Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2014

Une rencontre avec Eliette Abécassis

Une rencontre avec Eliette Abécassis

un secret du docteur freud.jpg

Je n'ai pas encore eu l'occasion de vous parler d'un instant privilégié que j'ai vécu au début du mois d'octobre en fin d'après-midi.

Le genre d'instant qui confirme que créer mon blog était vraiment un des meilleurs choix que j'ai faits...

Le genre d'instant suspendu qui emplisse de magie le quotidien...

Dans un café tout près du Panthéon, nous étions donc cinq blogueuses à être conviées pour une rencontre avec Eliette Abécassis à l'occasion de la sortie de son dernier roman Un secret du docteur Freud.

De cet écrivain, je connaissais Un heureux événement et La répudiée. Deux livres qui m'avaient tous les deux bouleversée pour des raisons tout à fait antagonistes.

Quand je l'ai vue, j'ai tout de suite été frappée par sa sensibilité et sa timidité. Et par sa curiosité des autres...En attendant que nous prenions toutes place, elle a eus de nombreuses interrogations, tant sur nos blogs que sur nos dernières lectures....

Puis, le jeu des questions-réponses a débuté.

Elle nous a parlés en vrac de ses habitudes d'écriture, de sa première publication, de l'importance de la famille dans son œuvre, de l'intime comme matériau et recréation, de ses albums pour la jeunesse, de son impression de recommencer tout à chaque fois, de ses combats...

J'ai découvert ainsi une femme très engagée. Une femme qui se sert de Facebook ou de Twitter comme armes pour sensibiliser à différentes causes. Que ce soient les problèmes de gestation pour autrui, les difficultés des femmes en instance de divorce ou celles des Roms, elle n'hésite pas à affirmer ses opinions et à se battre pour elles.

En ce qui concerne justement les difficultés des femmes en instance de divorce, c'est son roman Une affaire conjugale qui a servi de déclencheur En effet, suite à sa publication, elle a reçu de nombreux courriers lui demandant de l'aide.

Car Eliette Abécassis, quand elle aborde l'intime, arrive à lui conférer une dimension tellement universelle que chacun s'y reconnaît.

Et, avec ce dernier roman Un secret du docteur Freud, elle plonge une nouvelle fois dans l'intime.

En effet, depuis quelques années, elle avait envie de s'attaquer à une œuvre autour de cette figure emblématique.

Parce que sa mère est psychanalyste...

Parce qu'elle a entendu parler de Sigmund Freud depuis sa plus tendre enfance et qu'il lui a toujours semblé appartenir à sa famille...

Parce qu'elle-même a suivi une psychothérapie...

Elle s'est donc beaucoup documentée et, suite à la publication d'une partie des lettres de cet homme célèbre en 2006, elle est parvenue à trouver un angle romanesque.

Toute la difficulté a alors résidé à parvenir à cet équilibre entre fiction et réalité. Autrement dit à parler de théorie psychanalytique sans oublier de faire progresser l'intrigue et de maintenir éveillé l'intérêt du lecteur.

Il lui a fallu quatre ans et de nombreuses versions pour parvenir à l'édition finale.

Au fil des pages, on en apprend  beaucoup sur le Freud vieillissant, celui qui doit quitter Vienne pour échapper à la montée du nazisme. On croise également Marie Bonaparte, une personnalité fascinante.

Mais je vous en parlerai plus longuement quand je me serai enfin lancée.

J'aimerais juste clore ce billet sur ce moment magique par quelques romans qui ont particulièrement marqué son parcours de lectrice: Belle du Seigneur d'Albert Cohen, Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas, Illusions perdues d'Honoré de Balzac et Loin de Chandigarh de Tarun T. Tejpal.

Un grand merci à Virginie, Karine et aux éditions Flammarion pour l'organisation de cette rencontre.

 

Commentaires

Merci pour m'avoir permis de vivre cette rencontre à distance qui a l'air d'avoir été tout à fait passionnante, j'aurai tellement aimé être là, bien que je n'ai jamais lu cette auteure, ce que tu en dis me convainc qu'il faut que je répare cette erreur

Écrit par : Bianca | 15/10/2014

Oui, il faut que tu répares cette erreur.
C'était un beau moment cette rencontre avec Eliette Abécassis. Dommage que tu n'aies pas pu venir!
Bizzzz

Écrit par : Claire | 16/10/2014

Les commentaires sont fermés.