Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2015

Le Lion et l'oiseau

Le Lion et l'oiseau

de

Marianne Dubuc

lion et oiseau.jpg

"Lion travaille à son jardin quand il entend un bruit."

Un oiseau est tombé, visiblement blessé.

"Il ne peut pas le laisser ainsi, le pauvre petit."

Lion soigne l'oiseau et, quand il relève la tête, il réalise que la volée est partie, abandonnant son nouveau protégé.

Il accueille donc l'oiseau chez lui.

"Tu peux rester, il y a bien assez de place pour deux"

Débute alors une très belle histoire d'amitié entre ces deux esseulés.

Mais leur nouvelle complicité pourra t-elle résister au retour de la volée?

lion6.jpg

Cet album, je n'en avais jamais entendu parler avant que je le remarque dans le bac des coups de cœur de la médiathèque parisienne que je fréquente. Aussitôt vu, aussitôt emprunté et...aussitôt lu.

Son titre m'a fait penser à une fable de Jean de la Fontaine. D'ailleurs, si cet ouvrage en était vraiment une, sa morale pourrait se résumer à: l'amitié vraie fleurit partout et ne cesse jamais.

C'est en effet le magnifique message que véhicule cet ouvrage.

Au fil des pages, on suit, du point de vue du lion, l'évolution des liens entre ces deux personnages.

L'hiver cohabitation/Le printemps départ/L'été attente/L'automne espoir...Ainsi va la ronde des saisons.

Pour épouser les émotions du lion, Marianne Dubuc a choisi se se montrer économe en mots. Les phrases se font rares....Les silences d'autant plus forts....Comme, dans certains films muets, des fondus au blanc occupent certaines pages. Pour mieux faire corps avec l'attente, l'espoir, la désillusion...Toute cette palette de sentiments qui envahit notre protagoniste.

A cette sobriété du langage, tellement juste et tellement chargée en émotions, se superpose la délicatesse des images. L'auteur entremêle aquarelle, encre et  crayon à papier pour donner vie à son intrigue. Avec toujours cette même retenue.

Bref, vous l'aurez compris: je suis tombée sous le charme de ce petit bijou. Un livre miracle, rempli de pudeur, de poésie et de sensibilité.

Éditions La Pastèque, 2013

coeur qui bat.gif

 

Commentaires

Le titre fait penser aux fables de La Fontaine en effet le graphisme est simple mais beau et ce que tu en dis est très tentant une fois encore !

Écrit par : Bianca | 29/09/2015

J'espère que tu auras l'occasion de te pencher sur cet ouvrage car il vaut vraiment le détour.
Je suis encore toute retournée par son histoire.

Écrit par : Claire | 14/10/2015

Les commentaires sont fermés.