Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2016

Le Souffleur de rêves de Bernard Villiot & Thibault Prugne

Le Souffleur de rêves

un album de Bernard Villiot

illustré par Thibault Prugne

le souffleur de rêves,bernard villiot,thibault prugne,gautier-languereau,album jeunesse,coup de coeur,venise

"Au Nord de Venise, cernée par la lagune, s'étendait l'île de Murano. On ne comptait plus ses somptueux palais bordés de jardins dans lesquels la bonne société aimait se promener, grisés par les parfums du jasmin et des bosquets d'orangers.

Les gens venaient aussi du monde entier, car on y soufflait le verre."

Parmi les apprentis souffleurs de verre, se trouve Zorzi Ballari qui ne ménage pas sa peine et dispose tous les soirs "d'une simple paillasse pour dormir".

"Pour dormir et pour rêver, car les années passant, Zorzi avait nourri l'espoir de devenir souffleur."

Malheureusement, un accident brise son rêve et le laisse boiteux.

Les années passent et Zorzi n'a pas oublié son ambition. Tous les soirs, il se glisse dans les ateliers déserts pour apprendre à maîtriser son art.

"Et à force de persévérance, son souffle [devient] si délicat et si précis qu'il s'[étire] comme un soupir."

Un soupir capable de se transformer en bulle de rêve...

Des rêves bleus, des rêves roses, des rêves extraordinaires qui accompagnent les petits Vénitiens dans leur sommeil.

Mais son grand talent fait des jaloux....Et, bien vite, des obstacles se dressent devant lui.

le souffleur de rêves,bernard villiot,thibault prugne,gautier-languereau,album jeunesse,coup de coeur,venise

J'ai immédiatement été attirée par la couverture de ce très bel album et par ce titre à la fois intrigant et poétique.

Dès la première page, débute le voyage.

Ligne après ligne, image après image, Bernard Villiot et Thibault Prugne nous entraînent dans une Venise magnifiée sur les traces des souffleurs de verre.

Un métier capable de générer tant de beauté/Un métier cruel aussi où la concurrence se fait rude et où le moindre faux pas n'est pas toléré.

Notre héros va en faire l'amère expérience, lui qui voit ses ambitions ruinées par la chute d'un pain de verre sur son pied.

Récit d'apprentissage donc...Cruel apprentissage même...

Récit d'obstination également...Celle d'un héros déterminé à aller au bout de ses rêves et qui, à force de persévérance, fabrique des bulles si fines qu'elles deviennent des songes enfantins.

Que j'ai aimé cette idée! Si poétique! Des songes qui s'envolent et circulent dans les rues et sur la lagune de Venise.

Et puis, le talent du héros fait des jaloux. A lui de franchir ou non ces nouvelles épreuves.

On suit avec plaisir  toutes les étapes de ce conte onirique, à la fois tendre, sensible et plein de rebondissements.

A la plume tout en légèreté de Bernard Villiot répond à merveille le pinceau de Thibault Prugne. Grâce à son talent, on a l'impression de se promener dans les rues de Venise, aux eaux étincelantes et miroitantes, aux rues colorées. Et on est emportés dans ce rêve d'histoire.

Bref, vous l'aurez compris: j'ai beaucoup apprécié cet album et je vous en recommande fortement la lecture.

Gautier-Languereau, 2015

 

Commentaires

J'avais déjà envie de lire cet album et tu me confirmes que je vais beaucoup l'aimer aussi !

Écrit par : Bianca | 05/02/2016

Oui, je pense que tu aimerais beaucoup Bianca! J'espère que tu auras l'occasion de le trouver!

Écrit par : Claire | 26/02/2016

Je l'avais demandé lors d'une masse critique babelio, je ne l'ai pas reçu mais j'aimerais beaucoup le lire. D'autant plus que j'ai été à Venise l'été dernier :)

Écrit par : Lilou | 05/02/2016

Oui, si tu connais Venise en plus, cela te rappellera de beaux souvenirs.
Dommage pour la masse critique Babelio mais tu auras peut-être d'autres occasions...on ne sait jamais.

Écrit par : Claire | 26/02/2016

Que cette histoire a l'air jolie !

Écrit par : Camille - Stendhal Syndrome | 06/02/2016

Elle l'est! Très très jolie!

Écrit par : Claire | 26/02/2016

Il a l'air magnifique, je vais essayer de mettre la main dessus. Et un album qui se passe à Venise, c'est assez rare !

Écrit par : Mrs Figg | 11/02/2016

Oui, c'est assez rare, en effet, un album sur Venise (je n'en connais qu'un autre, une pure merveille, Arlequin ou les oreilles de Venise. Je te le conseille aussi)
J'espère que tu seras aussi conquise que moi en tout cas!

Écrit par : Claire | 26/02/2016

Les commentaires sont fermés.