Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2015

Endeavour

Endeavour

Les Enquêtes de Morse

endeavour.jpg

Aujourd'hui, j'aimerais vous proposer un billet autour d'une série découverte récemment. Comme vous le savez, je suis fan de ce format mais je peine parfois à trouver un programme qui m'accroche.

Sur les conseils de ma copinaute Emjy, je me suis lancée dans Endeavour et je dois avouer que je ne l'ai pas regretté.

On y fait la connaissance d'Endeavour Morse au début de sa carrière, en 1965. Après avoir abandonné l'université et quitté l'armée, notre héros revient à Oxford. Normalement, eu égard à son grade, il ne devrait être affecté qu'aux affaires générales.

Mais, très vite, sa grande culture, sa connaissance de la ville, sa perspicacité...le font remarquer. Il devient ainsi l'adjoint de l'inspecteur Fred Thursday.

Cependant, ce poste reste précaire, tant qu'il n'aura pas validé le concours de sergent. Bien souvent, il est donc rétrogradé et renvoyé aux affaires générales. Il y remarque toujours des cas atypiques qui se transforment en enquêtes d'envergure.

endeavour 2.jpg

Honnêtement, je n'étais pas familière des aventures de Morse, imaginées par Colin Dexter. Aussi, je trouve que cette préquelle constitue une bonne porte d'entrée dans cet univers.

A l'instar d'un roman d'apprentissage, on assiste aux premiers pas de ce policier pas comme les autres. En effet, alors qu'il était promis à une brillante carrière universitaire, il a préféré démissionner. De même, l'armée ne lui a pas réussi.

Cette difficulté à s'intégrer socialement va constituer un handicap auprès de ses collègues. Heureusement, il compense cette incapacité par une intelligence hors norme et une faculté à trouver des liens entre des décès ou/et disparitions.

Au fil des épisodes (cinq dans la première saison et quatre dans la seconde), on est ébloui par cet incroyable esprit de déduction (qui le hisse au niveau d'enquêteurs de premier ordre comme Poirot ou Holmes). On en apprend également un peu plus sur l'homme, sur ses blessures passées, sur ses failles, sur sa passion inconditionnelle pour l'opéra. Un personnage tout en contradictions et profondément attachant.

On ne peut donc que saluer la prestation de Shaun Evans. Il l'incarne avec beaucoup de finesse, de sensibilité et de complexité et parvient, sans jamais forcer la note, à exprimer tous ses désarrois intérieurs.

Face à lui, on retrouve Roger Allam dans le rôle du mentor Fred Thursday. Là encore, on ne peut qu'admirer sa composition. Il réussit à merveille à rendre vivant cet inspecteur profondément humain, attaché à sa famille, marqué par son passé. Intelligent aussi, capable d'arriver aux même conclusions que Morse. Il initie ce dernier aux arcanes du monde policier, le protège, l'accompagne, le soutient...

 

endeavour 3.jpg

 

Autour de ce tandem, évolue toute une galerie de protagonistes assez savoureux (je pense notamment au médecin légiste à l'humour si noir et au chef qui aime s'écouter parler)

Outre ce casting réussi, un des atouts d'Endeavour repose sur la qualité des intrigues. En une heure trente (voire deux heures), se dévide un canevas souvent extrêmement compliqué. Et, bien malin, qui trouvera la vérité avant Morse.

Certains épisodes m'ont littéralement scotchée (celui avec le serial killer de l'opéra, celui avec les fantômes victoriens ou le dernier de la saison 2).

Un des attraits de cette série réside également dans la qualité de l'image. Toute la réalisation est extrêmement léchée. J'ai beaucoup apprécié aussi l'art des transitions ou ces scènes qui montrent les différents personnages à la même heure dans des lieux séparés, le tout accompagné de musique d'opéra.

De même, on sort de ces deux saisons avec la furieuse envie de visiter Oxford. Chaque plan magnifie cette ville, qu'on arpente de jour ou de nuit.

Endeavour sait bien capter tous ces moments magiques dans la cité. Il retranscrit aussi à merveille tous les bouleversements sociaux de ce début des années 60 et l'impact encore fort de la seconde guerre mondiale.

Bref, vous l'aurez compris: j'ai adoré cette série. Et j'attends avec beaucoup d'impatience (surtout après le final du neuvième épisode) la saison 3!


Un billet dans le cadre du mois anglais de Titine, Lou et Cryssilda.

 

mois anglais.jpg

 

 

Commentaires

Je ne connais l'inspecteur Morse que de nom. Je n'ai jamais lu les livres de Colin Dexter ni vu la série qui passe en ce moment mais qui sait peut-être me laisserais-je tenter un jour ?

Écrit par : bianca | 16/06/2015

J'espère que tu te laisseras tenter Bianca car cette série vaut définitivement le détour. Elle a un côté très vintage tout en étant merveilleusement écrite et interprétée.
Quant aux œuvres originelles de Colin Dexter, je n'ai pas encore essayé. Je crois qu'une d'entre elle m'attend dans ma PAL. L'occasion de rattraper mon erreur.

Écrit par : Claire | 16/06/2015

La série était passée sur France 3 et je l'avais aimée pour les mêmes raisons que toi : les acteurs, les intrigues bien construites.

Écrit par : Titine | 16/06/2015

Je suis contente de voir, qu'une fois encore, nous partageons les mêmes goûts Titine.

Écrit par : Claire | 16/06/2015

J'ai déjà vu des redif de cette série car je l'adore et elle est rediffusée souvent sur la 2 ou la 3. Peut-être un peu moins bien, mais en quelque sorte la suite, il y a l'inspecteur Lewis : c'est un élève inspecteur de Morse ( des fois, il en parle) mais si Oxford et les enquêtes sont toujours littéraires, il y a moins de jeu sur les mots que dans les enquêtes de Morses, pour résoudre les enquêtes...

Écrit par : maggie | 16/06/2015

Je pense que je regarderai certains épisodes une seconde fois aussi ;)
Merci beaucoup pour le conseil pour l'inspecteur Lewis. Il faudra que je me laisse tenter prochainement.

Écrit par : Claire | 16/06/2015

Oui, j'ai vu les deux saisons sur France 3 (et je suis les enquêtes de l'inspecteur Lewis également) - c'est très bien filmé, surtout cette époque (loin des ordins et smartphones). L'acteur principal est très bon et le final, quel final ! Hâte de découvrir la suite.

Écrit par : Electra | 16/06/2015

Il faudrait que j'essaie les enquêtes de l'inspecteur Lewis. Maggie et toi m'avez fortement intriguée!
J'aime beaucoup les deux acteurs principaux. Et le final est vraiment terrible! Vivement la saison 3! (ils viennent de commencer à la tourner, je crois)

Écrit par : Claire | 16/06/2015

L'épisode avec les fantômes victoriens m'avait fait froid dans le dos, l'ambiance était excellemment rendue ! Tu l'auras compris, c'est une série que j'aime aussi beaucoup.

Écrit par : Mrs Figg | 17/06/2015

Owii, toujours très heureuse de voir que de nouvelles personnes découvre Morse et Endeavour. :D La série est vraiment très bien avec une BO du tonnerre et des images superbes. Je conseille également Lewis que j'aime beaucoup. J'ai commencé à lire les romans de Colin Dexter ce mois-ci (j'ai deux articles sur mon blog si l'envie t'en dit) et je conseille également ! La prochaine étape est de regarder la série originale des enquêtes de Morse. :)

Écrit par : Tia' | 27/06/2015

Les commentaires sont fermés.