Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2017

Refermer une parenthèse de presque dix ans

Refermer une parenthèse de presque dix ans

déménagement,appartement,nouvelle vie,souvenirs,new home

Choisir cet appartement avec toi Papa/ Retrouver mon quartier d'enfance/Mais à quelques rues de là/les lions de Daumesnil comme éternels veilleurs/ Aménager ce premier logement d'adulte / Peinture en famille/ Des couleurs italiennes pour peupler mes nuits et mes jours/ Un canapé rouge pour abriter mes lectures/ Dévorer tant de bons romans/Faire la connaissance de Catniss, Miss Charity, Cormoran Strike...et de bien d'autres/Commencer ce blog/ Habiller mes soirées de ces fragments d'écriture/Des petits plaisirs quotidiens/ Recevoir mes amis et ceux qui comptent/ Des éclats de rires, des verres qui s'entrechoquent/ Esquisser des pas de danse sur K'Maro/ Une chorégraphie sur les oies de Delpech/De la musique toujours/ Les chansons de Julien Doré, Lilly Wood, Cocoon et Loane avant tout/ Des fêtes qui se détachent/ Étoiles brillantes de mes souvenirs/ Des improvisations plus ou moins réussies/ Des 25 ans avec Rhett et Mama/Une nuit des JO d'hiver pas comme les autres/ Un apéritif ou comment sortir dans la rue rechercher des bouteilles de vin/ Des raclettes burger quizz/ Des nuits qui m'appartiennent/Grandir à l'ombre de ses murs/Faire mes expériences/ Réussites et échecs/Rires et larmes/Des nouvelles rencontres/ Des séjours familiaux/Des taquineries/Des débats enflammés/Des colères/Puis, la vie qui balaie tout parfois/Te perdre Papa/ Un colosse de mon existence au coeur trop fragile/ Me reconstruire/Me redéfinir aussi/ Avancer/Puis, sentir ce besoin de refermer cette parenthèse/ Trouver une nouvelle bulle de bien être/ Mon havre à moi/ Commencer mes cartons/ Dévider le fil de mes souvenirs/Nostalgie quand tu nous tiens/Un départ qui arrive trop vite/Un déménagement sous le signe de l'amitié/Être bien entourée pour refermer une dernière fois la porte/Laisser forcément derrière des poussières de moi, de nous/ Ouvrir une nouvelle page pleine d'espoir

 

Commentaires

À la lecture de ton texte, mon cœur bat, ma gorge est serrée. Des souvenirs, des images qui se croisent et s'entrechoquent dans ma tête. Des pensées qui vont vers toi, vers Philippe, vers tous ceux qui ont fait notre passé. Des larmes aussi...
Pour toi ma cousine, que cette nouvelle page soit une source de bonheur.
Valérie C.

Écrit par : Valérie | 02/10/2017

Répondre à ce commentaire

Une insomnie, je te lis et me redis que je sais la chance que j’ai d’avoir son petit grand frère toujours dans ma vie

Écrit par : Mathieu | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

Une très belle page, Claire, si légère et poignante à la fois pour refermer cette parenthèse. Merci.
Les rires, l'amitié, les souvenirs... et l'émotion, la force de cet amour.
Dorénavant tu nous ecriras des mots bleus depuis ce appartement donnant sur un grand ciel.

Écrit par : Luciole | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire