Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Police des fleurs, des arbres et des forêts de Romain Puertolas.

La police des arbres, des fleurs et des forêts

de

Romain Puertolas

la police des arbres, des fleurs et des forêts, romain puertolas, albin michel, roma, roman policier, récit ubuesque, campagne, inspecteur

 

En cet été moite de 1961, le village de P. est sous le choc. Le corps de Joël a été retrouvé demembré dans une cuve de l'usine de confiture locale.

Un inspecteur de police de la ville est dépêché pour identifier le coupable.
Très vite, il se rend compte que cette enquête ne va ressembler à nulle autre. Les réponses lui semblent bizarres. Les méthodes sont radicalement opposées aux siennes. La communication avec le reste du territoire se révèle coupée. Ainsi, seules les lettres peuvent circuler.

Dans ce brouillage de repères, notre héros tente de se frayer un chemin vers la vérité.

De Romain Puertolas, je ne connaissais qu'un roman. Un détective très très spécial dont la lecture m'avait ravie, autant pour son ton si drôle que pour sa résolution désarçonnante et bluffante.

J'ai eu le plaisir de retrouver ces ingrédients dans La police des fleurs, des arbres et des forêts. Dès les premières pages, le lecteur est averti. Il doit s'attendre à un coup de théâtre final époustouflant.

Pour nous narrer cette incroyable affaire, l'auteur a choisi de recourir à un récit entremêlé de lettres et de transcriptions d'enregistrements au magnétophone. Une option intéressante car elle permet à la fois de percevoir le fossé entre l'inspecteur et les villageois, de découvrir leurs dialogues et de détenir tous les éléments susceptibles de nous aider à trouver la clé de cette énigme avant le héros.

J'ai apprécié ce pacte initial qui nous met en garde et tient en permanence notre curiosité en éveil.
J'ai apprécié cette intrigue qui ne cesse de nous surprendre.
J'ai apprécié la description de ce village de V., l'ambiance
J'ai apprécié cette galerie de personnages.
J'ai apprécié leurs répliques ubuesques, si drôles et si remplies de sens quand on atteint la fin.
J'ai apprécié cette idée de pouvoir replonger dans ce roman avec un nouveau regard et une nouvelle grille d'interprétation. En repérant les indices qui auraient pu me mener vers la réponse.

Bref, j'appartiens désormais au clan de ceux qui savent et de ceux qui ont pu se divertir avec ce livre si réussi. Vivement le prochain !

 

Écrire un commentaire

Optionnel