Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2013

La Maison de Charles Dickens à Londres

La Maison de Charles Dickens

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

48 Doughty Street

Londres

Pendant mes vacances de Pâques, je suis partie avec ma mère à Londres. Nous aimons toutes les deux beaucoup visiter les maisons d'écrivain et tout naturellement, nous avons décidé de découvrir celle de Charles Dickens.

Il s'agit de la seule demeure encore debout de l'auteur. Il y a vécu de 1837 à 1839. C'est d'ailleurs lors de ce séjour qu'il a rédigé deux de ses oeuvres les plus connues: Oliver Twist et Nicholas Nickleby.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

On peut voir les quatre étages du 48 Doughty Street, transformé en musée. Après le vestibule, on entre dans la salle à manger. Elle m'a immédiatement fait penser à celle de George Sand à Nohant car les conservateurs ont pris le parti d'animer la table avec les noms des convives. On peut ainsi s'imaginer à quoi ressemblait un dîner en compagnie de Charles Dickens. Ce dernier était un hôte attentif. Il aimait beaucoup recevoir.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

On passe ensuite dans un petit salon qui évoque la félicité conjugale de l'auteur. Il s'est marié en 1836 avec Catherine Hogarth, la fille d'un de ses collègues journalistes. Leur union a été très heureuse pendant de longues années. Mais ils se sont séparés en 1858. Dickens a alors partagé son temps entre Gad's Hill House auprès de sa famille et de sa belle-soeur et la maison de sa maîtresse Ellen Ternan.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

Puis, après un détour par les cuisines, le cellier et la buanderie, nous sommes conviés par la silhouette de Dickens à monter d'un étage.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

Dans le salon, sur un des côtés, on peut admirer un pupitre sur lequel repose un livre annoté. En effet, Dickens faisait beaucoup de lectures publiques J'ai vraiment apprécié de pouvoir lire ses commentaires et de voir les découpes qu'il opérait dans ses textes pour bien poser sa voix et retenir l'attention de son auditoire.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

Nos pas nous ont ensuite conduit vers la bibliothèque. Son lieu de travail. Il nous a d'ailleurs été possible de nous approcher du bureau. Dickens préférait écrire le matin. Il publiait ses romans sous forme de feuilletons, ce qui impliquait une livraison quotidienne aux différents journaux.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

A l'étage supérieur, on peut admirer la chambre conjugale. Puis, celle qui évoque Mary Hogarth, sa jeune belle-soeur décédée à 17 ans. Prise d'un soudain malaise après une soirée au théâtre, elle était morte dans ses bras. Sa disparition soudaine a beaucoup marqué l'écrivain. Et il s'est inspiré d'elle pour les personnages de jeune fille pure dans ses romans, à l'instar de Amy Dorrit dans Little Dorrit.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

Enfin, à l'étage des domestiques, on peut visiter une chambre typique de bonne. Et découvrir une reconstitution des lieux qui ont marqué l'enfance de Dickens. Notamment la prison de Marshalsea où son père avait été incarcéré pour dette. Ce n'est donc pas par hasard qu'on retrouve l'expérience de l'incarcération dans certains de ses romans comme justement La Petite Dorrit.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain

Cette incursion dans l'univers de Dickens nous a pris une bonne heure. Nous en sommes ressorties toutes les deux ravies et surtout avec l'envie de nous plonger dans la biographie de Claire Tomalin et dans son oeuvre. Quel titre me conseilleriez-vous?

Bref, vous l'aurez compris: si vous vous rendez dans la capitale londonienne et si vous avez un peu de temps, n'hésitez pas à faire ce détour par le 48 Doughty Street. Pour préparer votre visite, c'est par ici.

Billet dans le cadre du Mois anglais chez Lou et Titine.

charles dickens,maison de charles dickens à londres,maison d'écrivain


 

23/08/2012

La demeure d'Alexandre Dumas à Port-Marly

Le Château de Monte-Cristo

 d'Alexandre Dumas

à Port-Marly

alexandre dumas,port-marly,chateau de monte-cristo,chateau d'if


 

J'ai eu l'occasion depuis le mois d'avril 2012 de visiter plusieurs maisons d'écrivain (celles d'Alexandre Dumas, de Jane Austen et de George Sand). J'ai en effet toujours été fascinée par ces lieux où ces auteurs ont souvent rédigé leurs plus belles pages.

J'ai donc eu envie de partager avec vous ces belles découvertes en débutant par la demeure du célèbre créateur des Trois Mousquetaires.

 

alexandre dumas,port-marly,chateau de monte-cristo,chateau d'if


Fort du succès justement de cet ouvrage et du Comte de Monte-Cristo, tous deux parus en 1844, Alexandre Dumas fait l'acquisition d'un terrain à Port-Marly. Il confie la construction à l'architecte Hippolyte Durand. "Vous allez tracer, ici même, un parc anglais au milieu duquel je veux un château Renaissance, en face d'un pavillon gothique entouré d'eau…Il y a des sources, vous m'en ferez des cascades".

Ainsi naissent les châteaux de Monte-Cristo et d'If, achevés à l'été 1847. Le romancier y mène grand train, recevant pour sa pendaison de crémaillère quelques 600 personnes et multipliant les fêtes et les repas gastronomiques. Il a même installé une animalerie, comprenant chiens, chats, perroquets et singes.

Malheureusement, dès 1849, l'homme de lettres, ruiné par l'échec du Théâtre historique et acculé par les créanciers, se voit contraint de vendre. Mais il ne quitte réellement son domaine qu'en 1851.

 

alexandre dumas,port-marly,chateau de monte-cristo,chateau d'if


J'ai commencé ma visite par le château d'If. La façade du castel gothique est ornée de nombreux  titres de ses oeuvres et on peut apercevoir le sacro-saint, l'endroit où il s'isolait pour écrire. J'ai découvert qu'il avait un rythme très impresionnant. En effet, comme il était payé à la ligne pour ses romans feuilletons, il consacrait un quart d'heure par page de "quarante lignes pour cinquante lettres à la ligne, deux mille lettres environ", "bon jour [comme] mauvais jour".

 

alexandre dumas,port-marly,chateau de monte-cristo,chateau d'if



Puis, je suis entrée dans le château de Monte-Cristo. Ma déambulation m'a permis de mieux appréhender les multiples talents de l'ancien propriétaire, son amour de la vie exacerbé et son goût des voyages. Celui-ci transparaît d'ailleurs pleinement dans une des pièces phares du bâtiment: le salon mauresque.

 

alexandre dumas,port-marly,chateau de monte-cristo,chateau d'if


Bref, je suis ressortie enchantée de ce moment passé en compagnie d'Alexandre Dumas et avec la forte envie de me plonger dans sa biographie et de reprendre un de ses romans.

Pour les infos pratiques, je vous laisse le lien vers le site http://www.chateau-monte-cristo.com/index.html. Si vous habitez ou passez par la région parisienne, n'hésitez pas à y faire un tour!