Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2015

Bérénice 34-44 d'Isabelle Stibbe

Bérénice 34-44

de

Bérénice Stibbe

bérénice 34-44, isabelle stibbe, livre de poche, prix des lecteurs sélection 2015, premier roman, littérature française, Comédie-française, théâtre, roman sur le théâtre, seconde guerre mondiale

"Elle ne racontera pas les regards entendus, les sourires de connivence. "Il n y a pas de hasard", "C'était forcé", autant de formules attrapées au vol des centaines de fois, inaugurant la légende familiale selon laquelle l'appel du théâtre, qui fondit sur elle à six ans et qui dès lors ne la quitta plus, surgit de son prénom: Bérénice."

Depuis son plus jeune âge, Bérénice Kapelouchnik, dite Capel, est éblouie par le monde du théâtre. Elle rêve même d'embrasser la carrière de comédienne mais se heurte à la résistance de ses parents. Bravant leur interdit, elle passe le concours du Conservatoire à tout juste 15 ans. Reçue première, elle quitte le foyer familial pour vivre sa passion.

Des cours de Louis Jouvet à la scène de la Comédie française, il n y a qu'un pas....Et Bérénice de Lignières (le nom qu'elle s'est choisie) semble rencontrer tous les succès...

Mais l'Histoire va la rattraper...Et, en ces heures sombres d'Occupation, il faut bien savoir choisir son camp...

bérénice 34-44, isabelle stibbe, livre de poche, prix des lecteurs sélection 2015, premier roman, littérature française, Comédie-française, théâtre, roman sur le théâtre, seconde guerre mondiale

Ce premier roman, je l'avais remarqué sur le blog de ma copinaute Bianca. Aussi, quand il est arrivé à la médiathèque, j'ai eu très envie de m'y plonger.

Dès les premières pages, j'ai été happée par l'intrigue.

Avec beaucoup de talent, Isabelle Stibbe retrace le parcours fictif d'une jeune femme dans l'univers théâtral. On la suit ainsi de ses premières auditions à ces premiers cours, de ses premières figurations à ces premiers rôles....Cette ascension fulgurante, elle la doit non seulement à sa beauté, mais à son talent. Et à son amour hors normes pour la scène.

"Écoute Comédie-française, fais que je sois engagée, tu es la seule, l'unique, pour toi je sacrifierai tout, jeunesse, famille, enfants, qu'importe si tu me permets d'accéder à toi, de faire partie des tiens."

Une religion du théâtre qui sert de fil conducteur à toute l'action de cet ouvrage. Rencontres, choix personnels, engagement: tout dépend des dieux de la comédie et de la tragédie.

On est forcément fascinés par ce jusqu'au boutisme, ce sacrifice perpétuel pour l'art, cet égoïsme aussi dans ses relations...

Car Bérénice ne laisse pas indifférent ceux qui l'entourent. De son père Maurice Capel au poète/avocat Alain Béron, en passant par Nathan Adelman, le compositeur, tous se brûlent à la flamme de ce papillon incandescent.

Sur sa trajectoire, notre héroïne croise également de grands noms tels que Louis Jouvet, Marie Bell, Véra Korène, Marc Allégret...

L'occasion pour notre auteur de brosser un tableau du monde artistique de cette période charnière. Et de nous montrer l'évolution de la Comédie-française lors de l'Occupation.

Car ce théâtre/refuge pour Bérénice peut se transformer en monstre. En effet, très vite, des questions se posent au sein de cette institution: faut-il accepter le diktat des Allemands, à savoir l'absence de Juifs dans les distributions? Doit-on renoncer à des grands noms pour ré-ouvrir?  Chacun doit faire ses choix.

Amour de la scène, engagement de l'artiste, attentisme, résistance, politiques d'exclusion des Juifs constituent donc autant de thématiques de ce roman dense, foisonnant, passionnant, en trois actes.

Trois actes où la tension dramatique ne cesse de monter...Grâce au déroulé de l'intrigue bien entendu mais grâce aussi au style d'Isabelle Stibbe. Elle se joue de son lecteur en annonçant parfois que Bérénice pourra raconter son histoire à ses enfants ou, au contraire, qu'elle ne pourra pas...Et le dénouement, forcément, surprend...

Bref, vous l'aurez compris: j'ai vraiment beaucoup aimé ce portrait de femme confrontée à la tourmente de la Seconde Guerre mondiale.

Le Livre de Poche, 2014, 355 pages

 

 

 

Commentaires

Je suis très contente de t'avoir fait découvrir ce roman et que tu l'ai aimé autant que moi c'est un très bon roman plein d'émotions et riche d'enseignements et tu en parles très bien comme toujours !

Écrit par : Bianca | 07/10/2015

Merci Bianca et merci pour la très belle découverte!
J'ai vraiment beaucoup aimé ce titre et je sens que je vais beaucoup le recommander autour de moi!!!

Écrit par : Claire | 14/10/2015

Je l'ai vu plusieurs fois en librairie et à chaque fois, je suis intriguée ! Grâce à toi, je sais de quoi il en retourne ;)

Écrit par : Aurelie | 09/10/2015

J'espère que je t'ai convaincue et que la prochaine fois, tu te laisseras tenter car cet ouvrage vaut le détour. Il est passionnant, tant au niveau du contexte historique que de la densité des personnages!

Écrit par : Claire | 14/10/2015

jeune pensionnaire à 15 ans... je me souviens d'Isabelle Adjani, si jeune dans l'Ecole des Femmes.
même si leur histoire n'a rien de comparable, ces deux femmes ont vécu leur passion.
Claire,tu m'as données envie de lire ce livre.

Écrit par : Luciole | 13/10/2015

Je suis ravie Luciole de t'avoir donné envie de lire cet ouvrage. C'est une magnifique découverte. Et il est vrai qu'à l'instar d'une Adjani, l'héroïne brule les planches...

Écrit par : Claire | 14/10/2015

ça semble passionnant et comme j'adore les romans historique, je note (c'est d'ailleurs, un livre qui pourrait plaire à ma mère et comme Noël approche à grands pas ... je sur-note :-) )

Écrit par : Mrs Figg | 13/10/2015

Si tu savais comme tu me fais plaisir Mrs Figg en surnotant!
C'est un très bel ouvrage et j'espère que ta mère et toi serez aussi conquises que moi.

Écrit par : Claire | 14/10/2015

Tu me mets KO Claire ! Pour la troisième fois en quelques minutes tu me donnes envie de lire ce roman dont je n'ai lu que du bien.

Écrit par : Fanny | 19/10/2015

Génial!!!Si tu savais comme tu me fais plaisir avec ce commentaire...
C'est un beau roman sur le théâtre, sur l'amour, sur l'engagement et j'aimerais que le maximum de gens le découvrent!

Écrit par : Claire | 20/10/2015

Les commentaires sont fermés.