Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

des albums

  • Frédéric de Leo Lionni

    Frédéric

    de

    Leo Lionni

    frédéric, leo lionni, école des loisirs, album, album jeunesse, littérature jeunesse, histoire du soir, mulot, poésie, beauté, poète, illustration jeunesse, illustration

     

    "En bordure d'une prairie, il y avait un vieux mur de pierres."

    Dans ce mur de pierres, tout près d'une grange et d'un grenier à grains vides, une famille de mulots a trouvé refuge. Pour se préparer à l'hiver, ils amassent des noisettes, de la paille et du blé. Ils sont tous très affairés.


    Tous sauf Frédéric. À leurs questions pressantes pour savoir pourquoi il ne les aide pas, il répond toujours un peu différemment. Lui aussi fait des provisions pour les longs mois glacés à venir. Mais des provisions de soleil, de couleurs et de mots.


    Quand le froid s'installe, tous retrouvent leur abri de pierre. Mais, une fois bien entamées les réserves, l'ennui s'installe. Jusqu'à ce que Frédéric invoque le soleil, les couleurs et les mots. Rayons de poésie qui inondent et réchauffent leurs cœurs.

    frédéric, leo lionni, école des loisirs, album, album jeunesse, littérature jeunesse, histoire du soir, mulot, poésie, beauté, poète, illustration jeunesse, illustration

    De Léo Lionni, j'adorais petite l'album Petit bleu et petit jaune. Aussi, quand Coralie, une de mes amies, m'a parlé avec beaucoup d'enthousiasme de ce titre, je n'ai pas hésité longtemps avant de le découvrir à mon tour.


    Je trouve que cet ouvrage revêt quelque peu l'allure d'une fable. Celle d'une famille de mulots qui se fait fourmi pour l'hiver mais oublie que sans cigale, tout sera ennui. Heureusement, Frédéric est là. Il a observé longtemps chaque élément. Pour mieux s'en imprégner. De ces souvenirs, il en extrait la beauté et tout prend soudain sens et s'éclaire.


    Sans poète, rien ne vaut la peine.
    Et par cette succession de phrases et de situations, Leo Lionni en fait la brillante démonstration.


    Il faut donc lire et relire Frédéric. Dès son plus jeune âge. En famille ou seul. Et se laisser bercer par les mots et la simplicité des dessins et ne jamais oublier ainsi à quel point la poésie irrigue nos existences et les rend jolies.

    Ecole des Loisirs, 2020

  • Mon amie la licorne de Briony May Smith

    Mon amie la licorne

    de

    Briony May Smith

    20210420_132801.jpg

    "Ma vie a totalement changé quand nous avons déménagé au bout du monde, dans les montagnes, pour nous rapprocher de mamie. Cette nouvelle maison avait une odeur étrange et elle était toute vide."

     

    Il est de merveilleuses amitiés qui naissent grâce à de jolis hasards. Comme celui de cette promenade que fait Lily autour de sa nouvelle maison.

    Après avoir observé la mer au loin et la course des nuages licornes, elle trouve justement dans un creux, un bébé licorne, emprisonné par des ronces.

    Un bébé qu'elle recueille, qu'elle nourrit grâce à des brassées de fleurs et qu'elle abreuve d'eau de lune.

    Au fil des mois et des saisons, la complicité grandit entre ces deux êtres. Magie des instants partagés. Solitude à jamais bouleversée par la présence de l'autre.

    Et puis, revient le printemps et les licornes reprennent leur course folle.

    Et si déjà sonnait le temps des adieux ?

    20210420_132905.jpg


    J'ai immédiatement été attirée par la couverture de cet album. Par la tendresse et la douceur qui se dégagent. Par la complicité évidente entre cette petite fille et ce bébé licorne.

    Une complicité qui se noue sous nos yeux attendris. Vignettes de bonheur magnifiées par les illustrations. J'ai aimé leurs couleurs délicates, leurs détails et leur manière d'exprimer les émotions.

    Véritable ode à l'amitié, cet ouvrage célèbre également les bonheurs simples. Comme le bal des saisons. Comme les odeurs des gâteaux de Noël. Comme la pluie qui tinte sur les carreaux. Comme la joie d'être ensemble tout simplement.

    Et puis, il se révèle aussi un bel hommage à l'imaginaire. Car où commence le réel et où finit le rêve dans l'esprit d'une petite fille qui vient de déménager et n'a pas encore de camarades sur place ?

    Bref, vous l'aurez compris : un ouvrage réussi que je ne peux que vous recommander. Et peut être que comme moi, l'espace de quelques pages, vous aurez l'impression de voyager dans cette lande au milieu des bruyères et des embruns.

    Gallimard Jeunesse, 2021, traduit de l'anglais par Catherine Gibert

  • Le Jardin de Monet de Kaatje Vermeire

    Le Jardin de Monet

    de

    Kaatje Vermeire

    IMG_20210217_070719_504.jpg

    Un enfant sur la plage. Devant lui, "la mer prend un bain de lumière. Des milliers de taches de couleurs dansent et miroitent dans l'eau".

    L'enfant observe le spectacle. Et, sur cette plage, devant ces falaises d'albâtre, un artiste est né. Qui tentera sa vie durant de capter ces jeux de lumière et de les retranscrire dans ses tableaux. A la recherche de la nuance exacte. Orfèvre en quête d'impressions à immortaliser.

    C'est ce parcours que Kaatje Vermeire dépeint dans cet album en quelques très belles doubles pages. Ou comment restituer selon elle ce qui fait l'essence de l'art de Monet: la lumière et les variations de couleurs. Obsessions d'une existence entière comme le montrent quelques épisodes choisis. Un été près de la clarté de la robe blanche de Camille. Un automne flamboyant sur une rivière. Et puis, cette maison rose. Demeure refuge où Monet se crée son jardin d'Eden.

    le jardin de monet,kaatje vermeire,versant sud,emmanuèle sandron,monet,jardin,giverny,in de tuin van monet,littérature jeunesse,peinture,album jeunesse,album,histoire du soir,album coup de coeur


    J'aime beaucoup ce peintre. Aussi, j'ai été ravie de découvrir cet album qui lui rend hommage. Récit de vie. Récit surtout d'une œuvre. Jusqu'aux nénuphars.

    "Je les peins tels qu'ils sont. En fait je peins toujours la même chose et ce n'est jamais la même chose."

    Cet ouvrage apporte ainsi de si jolies clefs sur comment percevoir et comprendre ses toiles. Phrases poétiques qui se perdent dans des illustrations denses. Mélange de peintures et de collages qui superposent les ressentis et épousent le bal des saisons.

    Bref, vous l'aurez compris : un merveilleux album lumineux et profond autour de Monet et de Giverny.

    Versant Sud, 2020, traduit du néerlandais par Emmanuèle Sandron