Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2013

Jane Austen ruined my life

Jane Austen ruined my life

de

Beth Pattillo

jane-austen-ruined-my-life-beth-patillo-paperback-cover-art.jpg

"Jane Austen ruined my life. I blame her entirely. Well, I also blame my mother for filling my head with an unshakable feeling in happy endings. And I blame my father, who's a preacher, for instilling me a faith in the goodness of people and the staunch certainty that God has a plan for everyone's lives. Between the three of them-Austen and my parents-I never stood a chance"

Emma Grant, une jeune Américaine de 33 ans, établit ce constat amer dans l'avion qui l'emmène à Londres. Elle vient de traverser une période douloureuse de sa vie. Six mois auparavant, elle a retrouvé son mari dans les bras d'une jeune universitaire. Et comme si cela ne suffisait pas, elle a été accusée de plagiat par cette assistante.

Grande spécialiste de l'oeuvre de Jane Austen, elle a décidé de partir pour la capitale anglaise après avoir reçu plusieurs missives d'une vieille dame affirmant détenir une partie de la correspondance inédite entre la célèbre romancière et sa chère soeur, Cassandra.

Dès son arrivé sur le sol britannique, elle va de surprise en surprise: retrouvailles avec Adam, son ancien meilleur ami; découverte de secrets sur Jane Austen; rencontre avec un universitaire américain...

author-beth-patillo.jpg

Beth Pattillo est une auteure américaine. Texane d'origine, elle a étudié pour un semestre dans une université londonienne. C'est de cette époque que date son amour pour Jane Austen. Cette passion l'a amenée à voyager régulièrement en Angleterre mais surtout à écrire trois ouvrages austeniens: Jane Austen ruined my life, Mr Darcy broke my heart et The Dashwood sisters tell all.

J'ai découvert Jane Austen ruined my life sur le site d'Alice Jane Austen is my wonderland. Elle le recommandait vivement aux Janéites convaincues. Et je comprends tout à fait son engouement...

Une fois le postulat de base de l'intrigue dépassé...Comme Alice, j'ai eu du mal à croire qu'une Anglaise ferait appel à une universitaire américaine pour parler de lettres inédites de Jane Austen...

Néanmois, j'ai vite surmonté ce petit bémol pour me retrouver plongée dans l'intrigue. J'ai d'ailleurs dévoré le roman en une soirée...

J'ai trouvé l'héroïne très attachante. Profondément influencée par la grande romancière britannique, elle a essayé de modeler sa vie à l'image des intrigues forgées par elle. C'est ainsi qu'elle s'est retrouvée mariée à Edward, un universitaire spécialiste de Milton et plus âgé qui n'était pas sans lui rappeler Mr Knightley.

Comme son mariage s'est soldé par un échec, elle a décidé de rejeter son ancienne idole. Sa décision de partir à Londres à la découverte des mystères dissimulés dans la correspondance à Cassandra est notamment motivée par cette envie de démontrer à quel point l'univers austenien est éloigné de la réalité. Et surtout de prouver que les fins heureuses ne relèvent que de la fiction.

Mais, pour découvrir les secrets de Jane Austen et lire toutes les missives en possession de Mrs Parrott, le vieille dame qui l'a contactée, elle doit accomplir un certain nombre de "tâches". Ces dernières ont été confectionnées par les "Formidables", une sorte de confrérie qui tente de protéger la vie intime de l'auteure. Elles vont l'amener à sillonner l'Angleterre.

Sa "quête" va ainsi mener Emma à explorer Steventon, le lieu de naissance et la demeure chérie de Jane; Bath (où elle va danser une valse dans les Assembly Rooms); Lyme; Chawton (sa dernière résidence)...et à découvrir un secret. Comme Cassandra Austen a brûlé beaucoup de lettres de sa soeur, il est vrai que de nombreuses ombres entourent l'existence de l'écrivain. On ne sait que peu de choses concernant la période allant de 1801 à 1804 ou d'éventuelles idylles. Mon côté un peu fleur bleue a donc été ravi de la piste avancée par Beth Pattillo. Mais je n'en dirai pas plus afin de préserver le plaisir de la lecture.

Au fil des étapes, on assiste à l'évolution de l'héroïne et on la voit surmonter ses échecs. Néanmoins, cette transformation ne pourrait avoir lieu sans l'influence des personnages secondaires. J'ai vraiment apprécié de retrouver des traits de caractère austeniens dans chacun d'entre eux. J'ai eu l'impression de croiser un peu du Capitaine Wentworth, de Wickham ou Willoughby, de Mrs Jennings...

Bref, vous l'aurez compris: ce roman se révèle un véritable bonheur pour les Janéites convaincues. Il donne envie de partir en Angleterre sur les traces de la grande romancière mais aussi de relire son oeuvre.

Cependant,je suis persuadée qu'il pourra donner aussi envie aux néophytes austeniens de mieux découvrir son univers.

J'espère qu'il pourra bénéficier prochainement d'une traduction en français.

Guideposts, 2009, 274 pages

Lu dans le cadre du challenge austenien et du challenge La plume au féminin édition 2013

jane austen ruined my life,beth pattillo,littérature para austenienne

                                     jane austen ruined my life,beth pattillo,littérature para austenienne

Commentaires

Je préfère découvrir les romans de Jane Austen avant de lire la nombreuse littérature post-austennienne, surtout en Anglais mais l'histoire a l'air très sympa en effet !

Écrit par : Bianca | 19/03/2013

Je l'ai déjà noté, mais j'ai encore plus envie de le découvrir suite à ton avis !
Bises

Écrit par : Livresdeceline | 20/03/2013

Je suis vraiment contente qu'il t'ait plu!! Il faut que tu lises Mr Darcy Brokes my Heart maintenant!!!

Écrit par : Alice | 21/03/2013

Les commentaires sont fermés.