Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2015

Tag: Problèmes de lecteurs

Tag: Problèmes de lecteurs

 

tag problèmes de lecteurs

 

Céline du blog Une tasse de culture a très gentiment pensé à moi pour ce tag autour des problèmes de lecteurs. Un grand merci à elle pour cette attention et n'hésitez pas à aller voir ses réponses par ici.

1. Tu as 20 000 livres dans ta PAL. Comment décides-tu de celui que tu vas choisir? Entre mes achats, mes emprunts auprès de ma famille, de mes amis, à la médiathèque..., j'ai une PAL qui déborde. Très souvent, je fonctionne à l'instinct pour choisir. Soit parce que j'ai envie de changer totalement de style par rapport à ma lecture précédente...Soit parce que je sens que c'est le moment précis de me plonger dans tel ou tel ouvrage...Soit parce que je ne peux résister au conseil ou au billet d'une de mes copinautes préférées.

2. Tu as lu la moitié d'un livre et tu ne l'aimes pas. Tu abandonnes ou tu continues?Un de mes grands regrets de lectrice, c'est de savoir que jamais, je n'aurais le temps de dévorer tout ce que je souhaite. Par conséquent, quand je n'accroche pas à une intrigue ou à un style, j'abandonne pour me consacrer à d'autres pages plus prometteuses.

 Une des rares fois où je me suis forcée, je me souviens, c'était pour faire plaisir à mon père qui souhaitait que je parcoure Les Raisins de la Colère de Steinbeck. Alors que je tourne les pages rapidement, j'ai mis plus de trois semaines à venir à bout de cette histoire qui ne me plaisait pas (j'étais en 3ème et je pense trop jeune). Depuis, je n'ai jamais rouvert une seule œuvre de cet auteur.

3.La fin de l'année approche et ton challenge Goodreads n'est pas fini. Est-ce que tu essaies de reprendre et comment?

Quand j'ai entamé ce blog, j'ai découvert Goodreads et ses challenges. Je me souviens m'être inscrite mais ne jamais avoir eu la persévérance de tout noter. Par conséquent, j'ai renoncé et j'ai ouvert un album facebook où j'engrange (quasiment) toutes mes lectures.

4. Les couvertures d'une saga/série que tu aimes ne se ressemblent pas. Comment tu gères ça?

Je dois avouer que je ne me suis jamais posée la question. L'important pour moi réside dans le contenu. Et je serai finalement plus dérangée par un changement d'auteur dans une saga que par une couverture. Je crois même que dans mes bibliothèques, certaines de mes sagas sont dépareillées.

5. Tout le monde aime un livre que tu n'aimes pas. A qui en parles-tu du coup?

J'ai la chance de travailler dans une médiathèque. Donc, le plus souvent, je partage avec mes collègues ou les usagers mes coups de cœur, tout comme mes déceptions. Le cas s'est d'ailleurs posé récemment avec Nous les menteurs dont j'attendais beaucoup et qui s'est révélé un flop pour moi.  Sinon, j'en parle aussi avec mes amies blogueuses, ma famille ou mes amis s'ils connaissent le titre...

6. Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu vas pleurer? Qu'est-ce que tu fais?

Quand je ressens une émotion très forte en lisant un ouvrage, je n'aime pas l'exprimer en public. Alors, le plus souvent, je referme le livre et j'attends d'être dans un cocon (mon fameux canapé rouge par exemple) pour laisser libre cours à mes larmes.

7 : La suite d'un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses. Que fais-tu ? Tu relis le précédent ? Tu trouves un synopsis bien spoilant ? Tu pleures de frustration ? 

Comme Céline, je préfère relire le tome précédent afin de retrouver les arcanes de l'intrigue et de redécouvrir les personnages.

8. Tu ne ne veux pas prêter tes livres. Comment dis-tu non gentiment si on te pose la question?

Ce n'est pas un problème que je rencontre car j'adore prêter mes livres. Surtout si je veux partager un de mes coups de cœur. En revanche, je suis toujours un peu triste quand je les ai adorés et qu'ils ne retrouvent pas le chemin de mes étagères.

9 : Tu as choisi et reposés 5 livres le mois passé. Comment gères-tu ta panne de lecture ?

Heureusement, mes pannes de lecture ne sont pas trop fréquentes. Mais quand j'en rencontre une importante, j'accepte cette idée. Et je vois plus de films. Puis, quand je sens que l'envie revient, je commence par des bandes dessinées ou des romans graphiques.

