Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2014

Le Général du Roi

Le Général du Roi

Un téléfilm de Nina Companeez d'après Daphné du Maurier

général du roi.jpg

En général, j'aime beaucoup les réalisations de Nina Companeez. Je me souviens avoir passé un très bon moment en regardant les Dames de la Côté et avoir adoré L'Allée du Roi.

Aussi, j'ai été ravie d'apprendre qu'elle avait réalisé un film pour la télévision d'après le Général du Roi, un roman que j'avais dévoré, adolescente.

Alors que l’œuvre originelle se situait en Angleterre pendant la guerre civile, elle a choisi de la transposer en France à la fin du 18ème siècle, pendant la guerre de Vendée.

Constance est une jeune aristocrate de 18 ans, indépendante et têtue qui vient de faire son entrée dans le monde. A un repas, elle croise le chemin de François Denis Brilhac, un aristocrate désargenté, marin de son état et qui jouit d'une réputation sulfureuse.

Ils tombent amoureux et entament une idylle. La famille de Constance finit même par accepter leurs fiançailles avant qu'un terrible accident ne sépare les deux amants.

Dix années s'écoulent et en pleine guerre civile, ils se retrouvent...

général du roi.jpg

J'ai trouvé que la distribution était réussie. On croit au jeu des acteurs (même si parfois, j'ai été un peu gênée par certaines outrances dans celui des enfants) et aux personnages qu'ils incarnent.

J'ai particulièrement remarqué la prestation de Samuel Le Bihan en général du roi. Il donne parfaitement corps à ce héros brisé par la vie, emporté, impulsif, coléreux, libertin. De même, Louis Monot en Constance parvient à nous fait ressentir toute la palette des émotions qui traversent cette héroïne: enthousiasme, colère, résignation, amour, dévouement... Les scènes qu'ils partagent à l'écran m'ont semblé souvent très belles.

J'ai été également sensible aux dialogues, très écrits. J'ai lu d'ailleurs dans une interview de Samuel Le Bihan que Nina Companeez ne laissait pas de place à l'improvisation. Le scénario doit toujours être scrupuleusement respecté.

De plus, Le Général du Roi nous permet de découvrir la guerre civile en Vendée, pendant la Révolution française. Un épisode de l'histoire assez méconnu dont on perçoit les combats sanglants, les exactions dans les deux camps...La réalisation, souvent hachée, renforce le sens de confusion qui devait régner à cette époque.

Bref, vous l'aurez compris: même si je ne reverrai sans doute pas ce programme, j'ai passé un joli moment devant mon écran de télévision et je vous recommande ce téléfilm qui m'a laissé avec l'envie de me replonger dans ce très beau roman de Daphné du Maurier.

Et vous, l'avez-vous vu?

 

Commentaires

Oui, j'ai apprécié. Une atmosphère de fin du monde et de total chaos. Le jeune garçon est d'une beauté fulgurante. Mais je n'ai pas compris le dénouement : il se fait brûler dans la tour pour permettre à son père de s'évader, ou quoi ?

Écrit par : collignon | 05/01/2014

Comme toi,je n'ai pas compris le dénouement. Et je viens de me plonger dans le roman pour savoir ce qui s'était exactement passé. D'après les premières pages, j'ai ma réponse.

Écrit par : Claire | 05/01/2014

Je serais moins enthousiaste que toi. J'ai beaucoup aimé le scénario déjà pour son respect du livre (je n'ai pas pu résister et j'ai lu les 60 premières pages après le téléfilm) tout en réussissant à l'adapter au contexte français. La partie sur la Vendée était bien menée.
Pour le casting, j'ai trouvé le jeu de Louise Monot irritant au début, mais ça va un peu mieux après son accident. Pour Samuel Le Bihan, il correspond effectivement assez au personnage (côté bourru, égoïste) mais il ne me fera jamais fantasmer. Le casting secondaire a tendance à surjouer (comme souvent chez les acteurs français).
Collignon est la 4e personne que je voie qui n'a pas compris la fin (moi comprise, mais j'ai eu la réponse avec le premier chapitre). C'est quand même un problème.

Écrit par : Shelbylee | 05/01/2014

Je pense que j'avais envie de voir une belle histoire d'amour. Du coup, j'ai peut-être été trop généreuse dans mon appréciation...
Mais j'ai vraiment passé un bon moment.
Comme toi et Collignon, c'est vrai que je n'ai pas compris le dénouement. J'ai hésité à en parler dans mon billet mais je ne voulais pas donner trop d'indications à ceux qui ne l'avaient pas vu.
Je viens d'ailleurs de me replonger dans le roman (j'ai déjà avalé les 100 premières pages) et heureusement, on a la clé dès le premier chapitre. Je me régale à cette relecture et je remercie Nina Companeez de m'avoir donné envie de redécouvrir cette oeuvre.

Écrit par : Claire | 05/01/2014

J'ai été moins emballée que toi. Les deux acteurs principaux jouent bien (C'est Louise Monot et non de Monod) par contre comme Shelbylee je trouve le jeu des personnages secondaires assez mauvais. De plus, comme le dit Collignon la fin est assez confuse. Je ne pense pas garder beaucoup de souvenirs de ce téléfilm.

Écrit par : Kheira | 05/01/2014

Je pense que j'ai visiblement été une des plus emballées, en effet.
Merci pour la correction pour Louise Monot. Je viens de remettre la bonne orthographe dans mon billet;
Comme je le disais, je n'ai pas apprécié le jeu des enfants. Mais j'ai trouvé que les personnages secondaires n'étaient pas si mauvais.
C'est dommage pour la fin (je l'avais même interprétée différemment de celle rédigée par Daphné du Maurier)
Je pense que je garderai surtout en mémoire les scènes entre Constance et le général(très fidèles à celles du roman. Je me régale à le relire) et les descriptions des batailles de Vendée et des exactions.

Écrit par : Claire | 05/01/2014

Je l'ai vu également, et j'ai été déçue, notamment par le jeu des acteurs, pourtant l'histoire (même si je n'ai pas lu le roman )me paraissait bien, les décors choisis et paysages étaient beaux, les costumes également, .....dommage cela aurait pu être beaucoup mieux.

Écrit par : Embryonicjourney | 05/01/2014

Cela aurait pu être beaucoup mieux sans doute si ce téléfilm avait pu être tourné dans des conditions cinématographiques.
Mais j'ai trouvé que le couple de héros avait une vraie alchimie et jouait bien les scènes clés.
J'ai été aussi sensible aux décors et aux costumes également.
bref, j'ai passé un bon moment de divertissement, même si je ne reverrai sans doute pas ce programme.

Écrit par : Claire | 05/01/2014

J'ai hésité à le regarder et finalement mon copain et mon frère ont squatté la télé et je ne l'ai pas vu. Du coup, tu me le fais regretter... Je vais voir s'il est disponible en replay.

Écrit par : Céline | 05/01/2014

J'ai vu le film mais je l'ai pris en cours de route.
En général je suis assez réticente vis-à-vis des romans anglais transposés en France à l'écran car on y perd l'atmosphère anglaise (ce que je recherche) mais j'ai finalement là j'ai bien aimé, on découvre une autre page d'histoire que celle du roman.
J'ai apprécié de voir le film car vraiment j'avais aimé le livre.
Je n'ai pas non plus très bien compris la fin, mais j'avais compris l'inverse de Collignon. Je n'ai plus le livre alors je ne peux pas relire le 1er chapitre. Mais je vais essayer de le trouver car j'aimerais bien le relire.

Écrit par : Soie | 16/01/2014

Les commentaires sont fermés.