Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2015

Ces livres que je n'ai pas chroniqués au mois d'avril 2015

Ces livres que je n'ai pas chroniqués au mois d'avril 2015

books outside.jpg

Me voici de retour avec un type de billet que j'avais quelque peu délaissé ces derniers temps.

Insaisissable-Mr-Darcy-9782290107768-30.jpg

Pour commencer ces mini-critiques, une austenerie:

Insaisissable Mr Darcy de Kara Louise. J'ai cédé à la tentation lors de ma visite au Salon du Livre. Et je me suis plongée assez rapidement dedans. Dans cette énième relecture d'Orgueil et préjugés, l'auteur a imaginé qu'Elizabeth, après avoir refusé la première demande en mariage de Darcy, perdait son père. Et de fil en aiguille, devenait gouvernante dans une famille proche des Darcy. L'occasion forcément de revoir son prétendant...Mais aussi de découvrir Pemberley.

Certes, ce n'est pas la meilleure austenerie que j'ai lue. Certes, certains ressorts d'intrigue semblent trop évidents et trop gros...Néanmoins, presque un mois après avoir achevé cet ouvrage, j'en garde de bonnes impressions. Une lecture idéale pour l'été!

le-mysteres-de-venise-tome-1-leonora-agent-du-doge.jpg.png

Après l'univers de Jane Austen, direction la Cité des Doges à la rencontre de Leonora, l'héroïne d'une série de romans policiers imaginée par Frédéric Lenormand. Sur les conseils d'un collègue, je me suis lancée dans le premier tome.

On y fait la connaissance de Leonora qui a été élevée toute sa vie dans un couvent. Elle en est retirée pour faire la rencontre de son père, un noble reconnu de Venise. Mais son statut d'enfant illégitime crée quelques remous au sein du foyer domestique. Lorsque son père est arrêté pour un trafic, Leonora entreprend de le disculper. Heureusement, dans cette ville de faux-semblants et de trahisons, elle peut compter sur l'appui d'un professeur de bonnes manières français, d'une servante et d'un aventurier désargenté rompu aux usages de la bonne société vénitienne.

Rebondissements multiples,chausse-trappes, rencontres dangereuses...constituent les ingrédients de ce roman bien mené. Sans oublier une description de Venise à la fin du 18ème siècle.

Une bonne entrée en matière donc pour cette succession d'aventures: l'héroïne est attachante, le rythme enlevé, l'ironie souvent présente...Un agréable divertissement mais, contrairement à d'autres cycles comme les Perry ou les Marston, je ne suis pas pressée de me plonger dans le second volume.

 

anne de bretagne.jpg

 

Retour quelques siècles en avant...Place cette fois-ci à Anne de Bretagne, dans les années déterminantes de 1488 à 1491.

A la médiathèque, nous avons beaucoup de tomes de cette collection Mon histoire, publiée chez Gallimard Jeunesse. Et jusqu'à présent, je n'en avais ouvert aucun.

Le principe: sous la forme d'un journal intime, nous découvrons grâce à une narratrice connue ou anonyme toute une époque.

Ici, forcément, nous sommes plongés dans le duché de Bretagne à un moment clé de son histoire. En effet, le duc, père de Anne, doit livrer une bataille sans mercis contre Charles VIII, le roi des Français, qui entend annexer son duché. Par le prisme d'Anne, nous en apprenons donc plus sur ce conflit, sur les jeux d'alliance, sur les mouvements de combats, sur ce sentiment de précarité qui étreignaient les habitants de ce duché...

Mais cet aspect pédagogique ne prend jamais le pas sur le déroulé de l'intrigue. Chaque entrée distille des informations tout en nous livrant les sensations ou les actions d'Anne.

Avec ce procédé, on peut toujours se poser la question de la limite entre fiction et réalité. Sans doute qu' Anne n'a jamais ressenti tout ce qui est exprimé. Cependant, quand on pense au public visé, j'approuve ce parti pris. Il permet vraiment aux plus jeunes d'assimiler de façon ludique tout un pan de l'histoire.

