchement amusés par tant de trouvailles farfelues.

    Un loup sort dans la nuit fait partie de ces albums qu'on a immédiatement envie de lire à voix haute.
    Parce que la musicalité du texte nous y invite.
    Parce que la disposition des pages nous donne envie de partager cette lecture. A deux voix. Ou à une voix aux tonalités différentes pour mieux accompagner la construction.

    Il appartient également à ce type d'albums qui célèbrent l'enfance, dans toute sa créativité ludique. Grâce aux mots de Clémentine Melois. Grâce aux dessins de Rudy Spiessert. Des dessins aux allures d'ombres chinoises qui se détachent sur les fonds rouge et bleu.

    Bref, vous l'aurez compris: un ouvrage réjouissant que je ne peux que vous conseiller. 
     
    Ecole des Loisirs, 2020