Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2015

Manderley for ever de Tatiana de Rosnay

Manderley for ever

de

Tatiana de Rosnay

 

tatiana de rosnay,daphné du maurier,manderley for ever,albin michel,héloïse d'ormesson,biographie,écrivain anglais

 

"D'habitude, il y a du monde sur les pelouses de Regent's Park. Des promeneurs viennent admirer les parterres de fleurs, les roseraies de la reine Mary, le lac où l'on peut faire du bateau. Mais en cette grise matinée de novembre, rendue humide par une bruine typiquement britannique, le parc est désert."

Dans cette biographie, Tatiana de Rosnay fait revivre la fabuleuse histoire de Daphné du Maurier, de sa naissance le 13 mai 1907 à sa mort le 19 avril 1989.

Cadette de Sir Gerald de Maurier, un célèbre comédien, elle grandit dans un monde privilégié, entourée d'artistes. Parmi les familiers de la maisonnée, on retrouve notamment le célèbre écrivain et dramaturge James Barrie.

Depuis toute petite, elle entend également beaucoup parler de son grand-père, le célèbre George du Maurier, proche de Henry James, dessinateur et auteur de Peter Ibbetson.

Forcément, issue d'une telle lignée et avec un tel entourage, Daphné ne peut que se lancer dans une voie artistique.

Elle entame un journal intime, dans lequel elle narre ses tourments amoureux, auprès de la directrice de sa pension française, la belle Fernande Yvon.

Puis, à l'abord de la vingtaine, après quelques nouvelles cyniques, elle trouve la discipline nécessaire pour rédiger son premier roman, La Chaîne d'amour.

Commence alors un parcours littéraire jalonné par de grands succès: Rebecca (1938), Le Général du Roi (1946), Ma cousine Rachel (1951)...

Daphné puise, tant dans sa vie personnelle que dans celle de ses ancêtres, pour trouver l'inspiration.

Mais, avec les années, sa voix s'éteint. Jusqu'à sa disparition en 1989, alors que sa mémoire s'effiloche.

tatiana de rosnay,daphné du maurier,manderley for ever,albin michel,héloïse d'ormesson,biographie,écrivain anglais

Autant j'avais été mitigée concernant la biographie sur la Baronne Blixen, autant j'ai été emballée par celle-ci.

Tatiana de Rosnay parvient à faire revivre ce destin hors norme sans jamais encombrer son schéma narratif de trop de dates ou de faits. Tout est savamment dosé pour ne jamais susciter une baisse d'intérêt de la part du lecteur.

De son enfance dorée, parmi des sommités intellectuelles et sous la férule d'un père trop présent à sa retraite à la soixantaine, elle dessine le portrait d'une femme entière, passionnée, intelligente, indépendante.

Trop indépendante sans doute. Et égoïste. Une femme qui préfère se consacrer pendant des heures à son art, en délaissant ses enfants et son époux. Une femme qui déteste les mondanités inhérentes à son rang. Une femme timide mais qui se lance à corps perdu dans ses amours.

Une femme scindée en deux et qui laisse, de temps en temps, son double masculin, Eric Avon, s'exprimer.

Une femme profondément attachée à la nature. Et aux Cornouailles. Après des vacances dans sa maison de jeunesse à Ferryside, elle devient la locataire de Menabilly, un lieu qui l'inspirera pour le Général du Roi et pour le Manderley de Rebecca.

On ressort fascinés par cette personnalité. Et amusés par certains de ses traits de caractère ou de ses habitudes (à commencer par le langage codé dont elle use avec ses proches (cirer signifie par exemple "faire l'amour"))

Et avec l'envie de se plonger dans les ouvrages dont on découvre la genèse, au fil des pages.

Néanmoins, j'aimerais soulever un bémol. Cette biographie a été publiée conjointement par Albin Michel et Héloïse d'Ormesson et cela se ressent. En effet, l'auteur cite à de trop nombreuses reprises le premier éditeur. Certes, Daphné du Maurier était en contrat avec eux. Certes, sa traductrice Mme Butler se permettait de trop nombreuses libertés. Mais, une fois développée cette idée pour une des parutions, avait-on besoin de savoir à chaque fois le type d'accueil reçu en France et les adaptations opérées?

Bref, vous l'aurez compris: une biographie très réussie sur une femme extraordinaire. Et je vous en recommande vivement la lecture.

Albin Michel et Héloïse d'Ormesson, 2015, 457 pages

Commentaires

J'avais déjà repéré cette biographie dans un article. Là, tu me donnes vraiment envie de la lire, d'autant que j'ai redécouvert Daphné du Maurier récemment avec "Le bouc émissaire" que j'ai beaucoup aimé. J'ajoute cette biographie à ma wish-list !

Écrit par : Florence | 24/03/2015

J'espère que cette biographie te plaira Florence. Je n'ai jamais lu le bouc-émissaire et c'est vrai que j'aimerais réparer cette erreur car la façon dont Tatiana de Rosnay en parlait m'a donné très envie.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

J'en ai beaucoup entendu parler à la radio ! J'aime les romans de Du Maurier mais un peu moins De rosnay donc je verrai...