10. Il y a tellement de nouveaux livres que tu rêves d'acheter. Combien en achètes-tu réellement?

Comme Céline, j'ai la chance de travailler en médiathèque. Du coup, je peux souvent me procurer les ouvrages qui me font très envie. Par conséquent, la pile de mes achats n'est jamais très importante à la fin du mois. Heureusement car mes rayonnages croulent sous le poids de romans pas encore ouverts...

11 : Après les avoir achetés, combien de temps restent-ils dans ta PAL avant que tu ne les lisent ?

Il m'est difficile de répondre à cette question car certains livres sortent de ma PAL, aussitôt achetés alors que d'autres y séjournent depuis l'adolescence (je pense notamment à la Promesse de l'Aube de Romain Gary)

Et vous, quels sont vos problèmes de lecteurs? Si vous souhaitez répondre à ce tag, je viendrais vous lire avec grand plaisir.

 

 

06/07/2015

Les Suprêmes d'Edward Kelsey Moore

Les Suprêmes

de

Edward Kelsey Moore

les suprêmes,edward kelsey moore,littérature américaine,suprêmes,premier roman,roman choral,amitié

"Je me réveillai en nage ce matin-là. J'avais dormi profondément, ma chemise de nuit me collait à la peau, le visage me picotait. Troisième fois cette semaine. 4h45 luisait au réveil posé sur la coiffeuse à l'autre bout de la chambre. J'entendais le ronronnement du climatiseur et sentais l'air me caresser les joues."

Dans une petite ville de l'Indiana, trois quinquas afro-américaines se retrouvent tous les dimanches après la messe chez Big Earl, un restaurant du coin.

Surnommées les "Suprêmes", Odette, Clarice et Barbara Jean sont amies depuis l'adolescence. Ainsi, elles ont traversé ensemble toutes les épreuves de la vie.

Mais quand le cancer frappe l'une d'entre elles, vient le temps des remises en question..Et si elles changeaient le cours de leur existence?

les suprêmes,edward kelsey moore,littérature américaine,suprêmes,premier roman,roman choral,amitié

Edward Kelsey Moore

Avant de commencer ce blog, j'avais été enchantée par ma découverte de la Couleur des sentiments. Je me souviens avoir eu beaucoup de mal à laisser de côté cet ouvrage.

Aussi, quand une de mes collègues m'a parlé des Suprêmes en me disant que c'était un roman dans la même lignée, je n'ai pas hésité.

Dès les premières pages, on fait la connaissance de trois femmes. Trois voix qui s'entremêlent et interpellent tour à tour le lecteur.

Vous savez comme j'apprécie la structure chorale dans un livre et j'ai trouvé qu'elle se justifiait totalement avec ce titre et permettait de mieux comprendre les ressorts de chacune des trois suprêmes.

Odette, l'intrépide née dans un sycomore, celle qui n'a pas sa langue dans sa poche, celle qui défend ceux qu'elle aime à tout prix, celle qui a un cœur énorme...

Clarice, celle qui a reçu la meilleure éducation, celle aussi qui a reproduit le schéma de sa mère en acceptant les infidélités de son époux adoré, celle qui veut toujours que ses amis soient tirés à quatre épingles et respectent les convenances, celle qui oublie en somme que parfois la vie dépasse les cadres fixés

Barbara Jean, la "bombe", celle qui a toujours été élevée dans l'idée de faire un riche mariage, celle qui noie ses malaises dans l'alcool, celle qui dissimule les plus lourds secrets

Ce qui lie ces trois personnages a priori si désaccordés, c'est une amitié profonde. De celle qu'on ne calcule pas et qui s'impose tout simplement à nous.

D'année en année, comme nous le découvrons, elles ont toujours été là l'une pour l'autre. Chacune à sa manière. Parfois en silence.

Les Suprêmes se révèlent donc un magnifique hymne à l'amitié. De celle qui dure. De celle qui peut tout affronter, même les pires noirceurs.

De plus, cette œuvre offre une réflexion sur l'amour. Grâce aux idylles des trois héroïnes, toutes les facettes de ce sentiment sont évoquées. Aussi bien la passion que l'amour fidèle et durable.

La problématique raciale est également abordée. Même si elle est moins prégnante que dans la Couleur des sentiments, on perçoit bien les affrontements interraciaux, les débordements possibles, la haine de certains et l'impossibilité pour un Blanc et une Noire de s'aimer.

