Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2012

La bande dessinée du mardi

Bonsoir à tous,

J'inaugure une nouvelle catégorie: celle de la bande dessinée/manga du mardi. Comme je suis une grande fan du 9ème art, j'essaierai de vous parler toutes les semaines de mes coups de coeur dans ce domaine.

Et pour commencer:

Fog

tome 1: Le tumulus

scénario: Roger Seiter

illustrations et couleurs: Cyril Bonin

 

le tumulus.jpg

 

Saint Magnus Bay, îles Shetland, 1874: Sir Thomas Launceston a découvert un tumulus. Sur une dalle dégagée à l'entrée, on peut lire "Ici reposent Viga-Jon et son frère Haakon trahis et tombés sous les coups perfides des habitants de ces contrées...Que les assassins soient maudits pour 1000 générations et que leurs decendants sachent..."

Malgré les avertissements superstitieux de la population locale, l'explorateur entre dans la tombe et retrouve les corps bien conservés de ces deux Vikings.

Quelques jours plus tard, le navire transportant ces cadavres vers la capitale fait naufrage.

En même temps, deux joailliers trouvent la mort à Londres. L'inspecteur Andrew Morton est dépêché sur l'enquête. Il doit trouver au plus vite le coupable, surtout que des journalistes tels que Rupert Graves commencent à évoquer comme meurtriers les deux fantômes Vikings. Cette thèse semblerait accréditée par le recours à la hache comme arme du crime.

Mais bien vite Scotland Yard piétine alors que les assassinats se multiplient...

 

tumulus 2.jpg


J'ai découvert cette bande dessinée sur les conseils d'un collègue et il m'a paru évident de l'évoquer dans le cadre du challenge Victorien d'Arieste auquel je participe...challenge victorien,bande dessinéemanga  du mardi,roger seiter,cyril bonin,casterman,fog,tumulus

Fog comprend huit tomes et est divisé en quatre diptyques. Chacun d'entre eux se rapporte à une enquête, ce qui fait qu'à la fin du tome 2 l'énigme évoquée dans le tome 1 trouve sa résolution. Cette construction est très avantageuse. Elle donne la possibilité de s'intéresser aux personnages sans délayer trop les intrigues. Par exemple, on peut très bien arrêter la lecture au tome 2 ou au contraire, retrouver avec plaisir les héros pour de nouvelles aventures. Rares sont les séries actuellement qui répondent à un tel schéma!

L'évocation victorienne aux confins du fantastique est très bien faite. En effet, grâce aux dessins de Cyril Bonin, on est plongés avec plaisir de plain-pied dans le Londres du 19ème siècle, une capitale marquée par le spiritisme. Et on ne sait pas d'ailleurs immédiatement si l'énigme des fantômes trouvera une issue rationnelle ou non.

Il convient aussi de souligner le génie machiavélique de Roger Seiter qui multilplie les fausses pistes. Comme dans tout bon roman policier, le lecteur avance des hypothèses vite réfutées et ne peut trouver seul la clé de l'énigme.

Néanmoins, j'ai eu du mal à accrocher aux dessins des personnages au début. Je trouvais que Bonin leur conférait un côté un peu brouillon, à la limite de l'esquisse. Mais au fil des pages, je me suis habituée. 

Et je me suis même attachée à eux. C'est sans doute dû au talent de Seiter et de Bonin. Malgré l'imprécision du coup de crayon, je trouve qu'on arrive à se faire une bonne ideée de leur caractère ainsi que de leur place dans la société.

Bref, vous l'aurez compris: une bande dessinée qui vaut le détour si comme moi vous êtes fans de l'époque victorienne et des intrigues policières alambiquées!

Collection Studio, Casterman, 2002, 10,95 € 

ou

L'intégrale volume 1, collection Haute densité, Casterman, 2010, 16 €

 

 

Commentaires

je ne connaissais pas du tout cette BD je la note :)

Écrit par : Aymeline | 10/09/2012

Les commentaires sont fermés.