Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2013

La Grande fabrique de mots

La Grande fabrique de mots

de

Agnès de Lestrade;

illustré par Valeria Docampo

grande fabrique de mots.jpg

"Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. C'est le pays de la grande fabrique de mots."

Dans ce pays, chaque mot a un prix. Pour pouvoir le prononcer, il faut l'acheter et l'avaler.

"Au pays de la grande fabrique, parler coûte cher."

Parfois, on retrouve certains mots dans l'air et les enfants sortent leur filet à papillon pour tenter de les rattraper.

C'est le cas de Philéas qui, par un jour de grand vent, a récolté dans son épuisette trois mots: "cerise, poussière et chaise". Trois mots qu'il entend conserver précieusement pour le lendemain.

En effet, il veut les utiliser pour l'anniversaire de Cybelle, la petite fille dont il est amoureux. Il arrive chez elle et dans l'escalier, lui adresse un sourire.

Malheureusement pour lui, son rival Oscar a pu faire l'acquisition de mots précieux qu'il utilise pour déclarer son amour à Cybelle.

Philéas prend à son tour une inspiration et "[ses] mots volent vers Cybelle: ils sont comme des cailloux précieux."

Comment Cybelle va réagir face à ces deux confessions?

fabrique1.jpg

C'est ce que vous découvrirez en parcourant ce magnifique album. Il est arrivé récemment à la médiathèque où je travaille et son titre m'a aussitôt interpellé.

J'ai immédiatement plongé dans ce pays où chaque mot revêt un sens et une valeur particuliers. Seuls les riches peuvent formuler de longues phrases. Les pauvres sont contraints de fouiller dans les poubelles, faire les soldes ou récolter les mots qui volent.

valeriadocampo06.jpg

 

Dans un tel monde, comment déclarer sa flamme? C'est la question que tente de résoudre Philéas. Est-ce que Cybelle comprendra ce qui se dissimule derrière les mots "cerise, poussière, chaise"?

37103529.jpg

Le texte d'Agnès de Lestrade empreint de poésie nous fait tour à tour rêver, espérer, attendre...A l'aide de peu de mots (une simplicité parfaitement en adéquation avec la thématique de cet album), elle sait toucher le lecteur.

valeriadocampo05.jpg

De plus, les très belles illustrations de Valeria Docampo se fondent à merveille dans cet univers dictatorial où la tendresse et la douceur peuvent l'emporter. Aux tonalités sombres et grises utilisées pour les riches et les soldats répondent ainsi les teintes chaudes des habits de Cybelle et Philéas.

Bref, vous l'aurez compris: un très bel album empreint de poésie et de douceur, qui permet de rappeler la valeur des mots.

Alice Jeunesse, 2009, 12,90 €

 

 

Commentaires

Les dessins sont vraiment superbes !

Écrit par : Livresdeceline | 24/07/2013

Et l'histoire est très belle et s'accorde à merveille aux magnifiques illustrations. Un album vraiment réussi!

Écrit par : Claire | 24/07/2013

J'adore Agnès de Lestrade. Pas étonnant que cet album soit un coup de coeur. Cela me donne très envie de le découvrir tant le thème me parle.

Écrit par : Moka | 24/07/2013

Je pense que cet album te plaira, Camille. Il n'est pas long mais percutant. Tu as d'autres conseils de lecture à me donner pour Agnès de Lestrade?

Écrit par : Claire | 24/07/2013

Les dessins sont superbes et l'histoire a l'air très poétique, un bien bel album apparemment !

Écrit par : Bianca | 24/07/2013

Bel album et une leçon toujours primordiale pour les plus petits sur la valeur des mots.

Alexandra

Écrit par : Alexandra du 96 | 27/07/2013

Les commentaires sont fermés.