Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2014

Une demoiselle comme il faut de Barbara Pym

Une demoiselle comme il faut

de

Barbara Pym

une demoiselle comme il faut.jpg

"Elles me regardent, pensa Rupert Stonebird, quand il vit les deux femmes qui descendaient la rue un peu trop lentement. Mais il est vrai que je les regarde aussi" décida-t-il, car en sa qualité d'anthropologue il savait que les hommes et les femmes s'observent parfois avec autant de méfiance que des animaux sauvages tapis dans les hautes herbes.

La situation n'avait rien de particulièrement inhabituel-un homme célibataire qui visitait la maison qu'il venait d'acheter et qui se demandait où il devait mettre ses meubles, et deux femmes-des sœurs peut-être-qui trahissaient un intérêt tout naturel pour l'homme, la maison ou les deux."

Dans une paroisse au Nord de Londres, deux célibataires viennent d'emménager: Rupert Stonebird, un trentenaire, anthropologue et Ianthe Broome, une trentenaire bibliothécaire. Tout le voisinage est en effervescence et souhaite faire la connaissance de ces nouveaux arrivants.

"Il y' avait toujours un rien d'excitation et d'incertitude dans le fait d'habiter une paroisse de Londres-on ne savait jamais qui on verrait arriver à l'église le dimanche"

Et si ces installations récentes avaient des répercussions sur leur vie à tous?

barbara_pym.jpg

Cela fait longtemps que ma mère me parlait de Barbara Pym. Mais je ne m'étais jamais lancée dans aucun de ses romans. Il a fallu un dimanche pluvieux pour que j'aie soudainement envie de me plonger dans ce titre que j'avais pioché dans la bibliothèque maternelle. J'ai dévoré cet ouvrage à l'abri sur mon canapé rouge avec une tasse de thé et je me suis sentie tout simplement bien.

Ce billet ne s'adresse pas à ceux qui n'apprécient que les livres aux intrigues compliquées et aux retournements de situations incessants. Ici, il s'agit plutôt d'observer l'impact de l'arrivée de Rupert et de Ianthe sur une petite paroisse londonienne. Au début, on a l'impression que rien ne se passe. Puis, d'infimes répercussions semblent avoir lieu et lentement, certaines existences évoluent.

L'atmosphère de ce roman est surannée. On ne sait pas situer exactement l'époque à laquelle l'action se tient. (les années 30?40?50?)

Néanmoins, on est transportés dans ce petit monde qui gravite autour du pasteur et de sa femme. Aucun héros ne se détache. Au contraire, on s'attache à toute une galerie de personnages dont on suit la vie au jour le jour, entre leur travail à la bibliothèque, les réunions paroissiales, les invitations à dîner...

Barbara Pym décrit avec beaucoup de tendresse et d'humour leur quotidien. On se moque gentiment de leur travers, on espère qu'ils vont voir leurs souhaits exaucer, on est émus par leurs maladresses....

Cet humour so british atteint d'ailleurs son apogée quand ils partent tous à Rome. Dans la Ville éternelle, tous leurs défauts se trouvent comme exacerbés.

Cette escapade italienne n'a pas été sans me rappeler Avec vue sur l'Arno d'EM Forster. Entre les pages, j'ai également repéré un autre titre: Avril enchanté d'Elizabeth von Arnim et je pense que je ne vais pas tarder à me l'acheter.

Bref, vous l'aurez compris: j'ai beaucoup apprécié ce roman doudou à l'humour so british. Si vous avez des titres à me conseiller de cet auteur, n'hésitez pas car j'aimerais beaucoup poursuivre mon exploration de son œuvre.

Editions 10/18, 332 pages

Billet dans le cadre du challenge God save the livre 2014

 

Challenge-anglais.jpg

 

Commentaires

Tu me tentes beaucoup, je le note parce que je pense que j'aimerais observer les personnages et l'atmosphère qui doit ressortir de cette petite communauté : Merci à toi et à ta maman !

Écrit par : Onee-Chan (la bibli d'Onee) | 21/02/2014

Je suis contente de t'avoir tentée.
Je transmettrai tes remerciements à ma maman;)
Tiens moi au courant si tu te plonges dans ce roman.

Écrit par : Claire | 24/02/2014

Je note ce titre qui devrait me plaire. Quand j'aurais besoin d'un livre doudou, je saurai vers quel titre me tourner...
Bises Claire !

Écrit par : Tasse de culture | 21/02/2014

Ma mère me disait que toute l’œuvre de Barbara Pym était du même acabit. Le genre de roman parfait pour un après-midi cocooning avec une tasse de thé.

Écrit par : Claire | 24/02/2014

Je note aussi, j'aime les atmosphères surannées et je n'ai encore jamais lu Barbara Pym ni les eux autres titres que tu cites ! Bises

Écrit par : Bianca | 21/02/2014

Oui, c'est vraiment un roman à l'atmosphère surannée. Je pense que je ne tarderai pas à en ouvrir un autre. Tout comme je me plongerai sans doute bientôt dans Avril enchanté.
Biz

Écrit par : Claire | 24/02/2014

Oh, génial, il peut tout à fait me plaire !

Écrit par : sybille | 21/02/2014

Oui, je pense qu'il pourrait te plaire. Tout comme d'autres titres de cette romancière qui sont, paraît-il dans la lignée.

Écrit par : Claire | 24/02/2014

Je ne connaissais ni l'auteure ni ce titre. Merci pour la découverte. Je vais me renseigner!
Bises

Écrit par : Fanny | 24/02/2014

Les commentaires sont fermés.