Écrit par : maggie | 24/03/2015

Je comprends tes réticences si tu n'aimes pas trop le style de Tatiana de Rosnay. Après, je trouve qu'elle se met au service de son sujet. Et qu'elle lui rend un bel hommage. Hormis bien entendu les pages sur les rapports avec Albin Michel qui ne m'ont pas intéressée.
Tu me diras si tu te laisses tenter finalement.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

J'aime bcp cet écrivain et j'ai entendu parler de ce livre. C'est toujours étrange de découvrir la personne qui se cache derrière l'artiste...

Je le note (il sera sûrement dispo à ma médiathèque un jour..)

Merci aussi pour le bémol très intéressant également !

Écrit par : Electra | 24/03/2015

Merci beaucoup Electra!
J'espère qu'il sera prochainement disponible à ta bibliothèque.
J'aime bien parfois découvrir en effet la femme ou l'homme derrière l'artiste. Surtout quand leur destin personnel se révèle aussi intéressant.
Une biographie réussie donc et qui donne furieusement envie de se replonger dans l’œuvre.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

Surprenant personnage ! J'ai écouté l'auteur dans une émission radio et j'aimais bien ce qu'elle racontait. Je n'aime pas les bio en principe mais celle-ci est notée.

Écrit par : Syl. | 25/03/2015

Tu me diras Syl si tu cèdes à la tentation.
L'avantage de cette biographie, c'est qu'elle se lit comme un roman. Tant le personnage est passionnant.
Cela tient aussi sans aucun doute au style de Tatiana de Rosnay qui nous en livre beaucoup sans jamais nous submerger de dates. Son récit coule...

Écrit par : Claire | 21/04/2015

Merci pour ton avis enthousiaste mais qui reste une vraie critique notamment grâce à la nuance tout à fait intéressante que tu apportes (le roman serait-il, en fait, une commande de l'éditeur ?). Par ailleurs, je ne savais pas que Daphné du Maurier utilisait ce type de langage codé, je l'ai appris avec toutes les recensions de cette biographie, mais dans le fond elle était de la même génération que Nancy Mitford, et dans ce milieu social c'était courant. Du reste, sans être aussi sophistiqué, notamment puisqu'avec Daphné il s'agit surtout de cacher des questions sexuelles, nombre de familles "U and non-U" ont, aujourd'hui aussi, leur propre langue. Il y a eu un livre universitaire sur la question il y a quelques années, mais impossible de retrouver la référence rapidement.

Écrit par : vivelaroseetlelilas | 25/03/2015

Je ne savais pas du tout que le langage codé était utilisé dans ces milieux. Si tu retrouves le titre de ce précis universitaire, je serai très intéressée.
C'est une biographie que j'ai vraiment aimée. Et je regrette ce bémol qui l'empêche d'être un coup de cœur.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

Après lecture de ton billet j'ai certes envie de lire cette biographie mais surtout découvrir les romans de Daphné du Maurier puisque jusqu'à présent je n'ai lu que Rebecca

Écrit par : bianca | 26/03/2015

Je pense que tu aimerais beaucoup Bianca le Général du Roi (que nous avions adoré avec Céline) ou ma cousine Rachel.
Mais cette biographie se révèle également très intéressante avant d'aborder l’œuvre car elle apporte un éclairage sur chaque roman et sur les circonstances qui l'entourent.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

Je viens de lire le billet de Fanny qui m'avait donné envie et là le tien me donne envie de découvrir ce nouveau titre ! Avec un peu de chance, il sera dans nos prochains achats ;)

Écrit par : Tasse de culture | 26/03/2015

Je te le souhaite Céline car je suis certaine qu'il te plaira.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

J'aime tellement Daphné du Maurier qu'il faut que je lise cette biographie.

Écrit par : Bénédicte | 29/03/2015

Si tu aimes tellement Daphné du Maurier, je pense en effet qu'il faut que tu te laisses tenter par cette biographie :)

Écrit par : Claire | 21/04/2015

Je lirais cette biographie c'est certain. Plus je découvre ses romans et plus je souhaite en savoir sur elle. Elle me fascine en fait!

Merci pour ton beau billet.

Écrit par : Fanny | 01/04/2015

Merci Fanny!
Tu sais que tu m'as donné très envie aussi de me plonger dans l'autobiographie de Daphné du Maurier sur ses jeunes années. Elle a l'air passionnante.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

J'hésitais à me plonger dans cette bio dont je ne connaissais pas la valeur. Mais tu sembles enchantée et j'ai vraiment envie d'en savoir plus sur l'extraordinaire Daphné du Maurier.

Écrit par : Titine | 14/04/2015

Oui, enchantée, c'est vraiment le terme adéquat. J'ai lu avec beaucoup de plaisir cette biographie bien écrite et très fouillée sur cette femme que je n'imaginais pas aussi complexe et fascinante.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

Je pense que ce livre va me décider à enfin découvrir la plume de Tatiana de Rosnay. Je n'ai pas lu beaucoup de romans de Daphné Du Maurier, mais cette femme m'intrigue et ton billet donne très envie !

Écrit par : Eliza | 18/04/2015

Après cette biographie, je me rends compte qu'il me reste de nombreux romans à découvrir de Daphné du Maurier. Et que je veux en relire certains.
Je pense que ce livre t'intéressera Eliza et te donnera comme moi envie de mieux découvrir l’œuvre de cet auteur.

Écrit par : Claire | 21/04/2015

Les commentaires sont fermés.