Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2015

Testament of youth

Testament of youth

un film de James Kent

d'après les mémoires de Vera Brittain

testament of youth,alicia vikander,kit harrington,dominic west,emily watson,vera brittain,film sur la première guerre mondiale

En ce printemps 1914, le seul souci qui occupe l'esprit de Vera est celui de convaincre sa famille de passer les tests d'admission à Oxford. Son père craint de la voir se transformer en "bas bleu", incapable de trouver un mari.

Lors d'une de leurs mémorables disputes, ils sont interrompus par un des camarades de classe de son frère Edward, le ténébreux Roland Leighton.

Entre ces deux gens passionnés, se noue très vite une idylle. Ils se promettent de passer tout leur temps libre ensemble quand ils partiront à l'université à la rentrée.

Mais la guerre survient et balaie toutes leurs certitudes.

Roland, Edward et une toute une génération de jeunes hommes s'engagent.

Et, plus rien ne sera jamais pareil pour les survivants.

testament of youth,alicia vikander,kit harrington,dominic west,emily watson,vera brittain,film sur la première guerre mondiale

Cela faisait longtemps que j'attendais ce period drama. Aussi, j'ai été ravie de pouvoir le regarder aujourd'hui.

Ce film se fonde sur Testament of youth, l'ouvrage autobiographique de Vera Brittain, paru en 1933 et qui a obtenu un succès immédiat.

On y suit l'itinéraire douloureux de cette romancière féministe et pacifiste.

Toute la première partie, aux tons lumineux, colorés, vifs, à la musique joyeuse, s'attache à cette Vera de l'avant-guerre. Celle qui a grandi dans une famille bourgeoise à la campagne. Celle qui étudie la nuit pour parvenir à entrer à Oxford. Celle qui se bat avec son père pour passer les tests d'admission. Celle qui plaît aux camarades de son frère mais n'a pas encore rencontré l'amour.

Jusqu'à l'arrivée d'un certain Roland Leighton. Fils d'une auteure à succès, il a connu le frère de Vera dans le cadre d'une école de cadets. Tout comme la jeune femme, il aspire à des études universitaires. Tout comme elle, aussi, il nourrit le secret désir de se voir publier un jour.

Ces deux intellects vont immédiatement tomber sous le charme l'un de l'autre. Mais, maladroits et apeurés, ils vont un peu se tourner autour avant de tout se confesser.

testament of youth,alicia vikander,kit harrington,dominic west,emily watson,vera brittain,film sur la première guerre mondiale

J'ai beaucoup aimé toutes les scènes de ce printemps-été 1914. Elles expriment à merveille toute cette vitalité de la jeunesse, tous ces désirs, toute cette sève aussi. Que ce soit dans les scènes de jeux dans la forêt, dans les étangs, dans les champs ou celles de garden-party...on sent cette envie de vivre.

Et que dire de ces brefs instants entre Roland et Vera? Effleurements de main, déclarations... Toujours sous l’œil de la tante, chaperon attitré. Que j'ai ri de les voir tenter de semer cette dame patronnesse!

Cependant, on sent bien que ce bonheur ne peut durer. Vera se montre sans doute aveugle, tant elle est occupée par ses émois amoureux ou par sa réussite ou non aux tests d'Oxford. Mais, par quelques gros plans sur les unes des journaux, le réalisateur nous fait bien ressentir le danger imminent.

Et c'est d'ailleurs, à partir de la déclaration de guerre, que le long métrage bascule dans une seconde partie. Aux tons cette fois-ci crépusculaires. Pour accompagner cette idée de testament, d'enterrement d'une jeunesse si prometteuse.

Afin de préserver le suspense, je ne vous révélerai pas ce qu'il advient de ces jeunes gens qui gravitaient autour de Vera. De son côté, elle s'engage comme infirmière pour mieux être près d'eux. Et c'est son apprentissage de la guerre et de ses conséquences que nous allons découvrir.

Je dois avouer que j'ai trouvé cette section un peu trop longue. Certes, je comprends l'intérêt de certaines scènes pour souligner l'engagement pacifiste de Vera après l'armistice et tout au long de sa vie. Mais je me demande s'il fallait autant les multiplier. C'est d'ailleurs le seul bémol que j'ai rencontré dans ce visionnage.

testament of youth,alicia vikander,kit harrington,dominic west,emily watson,vera brittain,film sur la première guerre mondiale

Une fois encore, j'ai été bluffée par le talent d'Alicia Vikander (déjà aperçue dans A Royal affair). Elle incarne à la perfection cette jeune femme intelligente, ambitieuse, sensible, passionnée, que la guerre va définitivement changer. Elle m'a tour à tour émue, amusée...Tout comme son partenaire Kit Harrington, aux antipodes du Trône de fer, et qui se révèle très juste dans toutes les séquences où on l'aperçoit. De même, le reste du casting (Emily Watson, Dominic West...) se montre à la hauteur.

