Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2015

Casse Noisette

Casse-Noisette

un album de Pierre Coran

illustré par Delphine Jacquot

raconté par Valérie Karsenti

et accompagné par la musique du ballet de Tchaïkovski

casse-noisette1.jpeg

"L'étrange histoire que je vais vous conter se passe dans une ville de Bavière où la magie des jouets n'étonne personne, surtout en ce soir de Noël.

Entrons dans la Maison d'Argent, une grande demeure avec, en cette fin décembre de la neige au-dehors et du soleil au-dedans."

Tout le monde est assemblé autour du beau sapin. Lorsque, soudain, arrive l'oncle Drosselmeyer, porteur d'objets de sa création, tous plus fascinants les uns que les autres. Mais il semble avoir oublié Marie, la jeune fille de la maison.

Jusqu'à ce qu'il lui offre un joli casse-noisette...

"Peu à peu, le temps se fatigue, le soir s'en va et la nuit vient..."

"Mais bientôt, les deux aiguilles de la pendule ne font plus qu'une. Une chouette en sort et ulule douze fois."

Marie se réveille. Et commence alors pour elle une merveilleuse aventure....qui l'emmènera notamment au Palais enchanté.

ob_026d9a_casse-noisette-1.jpg

J'aime beaucoup la musique classique. Aussi, j'ai été ravie quand j'ai appris la sortie de cet album-CD autour de Casse-Noisette, un ballet que j'affectionne tout particulièrement.

Pierre Coran s'est inspiré tant du livret de Tchaïkovski que de l'Histoire d'un casse-noisette d'Alexandre Dumas et de Casse-Noisette et le Roi des rats d'Hoffmann.

Et je trouve que c'est plutôt réussi. Par quelques phrases choisies, il parvient à nous plonger dans cet univers féerique et fantasmagorique. Ainsi, on retrouve notre âme d'enfant et, comme Marie, l'héroïne, on va de surprise en surprise...

L'affrontement avec le Roi des Rats/le voyage vers le Château enchanté/la Fée dragée/les Danses/la Valse des fleurs constituent autant d'étapes de ce périple onirique.

Aux mots ciselés répondent les illustrations tout en finesse et en profondeur de Delphine Jacquot. J'avais déjà eu l'occasion de vous parler de son travail avec le magnifique Fil de soie. Une fois encore, j'ai été frappée par la finesse du trait, par les choix audacieux de représentations ou de couleurs, par la richesse des détails. On se perd dans ses images. Un peu comme dans un rêve...

Un rêve sublimé par la musique de Tchaïkovski...

Bref, vous l'aurez compris: j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce conte musical et je le recommande à tous ceux qui souhaitent découvrir ou redécouvrir Casse-Noisette.

Didier Jeunesse, 2015

En bonus, je vous joins un de mes airs préférés, celui de la Fée dragée.


 

 

Commentaires

Comme toi j'aime beaucoup Casse Noisette c'est une belle histoire et joli ballet. Ton billet donne envie comme toujours, si je le croise à la mediatheque, je l'emprunterai sûrement !

Écrit par : Bianca | 21/12/2015

Je l'ai vu à l'opéra ! J'adore ! Je vais m'empresser d'acheter cet album. Il a l'air très beau. J'aime beaucoup les images...

Écrit par : maggie | 21/12/2015

Quelle grâce, quelle légèreté dans l'extrait de la Fée Dragée...
Cet album doit être très beau (quels jolis dessins !)et ton article, Claire, nous invite à y retrouver toute la poésie du ballet.

Écrit par : luciole | 23/12/2015

Je connais la musique de Tchaikovsky et j'aime aussi la musique classique (un coup de foudre pour Vivaldi : Hiver mouvement 2). En revanche, je connais mal l'histoire de Casse-Noisette. Cet ouvrage pourrait être sympathique ! ;)

Écrit par : Aurélie | 29/12/2015

Les commentaires sont fermés.