Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2014

(Re)play de Jean-Philippe Blondel

(Re)play

de

Jean-Philippe Blondel

replay,jean-philippe blondel,actes sud junior,roman sur un groupe de musique,roman sur le rock

"Clément s'est penché vers moi en sortant du cours de maths. Il m'a lancé:

-Tiens,au fait, j'ai parlé avec le documentaliste ce matin. Tu sais quoi? Il paraît que Franck Ménard va venir au lycée donner une conférence sur l'état de la presse rock en France.

Je n'ai rien répondu. J'ai fait semblant de ne pas être intéressé. C'est là qu'il a lancé l'estocade.

-Il paraît que cela se finira par un concert. Enfin, il écoutera quelques morceaux de deux ou trois groupes de l'établissement, quoi. Dommage que les Frontlights se soient séparés."

Benjamin, un adolescent de dix-sept ans, vient d'apprendre qu'une des sommités du rock allait se déplacer dans son lycée. L'année dernière, cette nouvelle aurait revêtu tellement d'importance. Mais là, maintenant qu'il est brouillé avec Mathieu et Clara, maintenant que leur groupe les Frontlights s'est dissous, à quoi bon?

Et si cette visite lui donnait l'occasion de rejouer son passé?

replay,jean-philippe blondel,actes sud junior,roman sur un groupe de musique,roman sur le rock

Grâce à Claire, une de mes collègues, cela fait maintenant plus d'un an que j'ai découvert Jean-Philippe Blondel. J'ai adoré Blog et 06h41, j'ai trouvé beaucoup de qualités à Accès direct à la plage et je suis passée à côté de This is not a love song (je n'en ai d'ailleurs pas parlé ici).

Comme la thématique de cet ouvrage pour adolescents me plaisait, je me suis décidée à me lancer dans (Re)play. Et dès les premières pages, la magie de cet auteur a opéré. J'ai reconnu sa petite musique si particulière, ses réflexions si justes et si sensibles sur les relations, sur les transformations de vie...

En début de seconde, Benjamin a rencontré Mathieu. Très vite, ils sont devenus amis. Leur relation a duré très exactement dix-huit mois.

"Un an et demi à passer des heures avec quelqu'un. Un an et demi à penser que, pour la première fois, on a un ami. Un ami à qui on confie tout ce qu'on n'aurait jamais pensé confier. La trouille qui prend au ventre quand on pense à l'avenir et à ce qu'on est censé devenir. Les films qui émeuvent tellement qu'on ne peut pas s'empêcher de refouler les larmes en regardant fixement le plafond du cinéma. L'impression, parfois, d'être au fond du trou. Le sentiment de l'inutilité et l'impatience dans les jambes."

Ensemble, ils se sont lancés dans la musique. Ensemble, ils ont fondé le groupe Frontlight. Ensemble, ils ont recruté Max comme batteur. Ensemble, ils ont engagé Clara.

Clara, la jeune fille qui les a séparés et qui a fait connaître à Benjamin les affres du premier amour non partagé.

La venue du très célèbre critique de rock Franck Ménard (je lui ai reconnu quelques ressemblances avec Philippe Manoeuvre) permet à ses deux anciens amis de renouer et de donner une seconde chance à leur "carrière" musicale.

Elle offre également la possibilité à Benjamin de se découvrir une vocation de parolier. Grâce au documentaliste de son établissement scolaire, il se lance dans l'écriture des chansons de leur groupe. Une façon d'exorciser sa non-idylle avec Clara et d'évoluer.

J'ai vraiment apprécié cette histoire toute simple (peut-être que certains aspects de l'intrigue auraient mérité néanmoins d'être un peu plus fouillés). Mais qui évoque de façon tellement vraie l'amitié, l'amour, la difficulté d'avancer, de se lancer, d'oublier ses préjugés...Et qui se révèle aussi un bel hommage au rock.

"L'écriture, ça n'a rien à voir avec la musique, finalement. L'essence de la musique, c'est le groupe, l'orchestre, la bande. L'essence de l'écriture, c'est l'inverse. C'est peut-être pour cela que l'une a besoin de l'autre."

Bref, vous l'aurez compris: je vous recommande ce court roman qui parle si bien de l'état adolescent, des sentiments et de la musique. Je pense que je ne tarderai pas à ouvrir une autre œuvre de Jean-Philippe Blondel. Si vous avez des conseils, n'hésitez pas...

Et pour conclure ce billet, je vous laisse un lien vers Because the night de Patti Smith. Un morceau que je ne verrai plus désormais de la même façon.


Actes Sud Junior, 2011, 125 pages, 10 €

 

 

 

Commentaires

Ouuh que je suis contente de voir ta critique sur (Re)play ! Et contente aussi de voir que tu as aimé ce roman ! :)
Jean-Philippe Blondel, quoi

Écrit par : Plumosaure | 19/05/2014

Oui, encore merci de m'avoir fait découvrir cet auteur. J'aime ce qu'il fait et je suis contente d'avoir encore plusieurs de ses œuvres à explorer!
Bonne soirée. Biz

Écrit par : Claire | 20/05/2014

J'ai beaucoup aimé Blog mais pour ma part, j'étais passé à côté de 6h41. Je tenterai celi-ci car le thème me parle bien et ton billet m'a donné envie de le lire.

Écrit par : Tasse de culture | 19/05/2014

Je suis contente de t'avoir donné envie de le lire. J'espère qu'il te fera passer un bon moment comme moi. Je pense que je me lancerai prochainement dans Double jeu.

Écrit par : Claire | 20/05/2014

OK, je note ! J'ai lu un autre "Replay" et quand j'ai reçu la newsletter, je croyais que c'était lui...
Je n'ai lu qu'un Blondel (Accès direct...) et j'avais aimé.

Écrit par : Syl. | 20/05/2014

De quel Replay tu parles Syl? Je n'en connais pas d'autre. Et du coup, tu as piqué ma curiosité.
Je me souviens que tu m'avais dit avoir aimé Accès direct. Et je pense que ce qu'il fait pour la jeunesse (Blog, Replay....) pourrait beaucoup te plaire.
Bonne semaine.

Écrit par : Claire | 20/05/2014

Toujours pas lu Blondel, un jour j'y viendrai c'est sûr mais pour l'instant j'ai tant de livres qui m'attendent que je ne note pas mais je sais que je peux trouver ses romans à la médiathèque !

Écrit par : Bianca | 20/05/2014

Je pense que tu y viendras un jour Bianca et je te conseillerai de commencer par Blog.
Tu as déjà un autre auteur à découvrir en priorité. Vivement que je découvre ton avis sur Jane Austen!

Écrit par : Claire | 20/05/2014

Les commentaires sont fermés.