Testament of youth: film d'apprentissage, film d'amour, film de guerre...Et, également témoignage d'une époque qu'on met en terre.

Bref, vous l'aurez compris: j'ai vraiment beaucoup apprécié ce long métrage très bien réalisé et interprété. Je crois qu'il rend un bel hommage à l’œuvre originale que j'aimerais parcourir dans les prochains mois.


Billet dans le cadre du challenge Première Guerre mondiale.

testament of youth,alicia vikander,kit harrington,dominic west,emily watson,vera brittain,film sur la première guerre mondiale

 

 

Commentaires

Je découvre tout juste ce film grâce à toi et au forum Whoopsy Daisy. J'ai très très envie de le voir. Il me fera une nouvelle entrée pour ton challenge! ;) J'aime beaucoup Alicia Vikander.

Écrit par : Fanny | 24/05/2015

Je me doutais que tu allais succomber à la tentation Fanny ;) Et je pense que ce film te plaira beaucoup, en effet.
Comme toi, j'aime beaucoup Alicia Vikander et je crois que je me replongerai prochainement dans A royal affair :)
Hâte de connaître ton avis!

Écrit par : Claire | 24/05/2015

Joli billet ! Mon avis est le même que le tien. J'ai aussi beaucoup aimé ce film, et je suis surprise qu'il n'ait pas fait plus de bruit que cela. Alicia Vikander aurait mérité un prix pour son interprétation. C'est une actrice discrète mais qui m'impressionne à chaque fois que je la vois.
J'ai aussi été agréablement surprise par la prestation de Kit Harington, que je commence à trouver meilleur que Richard Madden finalement ^^
Toute la partie sur la jeunesse avant-guerre est celle que je préfère aussi. La scène où Vera et Roland essaient tant bien que mal d'échapper à leur chaperonne est délicieuse :)
J'ai posté mon avis sur Whoopsy Daisy si ça te dit de le lire. Il faut aussi que je le publie sur mon blog :)

Écrit par : Emjy | 24/05/2015

Merci beaucoup Emjy!
Une fois encore, nos avis se rejoignent donc :) Oui, c'est fou que ce film n'ait pas fait plus de bruit car il est vraiment très bon.
J'ai adoré la première partie et trouvé la seconde un peu longue parfois. Mais c'est un film que je conseillerai autour de moi.
Cela faisait longtemps que Kit avait supplanté Richard dans mon esprit mais ce rôle enfonce encore plus le clou!
La scène avec la chaperonne est très drôle, en effet.
J'irai te lire ce soir sur Whoopsy.

Écrit par : Claire | 24/05/2015

Je ne connaissais pas du tout mais il faut absolument que je le vois ! Tu m'as donné envie malgré les longueurs que tu évoques !

Écrit par : Tasse de culture | 24/05/2015

Les longueurs ne sont qu'un inconvénient mineur. Je garderai vraiment un très bon souvenir de ce period drama et j'ai très envie désormais d'en connaître plus sur Vera Brittain, voire de me plonger dans ses mémoires de jeunesse.

Écrit par : Claire | 24/05/2015

Je ne connaissais ni ce film ni cette romancière mais ton billet fait envie en dépit des longueurs. Si j'en ai l'occasion, je le regarderai !

Écrit par : bianca | 24/05/2015

Les longueurs, je ne les ai ressenties que dans la dernière partie. Et elles sont plus qu'acceptables!
J'espère que tu auras l'occasion de découvrir ce film car il est vraiment réussi.

Écrit par : Claire | 29/05/2015

J'avais lu son témoignage au début de l'année et j'avais été complétement émue ! Il me tarde de voir cette adaptation ! ;)

Écrit par : Aurélie (melleaurel) | 25/05/2015

Je me souviens de ton billet qui m'avait fait envie. Je pense que je me lancerai un jour dans son témoignage mais je vais laisser passer un peu de temps, afin que les images s'estompent un peu...
J'ai hâte de connaître ton avis sur ce long métrage.

Écrit par : Claire | 29/05/2015

Les commentaires sont fermés.