Un des autres atouts de ce livre réside dans son côté profondément humoristique. Même si l'auteur parle de choses graves qui nous touchent tous à un moment de notre vie (décès de proches, maladie...), il ne joue jamais la carte du pathos. Forcément, certaines pages nous remuent...Très vite, d'autres nous amusent. Ne serait-ce que celles où Odette nous parle de ses discussions avec le fantôme de sa mère et celui d'Eleanor Roosevelt, toujours ivre.

Bref, vous l'aurez compris: j'ai vraiment beaucoup aimé cet ouvrage feel-good, je ne suis d'ailleurs pas passée loin du coup de cœur. J'espère d'ailleurs que vous vous assiérez bientôt autour d'une table avec les Suprêmes chez Big Earl.

Actes Sud, 2014, 315 pages

En bonus, je n'ai pas pu résister au plaisir de vous mettre un lien vers une chanson des Suprêmes.


 

 

 

05/07/2015

Les 10 livres que je veux sortir de ma PAL cet été

Les 10 livres que je veux sortir de ma PAL cet été

 

un livre un lieu.jpg

 

Je reviens ce soir avec un billet autour des 10 livres que je souhaiterais sortir ou ressortir de mes étagères cet été.

C'est Bianca, une de mes copinautes préférées, qui m'a donné cette idée la semaine dernière. Comme elle, j'ai une fâcheuse tendance à accumuler les ouvrages dans mes bibliothèques. Et ce serait bien que je tente de diminuer un peu la pile de ces livres en attente.

Je ne sais pas si je serai capable de m'y tenir mais je vais tenter l'expérience.

Voici donc ma sélection des 10 romans à découvrir absolument lors des deux prochains mois:

 

trois mousquetaires.jpg

 

Pour commencer, cette œuvre lue quand j'avais 10 ans et dont je garde peu de souvenirs finalement. En septembre dernier, j'avais été enchantée par mon voyage en compagnie du Comte de Monte-Cristo. J'espère être aussi conquise par les aventures de d'Artagnan, Athos, Aramis, Porthos, Milady...

 

page d'amour.jpg

 

Souvent, je trouve l'été propice pour les classiques. J'ai donc sélectionné ce titre d'Emile Zola.

 

ange d'ayala.jpg

 

Direction ensuite l'Angleterre pour poursuivre ma découverte de Trollope. J'avais déjà envie de me consacrer à l'Ange d'Ayala pendant le mois anglais,  juillet ou août me permettront sans doute de réaliser ce souhait...

 

la-marque-de-windfield.jpg

 

Place ensuite aux destins d'Edward, Hugh et Micky Miranda, les héros imaginés par Ken Follett. Contrairement à beaucoup d'entre vous, je n'ai pas été conquise par les Piliers de la Terre. Peut-être que cette saga à l'époque victorienne répondra plus à mes attentes.

 

avril-enchante-150436.jpg

 

Je ne connais Elizabeth Von Arnim que de nom et Avril enchanté a rejoint déjà depuis plusieurs années mes rayonnages. Voilà donc deux raisons de me lancer dans ce volume dont j'ai entendu le plus grand bien.

 

dame du nil.jpg

 

Après la chaleur italienne, la chaleur égyptienne. Et une rencontre programmée avec la Dame du Nil de Pauline Gedge.

 

colline aux esclaves.jpeg

 

Autre visite, autre temps...Départ pour la Colline aux esclaves. J'aime bien me plonger dans des sagas l'été. Et celle-ci me paraît extrêmement prometteuse.

 

beauvoir-in-love-2896462-250-400_7.jpg

 

Ensuite, est prévue une balade franco-américaine. Déchirements des cœurs, serments impossibles et une Beauvoir plus in love que jamais.

 

roi des ombres.JPG

 

Après l'amour, les ombres et un Roi. J'entends profiter de ces deux mois pour enfin me lancer dans ce cadeau d'anniversaire de Bianca.

 

vie devant soi.jpeg

 

Enfin, j'ai rendez-vous avec Madame Rosa. Séquence émotion en perspective.

Et vous, vous êtes-vous concoctés une liste de lectures idéales pour l'été? Avez-vous déjà parcouru certains titres de mon programme?

En attendant vos réactions, je vous souhaite un magnifique été.