Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quelques bouts de moi...Mois après mois - Page 2

  • Mon octobre 2015

    Mon octobre 2015

    IMG_20151003_011536.jpg

    Commencer le mois dans un train direction Quimper/Un voyage drôle et un peu mouvementé en compagnie de ceux qui comptent/"Non, mais j'ai laissé mon ordinateur sous la surveillance d'une jeune homme. Tu le connais? Non, mais je lui fais confiance"/Rire, rire et encore rire/Rejoindre celui qui avait 70 ans/Un week-end en famille/Reconnecter des liens/Se trouver tant de points communs/Des discussions à bâtons rompus/Que la Bretagne est jolie sous ce ciel d'octobre/Vivement l'année prochaine/Des amis/Des apéros pour se parler de nos vies/Le temps qui file/Au grand bal des absents, tu brilles tant/Tu aurais eu 61 ans/Y penser, sans doute un peu trop/Mais en même temps../Un dimanche dans le cocon de mon appartement/Lire avec mon plaid sur le canapé/Retrouver le chemin des salles de cinéma/Un concert à la Flèche d'Or/Une soirée forcément amusante/Une pyjama party qui s'ensuit/Rire, toujours rire/Une rencontre dans une librairie avec un auteur et un éditeur incroyables/Admirer le talent de ces gens qui créent/"Des falaises en sursis, voilà ce que nous sommes"/Vivement le 22 janvier/Une remise de Légion d'honneur à celui qui avait combattu à la fin de la seconde guerre/Des bulles de champagne/De l'émotion/Des discussions/Des pas qui vacillent un peu sur le chemin du retour/Une bière improvisée/Un repas chez Nana/Burrata et pesto, mon nouveau duo gagnant/Ne pas les voir assez souvent mais aimer ces moments/Un apéro girly chez celle qui sait si bien recevoir/Parler de tout, de rien/Observer nos vies évoluer, petit à petit/Au pays des goûters/Une crêpe nutella dans les rues de Paris/Un apéro à débattre de création et d'art avec celui qui devrait se lancer dans l'illustration/450 personnes réunies sous une fine pluie/Alice au Pays des merveilles et Marie-Antoinette dans la même pièce/Quel talent ce Benjamin Lacombe/La première raclette de l'année/Chanter sur des airs de guitare/California dreamin vs The House of the rising sun/Celle qui avait 33 ans/Parler à plein de gens/Laisser les heures se dérouler/Et chercher un taxi à trois heures du matin/Picassomania en compagnie de mon frère et de ma cousine/Un verre avec eux rue de Rivoli/Des démarches, encore et toujours/Une balade dans le Parc Monceau/Des arbres qui se parent de rouge et d'orange/Celui qui avait aussi 33 ans et qui nous invitait au restaurant/Burrata, le retour/Rouen, un 2 janvier/Celle que j'allais rencontrer à Amiens/Un dîner à trois/Mon Roi/Éblouissant et fascinant Cassel/Un shopping sur un coup de tête/Deux robes, un manteau et une écharpe dans mon armoire/Un dîner en famille/Parler beaucoup/Et fêter les 65 ans de celui qui ne savait pas.../Fromage, Coteaux du Layon, gâteau au chocolat: what else?/Une journée Halloween à la médiathèque/Des enfants qui viennent nous montrer leurs déguisements/Des compliments/La fierté dans leurs yeux/Et Novembre déjà là/Sur une idée de Moka....

  • In the mood for Normandy

    In the mood for Normandy

    11811556_10155901646070084_2182706252653357647_n.jpg

    Hier, j'ai refait mes débuts timides sur mon blog...avec un billet autour de deux livres non chroniqués au mois de juillet.

    J'avais besoin de ce silence sur cette page que j'affectionne tant.

    De silence pour rêver...De silence pour lire et regarder...De silence pour agir aussi...Et de silence pour partir en vacances.

    Voici d'ailleurs quelques bribes de mon séjour en Normandie:

    Un réveil qui pique tôt le matin/Direction Montparnasse/Un train qui déroule des paysages verdoyants/Parler de tout, de rien à bâtons rompus/Un peu de musique pour accompagner le défilé des dernières gares/It's leading nowhere d'Omoh ou une des bande-sons de mon été/La gare de Granville/Direction Carolles/Une maison comme je les aime/Des marches qui craquent/Un atelier d'artiste/L'accueil chaleureux d'une famille que je connais depuis toujours/Premières bières/Les premiers mots d'Adèle et Moi ou quand une lecture se marie à merveille avec des vacances/Des promenades le long des falaises/La mer à perte de vue/Comme tu m'avais manquée ma belle bleue/Le son, les odeurs.../Se sentir en paix/Le sable qui file sous mes pas/Un premier contact un peu trop vivifiant/Des repas dans le jardin/Manger avec plaisir/La pêche ou l'art de ramener des bouquets de crevettes tous les soirs/Des conversations à bâtons rompus/Refaire le monde/S'imaginer un Prince charmant/Des rires/Des sessions de jogging/De la procrastination en chaise longue/Du soleil sur ma peau/Quelques jolies couleurs/Granvile, son bord de mer et sa maison Dior/Quand je serai grande, je veux une véranda comme lui/Le New Look ou la quintessence du bon goût/Prendre son courage à deux mains et s'immerger dans une eau à 17 degrés/La fierté d'y être arrivée/Le plaisir de nager/Un goût salé sur mes lèvres/Des coquillages comme souvenirs de ces instants radieux/Une balade dans la campagne/Des vaches qui nous saluent au détour d'un pré/Un portable qui se brise/Se rendre compte de son côté geek/Un pique-nique vespéral/Guetter le dernier rayon vert/Le rater et se dire que ce sera pour la prochaine fois/Faire de nouvelles connaissances/D'autres univers.../Cinq jours que c'est court.../Bye,bye, Normandy/Tu m'as conquise/Et je reviendrai....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Une parenthèse enchantée à Bruxelles

    Une parenthèse enchantée à Bruxelles

     

    bruxelles.jpg

    Compter les jours avant un week-end/L'excitation des préparatifs/Tu as pris quoi?/Un rendez-vous à 7h50/Se retrouver à Gare du Nord/Des mines encore ensommeillées mais le plaisir d'être là ensemble/Guetter l'affichage d'un train/Manquer rater le départ pour cause de bavardages intempestifs/Des sièges côte à côte/Un air de colonie de vacances/Une arrivée Gare du Midi/Les 1,5 km les plus longs de ma vie/Poser les valises à l'hôtel/Celui qui prenait un cornet de frites comme apéritif à 11h30 du matin/La Grand Place un peu embrumée/Retrouver cette architecture flamande que j'aime tant/Se poser dans un café pour la première bière/Celui qui nous rejoignait pour nous faire visiter sa ville d'adoption/Un  café Belle époque pour un premier repas belge/Des moules, des frites, une carbonnade et la Triple carmélite/Ou comment céder à l'appel des spécialités régionales/La maison Horta/Admirer tous les petits détails/Une balade vers le Palais de Justice/Des portes qui se ferment juste devant nous/Des échafaudages toujours présents/Un panorama sous le brouillard/Un quartier de brocanteurs sans brocante/Place des Sablons/Marcher, marcher, marcher/Quand la BD s'invite sur les façades/A la recherche de nos héros préférés/Un apéritif très sympathique/Un karaoké dansant et endiablé/Lucia, Gertrude et Doria ou l'art de poser pour des photos/Errer dans la ville de nuit/Comme j'adore cela/Un dernier verre/Et une remontée trois fois de suite pour celle qui égarait ses affaires/Rire, toujours rire, encore rire/Une journée sous le signe de l'art/"Tout ce que je sais de l'espoir que je mets dans l'amour c'est qu'il n'appartient qu'à une femme de lui donner réalité"/La magie de l'univers de Magritte/Ne pas tout comprendre mais apprécier profondément/Un rêve ou une trêve?/La magnifique façade du musée des instruments de musique/Un déjeuner tout en haut/Un filet américain/Repartir pour les artistes de la fin du 19ème siècle/M'amuser avec mon frère devant certains tableaux/"Tu trouves pas qu'il ressemble à Emmanuel Petit?"/"Pourquoi on prend pas le truc pour les traverseurs?"/"L'escalade, c'est comme Candy Crush"/"Une femme seule dans une ville, c'est comme un petit pois Bonduelle au fonds d'une conserve, cela ne devrait pas exister"/Des phrases cultes qui s'enchaînent/Des éclats de gaieté/Parler, parler, toujours parler/Le Goupil ou le bar qui manque à Paris/Des canapés, un juke box et des vinyles/ Se sentir bien tout simplement avec ces gens que j'aime/Dire au revoir à ceux qui s'en vont déjà/Un restaurant éthiopien qui se fait trop désirer/Une pizzeria pour le remplacer/Échanger quelques mots en italien et me dire que j'aimerais bien repartir là-bas/ Madame Moustache/Danser/Une séance de photomaton compliquée/Des bouts de visage immortalisés//Dernière journée déjà/Une pâte au chocolat au lait-noisettes-huile d'olive à se damner/Quelques emplettes/Dernier repas à Friteland/Déambuler dans des rues vides/Direction le Centre de la BD/Ressortir avec l'envie d'acheter plein d'albums/Une marche dans le Jardin du Palais royal sous le soleil/Un arc-en-ciel dans une fontaine/Dernières conversations/Un quai, un contrôleur et un scan code dessiné/Merci pour cette parenthèse enchantée...