Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2014

Les Cygnes sauvages

Les Cygnes sauvages

un texte de Kochka d'après Andersen

avec des illustrations de Charlotte Gastaut

cygnes sauvages.jpeg

"Bien loin d'ici, là où migrent les hirondelles à l'approche de l'hiver demeurait un roi qui avait onze fils et une fille, Elisa. Les onze princes, sabre au côté, allaient à l'école tous les jours tandis que leur soeur, assise sur un tabouret de cristal, attendait leur retour devant un livre d'images."

Mais, un jour, leur père se remaria avec une femme "au cœur plus petit qu'un dé à coudre". Afin de s'accaparer son époux, elle envoya Elisa au couvent et transforma ses onze frères en oiseaux. Mais son sort ne fonctionna pas complètement car, à la place de laids oiseaux, les princes se transformèrent en cygnes.

Les années passèrent...Elisa devint une magnifique jeune femme. A quinze ans, elle reparut à la cour et rendit folle de jalousie sa belle-mère.

Une fois encore, cette dernière tenta de nuire à la progéniture royale mais sa magie se brisa devant la pureté de la princesse.

Elisa décida de s'enfuir. Elle marcha, marcha, marcha...et sur sa route, rencontra une vieille femme qui lui indiqua un endroit où trouver onze cygnes.

Parvenue au rivage, Elisa reconnut ses frères et décida de tout entreprendre pour leur rendre apparence humaine.

Elle ignorait alors que ce choix pourrait tout lui coûter.

Dans cet album, Kochka a voulu rendre accessible aux lecteurs à partir de 6 ans le conte de Hans Christian Andersen.

Avec un style à la fois simple et poétique, elle nous narre l'histoire d'Elisa, une jeune princesse qui devra rencontrer bien des épreuves avant de connaître le bonheur. Rejet, séparation, malédiction, faim, errance, sacrifice, abnégation, labeur, accusations de sorcelleries, condamnation...constituent autant d'étapes sur la route de son apprentissage.

En effet, l'intrigue aborde tous ces sujets et insiste sur l'importance de l'amour fraternel.

Et forcément, en lisant les Cygnes sauvages, on pense à d'autres contes où les fratries sont très importantes (Hansel et Gretel, Le Petit Poucet...). On pense également à Blanche-Neige (avec la belle-mère jalouse et sorcière), aux Fées (avec la vieille femme qui récompense la pureté et la générosité)...

J'ai été frappée par cette richesse thématique et par ces multiples rebondissements. Comme si, chez Andersen, le bonheur ne se gagnait pas facilement et que seules plusieurs épreuves pouvaient l'apporter et le conforter.

Pour illustrer cette trame, il fallait tout le talent de Charlotte Gastaut. Je crois vous avoir déjà parlé de toute l'admiration que je porte à cette artiste (Les Fées, Le Lac des cygnes).

Cette admiration a été encore confortée devant le foisonnement des images qu'elle a su créer pour mettre en valeur le récit de Kochka.

Chaque double page s'accompagne d'un tableau. Les couleurs sont chatoyantes, les fonds toujours très fouillés, les silhouettes et les visages délicats.

Souvent, ce tableau déborde sur le texte. Mais il se fait plus discret en noir et doré.

On se perd dans les détails, on revient plusieurs fois sur certaines illustrations...

Bref, vous l'aurez compris: cette adaptation d'un des contes les plus connus d'Andersen constitue un petit bijou et j'espère que ce duo continuera à nous livrer d'aussi beaux albums.

Merci à Babelio et à Père-Castor Flammarion pour cette magnifique découverte!

Billet dans le cadre du challenge Il était une fois...les contes de fées de Bianca

Père-Castor Flammarion, 2014, 13,50 €

challenge-il-etait-une-fois-les-contes-de-fees1.jpg

 

Commentaires

L'époque des contes, des belles illustrations, des albums au pied du sapin... va bientôt arriver ! Je note.

Écrit par : Syl. | 04/11/2014

Tu as bien raison ;)
C'est un cadeau parfait pour Noël et je pense que tu seras bluffée par les illustrations de Charlotte Gastaut.

Écrit par : Claire | 04/11/2014

Comme toujours ton billet donne envie, j'aurai adoré choisir cet album mais j'ai d'abord pensé aux garçons en choisissant un petit roman policier, il a intérêt à être bien sinon je vais regretter mon choix !

Écrit par : Bianca | 04/11/2014

Tu auras d'autres occasions de le lire Bianca et je suis certaine que tu as fait un bon choix pour toi et tes garçons.
Mais c'est vrai que c'est un merveilleux album qui te plairait beaucoup!

Écrit par : Claire | 04/11/2014

Les commentaires sont fermés.