Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2013

Le Premier défi de Mathieu Hidalf de Christophe Mauri

Le Premier défi de Mathieu Hidalf

de

Christophe Mauri

premier défi de mathieu.jpg

"Mathieu Hidalf se réveilla de très bonne humeur, parce que ce jour-là, pour la première fois, il fêtait ses dix ans. Bien sûr, dix ans, c'était trop peu pour être libre; c'était trop peu pour tomber fou amoureux; c'était trop peu pour devenir Prétendant elitien et trop peu encore pour déposséder son père du manoir de ses ancêtres"

"Le jour de son anniversaire n'était pas une date ordinaire. [...] Tout avait commencé par la nuit froide et pluvieuse de sa naissance. Il était venu au monde en plein coeur du cinquantième anniversaire du roi, auquel toute la noblesse du royaume était conviée. Et sans autre forme de procès, par ses hurlements stridents, Mathieu Hidalf avait gâché la fête. En souvenir de cet auguste moment, chaque année depuis ses trois ans, Mathieu organisait une catastrophe plus colossale que celle de l'année précédente, pour continuer à saboter l'anniversaire royal et continuer à humilier son père"

Ainsi, pour ses 8 ans, il a poussé les nymphettes du soleil à se mettre en grève pour la première fois de leur histoire. Le château royal s'est donc retrouvé plongé dans l'obscurité totale pendant sept mois. Et Mathieu Hidalf, enfermé par son père, dans la plus haute tour du domaine familial.

Ayant purgé sa punition, notre héros espère pouvoir accompagner ses proches à l'anniversaire du roi. Son père, le vice-consul, Rigor Hidalf souhaite à tout prix l'en empêcher, afin de prévenir toute nouvelle bêtise.

Mais c'est sans compter sur l'ingéniosité de son rejeton...

Christophe Mauri.jpg

J'ai eu la grande chance de rencontrer l'auteur Christophe Mauri lors d'une journée organisée par Gallimard Jeunesse. Il est revenu sur son parcours exceptionnel de jeune écrivain. En effet, il a adressé son premier manuscrit au prestigieux éditeur quand il avait 13 ans. Il n'avait pas été accepté mais avait reçu, néanmoins, les encouragements du comité de lecture. Il s'est obstiné et finalement, il a appris le jour de ses 22 ans que Le premier défi de Mathieu Hidalf serait publié.

Je trouve qu'il a su créér un personnage principal très attachant. Mathieu Hidalf se révèle tour à tour malin, vif, plein d'humour, très intelligent, d'une grande maturité tout en gardant un côté terriblement enfantin. On a sans cesse envie de le voir déjouer tous les pièges qui lui sont tendus pour le contrecarrer dans ses plans.

Et ces embûches se révèlent nombreuses. Du contrat autour de Bougetou, son chien aux quatre têtes en passant par les jumelles, les plus terribles baby-sitters...Les obstacles se multiplient pour la plus grande satisfaction du lecteur.

Autour de ce héros, gravite une multitude de protagonistes tous aussi savoureux les uns que les autres. Au premier rang, bien entendu, on retrouve la famille Hidalf. Je demande tout d'abord le père, un vice-consul qui rêve d'être un des personnages les plus importants de l'Etat et qui se creuse les méninges pendant onze mois de l'année pour trouver le cadeau d'anniversaire idéal pour le roi. Puis, la mère, une femme qui essaie d'aplanir les tensions et qui se révèle souvent beaucoup plus maligne que son époux. Et, enfin, j'invoque les trois soeurs: Juliette d'Or, la plus belle; Juliette d'Argent, la plus sage et Juliette d'Airain, la plus intelligente. Les tactiques élaborées par les enfants Hidalf sont toutes très drôles.

Cependant, l'aspect fortement humoristique de ce roman (j'ai souvent ri toute seule) ne doit pas faire oublier le bel univers fantastique imaginé par Christophe Mauri. On croise, en effet, des sorcières, des nymphettes et des Elitiens. Mathieu Hidalf rêve, depuis tout petit, de réussir le concours d'entrée de cette prestigieuse école de l'Elite et de devenir Prétendant, comme son ami Pierre Chapelier. Il voue notamment un culte à Louis Serra, le capitaine des Elitiens qui est parvenu dix ans auparavant à trouver un accord avec les terribles six frères Estaffe.

Malheureusement, le royaume semble voir grandir une menace. Dès son arrivée à la Cour, Mathieu sent une certaine tension parmi les Elitiens. Sa visite dans leur école ne va faire que confirmer cette impression de danger imminent.

Ces éléments fantastiques m'ont fait penser à des romans que j'affectionne tels que Le Livre des étoiles (la très bonne trilogie d'Erik Lhomme) et bien entendu, Harry Potter. Je fais notamment référence à l'école de l'Elite, aux sorciers ou au transport par l'eau (qui m'a rappelé la poudre de cheminette)

Bref, vous l'aurez compris: un premier tome introductif très réussi et très drôle. J'ai hâte de retrouver Mathieu Hidalf dans ses prochaines aventures, de découvrir l'identité de l'amoureux de Juliette d'Or et surtout de savoir ce qu'il advient du royaume.

Gallimard Jeunesse, 2011, 256 pages, 13,20 €

 

 

 

Commentaires

Bonjour Claire,
Je ne suis pas forcément littérature jeunesse. Mais le parcours de l'auteur est assez impressionnant pour qu'on s'y arrête. Merci pour cette jolie découverte. La couverture me plait beaucoup!
Bonne journée!

Écrit par : Fanny | 06/02/2013

Les commentaires sont fermés.