Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2014

Pentecost Alley de Anne Perry

Pentecost Alley

de

Anne Perry

pentecost-alley-anne-perry-L-vV398t.jpeg

"-Je suis désolé, commissaire, mais il était nécessaire que vous puissiez la voir, annonça l'inspecteur Ewart.

Pitt regarda, étalé sur le grand lit, le cadavre d'une femme au visage enflé par l'asphyxie.

Il ébaucha un sourire contraint.

-Vous avez bien fait de m'appeler."

Deux ans après le massacre des prostituées de l'East End par Jack l'Eventreur, Pitt est appelé dans une maison de passe par un de ses collègues. L'attend là-bas le cadavre d'une femme étranglée. Mais l'attendent surtout là-bas l'insigne d'un mystérieux Hellfire Club et un bouton de manchette qui semblerait appartenir à un fils de très bonne famille: Finlay Fitzjames.  Tout laisse penser qu'il pourrait être le coupable.

Pitt va tenter de résoudre cette affaire très sensible. Et il est bien loin de se douter de tous les écueils qui le menacent...

anne perry.jpg

Comme tous les mois, j'ai retrouvé avec plaisir mes copinautes pour le 16ème volume des aventures du couple Pitt.

Dans cet opus, Thomas se retrouve confronté à un cas très délicat. Une prostituée a été découverte assassinée. Or, les indices dénichés sur place le conduisent sur la piste du rejeton d'un banquier. Afin de mener ses investigations, notre héros s'immerge tour à tour dans la haute société et les bas-fonds.

L'occasion pour Anne Perry de dresser un portrait au vitriol des nantis qui font bloc pour défendre les leurs et d'évoquer la prostitution-déjà mentionnée dans des volets précédents. Comme souvent, j'ai été bluffée par le talent de la romancière à ressusciter l'époque victorienne. On a l'impression d'être immergés et de suivre nos héros des beaux salons aux maisons de passe.

J'ai été étonnée par l'intrigue policière. Un coupable apparaît très vite mais rien n'est jamais simple...Au fil des pages, j'ai commencé à élaborer plusieurs hypothèses. Même si certaines se sont révélées justes, je n'avais pas anticipé certaines issues de l' affaire ni ce final très explosif.

J'ai aimé retrouver les personnages auxquels je me suis attachée. Dans Pentecost Alley, Thomas occupe le devant de la scène. Avec la disparition de son supérieur et l'arrivée d'un ancien officier de la marine à sa place, on sent qu'il a pris plus d'ampleur et de confiance en lui. Néanmoins, ce crime et ses évolutions soulignent à quel point son poste se révèle fragile et exposé. On ne lui pardonne aucune erreur et la presse n'hésite pas à l'accabler.

Face à ce déchaînement médiatique, il peut compter sur le soutien de Charlotte, sa femme. J'ai regretté de moins la voir dans cette aventure. Et j'espère qu'elle sera plus active dans Ashworth Hall. De même, Emily et Lady Vespasia se sont tenues plus en retrait. Certes, Emily a contribué à l'avancée ou au recul de l'enquête. Mais ce qu'on sent prédominer chez elle, c'est l'ennui...Elle ne sait comment occuper ses journées et je pense qu'elle va se révéler très intéressante dans les prochains tomes.

Sa lassitude la rapproche de Tallulah, la soeur de Finlay Fitzwilliam et nous permet de découvrir les soirées fréquentées par les dandys et ceux qui rejettent le carcan de leur éducation. L'occasion d'entendre parler notamment d'Oscar Wilde et de son Portrait de Dorian Gray.

Bref, vous l'avez compris: j'ai passé un très bon moment avec cet ouvrage et vivement le mois de juillet pour s'atteler à la suite.

Editions 10/18, 2004, 380 pages

Billet dans le cadre d'une lecture commune avec Bianca, Céline, Fanny, Soie, Sybille et dans le cadre du Mois anglais et du challenge Anne Perry.

mois anglais.jpg             anneperry2-copie-1.jpg 

 

 

Commentaires

Je n'ai jamais lu un seul volume de cette série... mais j'aimerais bien la découvrir, vu tous les avis enthousiastes que je croise ! Cet été, why not ? :-) Bon mardi !

Écrit par : FondantOchocolat | 03/06/2014

Je pense que cela te plairait beaucoup. J'espère que tu pourras découvrir cette série cet été et que la magie Anne Perry opérera sur toi :)

Écrit par : Claire | 03/06/2014

J'ai trouvé Emily très surprenante dans ce tome et j'ai hâte de voir qu'elle va être ton évolution par la suite..
Vivement le mois prochain !

Écrit par : Tasse de culture | 03/06/2014

Oui vivement le mois prochain!
Emily m'a vraiment beaucoup surprise et je me demande comment elle va évoluer et chasser cet ennui. Je suis curieuse de voir ce qu'Anne Perry a imaginé pour elle.

Écrit par : Claire | 03/06/2014

Très beau billet Claire, il donne envie de lire ce 16è tome. Comme toi, j'ai beaucoup aimé cette histoire qui revient aux sources de la série, vivement Ashworth Hall !

Écrit par : Bianca | 03/06/2014

Merci beaucoup Bianca!
J'attends beaucoup d'Ashworth Hall. Vivement le mois de juillet!

Écrit par : Claire | 03/06/2014

Nous avons presque toutes le même avis. Ce tome est vraiment bon! Comme tu le dis vivement la suite! Je me suis bien attachée aux personnages depuis le temps que nous les suivons.
Bises

Écrit par : Fanny | 03/06/2014

Oui, c'est vraiment bien de les suivre chaque mois. On s'attache à eux. On s'inquiète pour eux...
C'est vrai que nos avis se ressemblent beaucoup. Et vivement juillet en espérant qu'on soit toutes conquises!

Écrit par : Claire | 03/06/2014

c'est comme les intrigues de A. christie, je finis par mélanger toutes les intrigues de ces opus... Mais je suis tout à fait d'accord, on passe souvent un bon moment avec A. Perry et les pitt !

Écrit par : maggie | 03/06/2014

Oui, il est rare qu'on passe un mauvais moment avec les Pitt et que la magie d'Anne Perry n'opère pas.

Écrit par : Claire | 03/06/2014

Ah voui !!! C'est super qu'elle mêle à sa fiction Oscar !

Écrit par : Syl. | 04/06/2014

Oui, c'est super. J'espère qu'on le recroisera dans de futures aventures....

Écrit par : Claire | 04/06/2014

J'ai également apprécié le retour d'Emily et ai passé un très bon moment avec cet opus dynamique.

Écrit par : Soie | 06/06/2014

Les commentaires sont fermés.