 

à-tous-les-garçons-que-jai-aimés.jpg

 

Enfin, pour clore ce billet, partons à la rencontre de Lara Jean. Je ne vous ai jamais dit que, parmi les séries que je préfère en adolescents, figure en bonne place celle de Jenny Han: L'été où. Je me souviens avoir dévoré cette trilogie et avoir retrouvé mes 15 ans. Quel plaisir de lecture!

 Aussi, quand ce titre est paru récemment, je me suis jetée dessus lors de son arrivée à la médiathèque. Lara Jean a pour habitude d'écrire une lettre à tous ceux qu'elle a aimés. Une manière pour elle d'oublier tous ces garçons. Mais elle ne leur adresse jamais cette missive. Jusqu'au jour où elle apprend avec horreur que ces déclarations ont été envoyées. Comment gérer cette situation au quotidien? Comment se confronter à tous ces anciens prétendants? Surtout quand l'un d'entre eux est le petit ami de sa sœur aînée?

De cette idée de départ assez drôle, Jenny Han , une fois encore, parvient à en faire un ouvrage plein d'humour certes mais aussi sensible, pudique, émouvant. Les pages se tournent toutes seules, on est happées dans cet univers, on retrouve nos 16 ans...Un beau portait des relations familiales, amoureuses, amicales...Une de mes récentes lectures pour adolescents qui m'a le plus enthousiasmée. Vivement la suite!

 

 

 

Commentaires

J'avais lu le Kara Louise en VO, j'avais eu un coup de coeur ! Peut être que la version originale est meilleure ;) En tout cas, j'ai bien envie de le relire en VF pour me faire une nouvelle idée ! :D

Écrit par : Melleaurel | 29/04/2015

Tu me diras si la VF confirme ton coup de cœur en VO. Je ne partage pas ton enthousiasme, comme tu l'as compris, mais j'ai néanmoins passé un bon moment.
Est-ce que tu as eu l'occasion de te plonger dans des austeneries modernes? Je te recommande vivement Acting up et Persuading Annie de Melissa Nathan qui sont vraiment des réussites du genre!

Écrit par : Claire | 30/04/2015

J'aime bien Austen mais je n'ai jamais lu d'austeneries... Ca ne m'attire pas vraiment...

Écrit par : maggie | 29/04/2015

Je peux tout à fait comprendre. Certaines sont beaucoup plus réussies que d'autres en tout cas et si tu veux un jour te lancer dans une, je serai ravie de te donner des conseils.

Écrit par : Claire | 30/04/2015

Je ne connais aucun de ces titres mais tu te doutes que le Frédéric Lenormand me tente beaucoup, un roman qui se passe à Venise au 18e siècle, il ne m'en faut pas plus pour être tentée ! Quant à la collection Mon histoire, il y a beaucoup de tomes aussi à la mediatheque mais je n'en ai jamais lu no plus !

Écrit par : bianca | 29/04/2015

La collection Mon histoire pourra te plaire Bianca, je pense.
Quant à Leonora, c'est un agréable divertissement. Et je sais que tu aimes bien cette période de l'histoire :)

Écrit par : Claire | 30/04/2015

Ah le Frédéric Lenormand a l'air pas mal et le Jenny Han me tente de plus en plus à force de le voir ;-)

Écrit par : She reads a book | 01/05/2015

Le Jenny Han est vraiment une réussite. Vivement la suite! Et le Frédéric Lenormand, loin d'être un coup de cœur, fait néanmoins passer un bon moment.

Écrit par : Claire | 04/05/2015

Je suis convaincue par le livre de Leonora. Il faut dire que j'adore la couverture et l'univers de fin XVIIIème siècle saura me plaire je crois. Merci pour cette nouvelle découverte !

Écrit par : LeSalonDesLettres | 12/05/2015

Les commentaires sont fermés.