Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2013

Guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de la soie

Guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de la soie

de

Suzanne Joinson

guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de l,suzanne joinson,presses de la cité,roman à deux destins croisés

"Je suis au regret de constater que même La Bicyclette pour les dames et ses "Aperçus sur l'art du cyclisme-conseil aux débutantes-costume-entretien de la bicyclette-pièces détachées-entraînement-exercices" etc., ne me sont d'aucune aide dans les circonstances présentes: nous nous trouvons aux prises avec une situation délicate"

Katchar, Turkestan oriental, 1er mai 1923: Evangeline, une jeune femme éprise de liberté, a décidé de suivre sa soeur Elizabeth et son amie Millicent, toutes deux missionnaires, en Asie. Arrivées non loin des portes de Katchar, elles voient une adolescente en train d'accoucher. Millicent tente de l'aider en utilisant les forceps. Mais la mère décède en couches, laissant une petite fille à leur charge, qu'Evangeline prénomme Ai-Lien.

Les trois Anglaises sont accusées de sorcelleries et assignées à résidence dans une villa à l'extérieur de la ville, dans l'attente de leur procès. Elles tentent d'évangéliser les autochtones mais leurs actes sont très mal perçus...La révolte commence à gronder..

De nos jours, à Londres: Frieda, une femme qui ne cesse de voyager, apprend qu'elle vient d'hériter d'une inconnue. Elle a une semaine pour débarrasser l'appartement. Parmi les affaires de l'étrangère, elle découvre un carnet qui va lui donner la clef de son passé..

guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de l,suzanne joinson,presses de la cité,roman à deux destins croisés

J'avais repéré ce livre dans le programme de lectures de Bianca pour le mois d'avril. Aussi, quand il est arrivé à la médiathèque, je me suis empressée de l'emprunter.

Tout d'abord, je dois avouer que j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Je me suis même demandée si j'allais poursuivre ma découverte. Puis, je me suis attachée au personnage d'Evangeline, à son désir de liberté, à son amour profond pour sa soeur et pour le bébé qu'elles viennent de recueillir.

On ne perçoit les protagonistes que par son regard, ce qui explique parfois le manque d'informations ou de recul sur leur caractère.

Se dégage néanmoins une figure: celle de Millicent. Une femme chargée de "l'évangélisation des indigènes". Une femme pour laquelle tous les moyens sont bons pour convertir. J'ai notamment été choquée par son comportement envers la fille de Mohammed. Et par son attitude envers la soeur de l'héroïne. Elle est prête à tout pour réussir sa mission et ne recule devant rien.

Cette mission d'évangélisation se solde d'ailleurs par des échecs répétés. La  grogne monte parmi les autochtones. J'ai trouvé que cette partie-même si le sujet ne m'intéresse pas en soi-était bien traitée.

En revanche, je suis passée à côté du récit de Frieda. Cette jeune femme à la dérive, qui fuit sans cesse sa vie, rencontre Tayeb, un sans-papier qui a la manie de dessiner de magnifiques oiseaux sur les murs des immeubles, des cafés, des lieux publics...Elle le recroise quelques jours plus tard et lui demande de l'accompagner vider l'appartement dont elle vient d'hériter. On assiste à leur rapprochement mais sans vraiment le comprendre. On les suit lors de leur voyage dans le passé de Frieda. Beaucoup trop de sujets s'entremêlent ainsi: le sort des sans-papiers, l'abandon maternel, le problème des sectes...Cette multitude de thèmes confère une impression de fouillis à l'ensemble.

Du coup, je n'avais qu'une hâte: retrouver Evangeline et sa bicyclette sur la route de le soie. J'aurais largement préféré me concentrer uniquement sur ce carnet de bord, plus en apprendre sur l'avant et l'après...Et je crois que le roman aurait gagné à ne s'intéresser qu'à cette héroïne.

Bref, vous l'aurez compris: cette lecture est en demi-teinte: autant je me suis attachée au sort des trois missionnaires, autant je suis passée à côté du récit plus contemporain.

N'hésitez pas à aller voir l'avis de Bianca sur ce roman.

Presses de la Cité, 2013, 369 pages, 21 €

Billet dans le cadre des challenges God save the livre 2013 et La plume au féminin 2013.

guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de l,suzanne joinson,presses de la cité,roman à deux destins croisés guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de l,suzanne joinson,presses de la cité,roman à deux destins croisés

Commentaires

Je ne l'avais pas retenu suite à l'avis de Bianca et comme ton avis est dans la lignée de celui de Bianca, je ne le lirais pas. Dommage, parce que l'idée de départ semblait bonne.

Écrit par : Livresdeceline | 01/05/2013

Effectivement mais le titre était évocateur et prometteur de terres inconnues et d'aventures.

Écrit par : Anis | 02/05/2013

Ton avis confirme que je ne le note pas :)
Bonne journée !

Écrit par : laure | 02/05/2013

Contente de voir que nous avons une fois de plus exactement le même avis sur un livre ! Merci pour le lien, j'ai ajouté le tien aussi :) C'est aussi une lecture en demi-teinte pour exactement les mêmes raisons, les passages avec Frieda n'apportent rien à l'hisoire, heureusement qu'Evangeline est là sinon ce roman serait d'un ennui mortel !

Écrit par : Bianca | 02/05/2013

Les commentaires sont fermés.