Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2015

Mystère rue des Saints-Pères de Claudez Izner

Mystère rue des Saints-Pères

de

Claude Izner

claude izner,editions 1018,mystère rue des saint-pères,polar historique,victor legris,paris fin du 19ème siècle

"12 mai 1889,

Des nuées d'orage couraient au-dessus de la steppe coincée entre les fortifications et la gare des marchandises de Batignolles. La vaste étendue d'herbe galeuse dégageait des relents d'égout. Groupés autour de tombereaux d'ordures ménagères, des chiffonniers nivelaient à coups de crochet une marée de détritus, soulevant des tourbillons de poussière."

Alors que Paris accueille l'Exposition universelle, un essaim d'abeilles tueuses semble sévir dans les rues de la capitale. Un certain nombre de visiteurs de cet événement tant attendu semble ainsi décéder des suites de piqûres.

Mais Victor Legris, libraire rue des Saint-Pères et récemment engagé comme chroniqueur littéraire, ne croit pas à ces insectes meurtriers et va mener l'enquête pour élucider ces disparitions.

claude izner,editions 1018,mystère rue des saint-pères,polar historique,victor legris,paris fin du 19ème siècle

Vous vous souvenez sans doute que, pendant plus de deux ans, j'ai lu avec plusieurs copinautes (dont Bianca, Céline et Fanny) les aventures de Thomas et Charlotte Pitt. Aussi, quand cette aventure s'est arrêtée, Bianca nous a proposé de partir à l'assaut d'une nouvelle série.

Notre choix s'est porté sur celle imaginée par Liliane Korb et Laurence Lefèvre (plus connues sous le pseudonyme de Claude Izner).

Je dois avouer que j'ai été quelque peu déstabilisée par le rythme. Je sais que c'est un tome introductif et que tout le monde n'a pas le génie d'Anne Perry pour à la fois nous plonger dans une époque, nous présenter les protagonistes et nous tenir en haleine avec une intrigue policière assez incroyable.

C'est justement ce dernier point qui a marqué un bémol pour moi. En effet, l'idée de départ était assez bonne: une succession d'assassinats qui ressemblaient à des blessures d'insectes. A cette arme quelque peu originale se rajoutaient le flou autour de l'identité du tueur et le choix hasardeux des victimes.

Malgré ce canevas, très vite, les investigations se sont essoufflées et, au lieu de nous mener de fausse piste en fausse piste, elles se sont concentrées sur un même hypothétique coupable. Par conséquent, le dénouement est un peu tombé à plat...Dommage car j'apprécie quand les histoires policières gagnent en intensité au fil des pages.

claude izner,editions 1018,mystère rue des saint-pères,polar historique,victor legris,paris fin du 19ème siècle

Le dôme central à l'Exposition universelle de 1889

En revanche, j'ai été captivée par la description de la Ville Lumière en 1889. Claude Izner parvient à ressusciter l'ambiance qui devait régner lors de cette Exposition Universelle. On sent tout l'engouement provoqué par ce vent de modernité et par l'achèvement de la Tour Eiffel, au centre de toutes les attentions. J'ai aimé me promener dans les allées des pavillons, dans les quartiers parisiens...Et je crois sincèrement que le meilleur atout de ce tome réside dans le portrait de la capitale et de ses habitants ou visiteurs.

De plus, même si je ne suis pas encore complètement tombée sous leur charme, je me suis attachée aux différents protagonistes. Le trio de libraires (Victor Legris, l'intrigant Kenji Mori et Jojo, le commis souvent laissé pour compte) promet de belles surprises et de beaux développement de futures intrigues.

Bref, vous l'aurez compris: Mystère rue des Saint-Pères m'a laissé quelque peu frustrée quant à l'énigme policière mais je retrouverai avec plaisir ses héros dans la Disparue du Père-Lachaise, ne serait-ce que pour la reconstitution historique.

Éditions 10/18, 283 pages

Billet dans le cadre d'une lecture commune avec Céline, Bianca, Fanny et le Livre d'après.

 

 

 

Commentaires

Nos avis se rejoignent complètement, un bon roman historique qui pêche par son intrigue policière espérons que les prochains s'amélioreront de ce point de vue !

Écrit par : Bianca | 11/09/2015

Oui, espérons qu'ils s'améliorent...Mais le contexte historique est déjà une telle réussite!

Écrit par : Claire | 14/10/2015

J'en suis au 4 ou 5ème opus de la série, j'aime beaucoup même si en effet les intrigues passent toujours en second plan. Ce que j'aime dans cette série c'est le détail de l'ambiance historique c'est super intéressant. Et je continue à poursuivre mon avancée dans cette série, un prochain m'attend dans ma pal ;-)

Écrit par : She reads a book | 12/09/2015

Je ne sais pas si je continuerai aussi longtemps que toi cette série. Peut-être que le deuxième opus me convaincra plus et que je m'attacherai encore plus aux personnages.
Je te tiendrai au courant en tout cas.

Écrit par : Claire | 14/10/2015

Notre ressenti est très semblable et même si les enquêtes restent au second plan par la suite je crois que je continuerai la série juste pour le plaisir de la balade dans le Paris de la Belle Epoque !

Écrit par : Tasse de culture | 12/09/2015

Je ne sais pas si je continuerai longtemps si les intrigues ne gagnent pas en intensité. Même s'il est vrai que la ballade dans ce Paris de l'Exposition universelle est plus que plaisante.

Écrit par : Claire | 14/10/2015

C'est une série qui ne m'attire pas du tout mais je le note pour le contexte historique. Les expo universelles me fascinent !

Écrit par : maggie | 25/09/2015

L'avantage de ces séries de romans policiers chez 10/18, c'est qu'elles nous permettent de plonger dans une époque et d'en saisir l'atmosphère.
C'est d'ailleurs selon moi le meilleur atout de cet opus.

Écrit par : Claire | 14/10/2015

Les commentaires sont fermés.