Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2014

La Bobine d'Alfred de Malika Ferdjoukh

La Bobine d'Alfred

de

Malika Ferdjoukh

malika ferdjoukh,la bobine d'alfred,l'école des loisirs,alfred hitchcock

"Un orage violent, inattendu, éclata en pleine mer dix minutes après notre départ. Une tempête musclée qui hissait notre bateau, le roulait, et le couchait, le relevait encore, des vagues solides qui donnaient l'impression de chevaucher une meute préhistorique réveillée"

Un homme et son épouse débarquent sur une île où l'homme est visiblement attendu par une vieille femme. Alors qu'il lui rend visite et qu'il doit attendre qu'elle accepte de le recevoir, il revient sur l'été de ses 16 ans, l'été 1964.

Cet été-là, Harry Bonnet a eu l'exceptionnelle chance d'accompagner son père, Gustave, à Los Angeles. En effet, alors qu'il venait d'être licencié d'un restaurant montmartrois, ce cuisinier hors pair, fan de ciné à ses heures perdues, a été engagé par Lina Lamont, la célèbre actrice du temps  du muet.

Dans la Cité des anges, Harry partage ses loisirs entre l'obtention de son permis, ses virées en automobiles, ses séances de cinéma et ses rencontres avec des starlettes.

Puis, un soir, il se cache dans la voiture qui emmène son père sur un tournage secret, dirigé par un certain Albert Hall. Bien vite, il se rend compte que le réalisateur est en réalité Alfred Hitchcock qui essaie de porter à l'écran Mary Rose, une pièce de J.M.Barrie.

Commence alors une merveilleuse aventure pour le jeune homme...Mais sa curiosité pourrait bien lui porter préjudice.

malika ferdjoukh,la bobine d'alfred,l'école des loisirs,alfred hitchcock

Vous vous souvenez sans doute que j'avais découvert le roman Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh au mois de juin. Et que j'avais succombé au charme de l'histoire et à la plume de l'auteure.

Aussi, j'attendais beaucoup de cette LC proposée par ma copinaute Bianca. D'autant plus qu'Alfred Hitchcock figure parmi mes réalisateurs préférés.

Je dois reconnaitre que ce roman lui rend un bel hommage. Ne serait-ce que par les titres des chapitres, tous issus de sa filmographie. Et par certaines scènes directement influencées par des passages cultes de ses long métrages (je fais notamment référence à la scène-poursuite sur la colline d'Hollywood qui rappelle inévitablement celle du Mont Rushmore dans l'excellent Mort aux trousses).

Je ne connaissais pas non plus l'anecdote qui a inspiré l'intrigue de cet ouvrage, à savoir la volonté du réalisateur d'adapter sans succès pendant 40 ans cette pièce de J. M. Barrie.

De même, pour les plus jeunes, la Bobine d'Alfred permet d'en apprendre plus sur la personnalité de ce génie du cinéma, son perfectionnisme, sa tendance à vampiriser toutes ses actrices, l'influence de sa femme Vera...

J'ai beaucoup apprécié l'atmosphère surannée qui se dégage de ces pages. On a l'impression de se retrouver plongés dans les années yéyé et Malika Ferdjoukh démontre une fois encore son talent à reconstituer des ambiances.

Mais je n'ai pas du tout accroché à l'intrigue. Même si parfois elle m'a fait sourire, je l'ai trouvée trop invraisemblable. On a du mal à croire que tout l'avenir d'un film réside dans une seule bobine. Et encore moins que cette fameuse bobine soit confiée au fils du cuisinier du tournage.

Je ne m'attarderai pas non plus sur la fin qui m'a parue encore plus improbable...

Bref, vous l'aurez compris: même si cette œuvre évoque avec talent le réalisateur des Oiseaux et le Los Angeles du début des années 60, je suis passée à côté en raison de son intrigue principale.

L'Ecole des Loisirs, 2014, 175 pages

Billet dans le cadre d'une LC avec Bianca

Commentaires

Je compte d'abord lire les 4 soeurs...

Écrit par : maggie | 22/09/2014

Oui et je te conseille vraiment de commencer par 4 sœurs que j'ai tant aimé.
Ce roman-ci est plutôt une déception...

Écrit par : Claire | 22/09/2014

Pour moi, La Bobine d'Alfred n'est pas son meilleur non plus.

Tu as lu Sombres citrouilles et Fais-moi peur ? Pour moi, ils font partie du haut du panier, avec Quatre Sœurs bien sûr.
Sinon, Taille 42 est superbe aussi mais c'est plus une biographie.

Écrit par : Emjy | 22/09/2014

Non, mon premier titre de Malika Ferdjoukh, c'était les Quatre sœurs. Un coup de cœur et surtout un roman qu'on referme à regret.
J'ai également apprécié la fiancée du fantôme. Une lecture jeunesse sympathique et qui rend hommage à l'univers des Hauts de Hurlevent.
Je note donc Sombres citrouilles et Fais-moi peur. J'espère que j'accrocherai plus qu'à la bobine d'Alfred.

Écrit par : Claire | 23/09/2014

Ah, l'atmosphère cela ne fait pas tout... Ni une superbe couverture ;)
Avais-tu aimé le film consacré au réalisateur avec Anthony Hopkins ?

Écrit par : vivelaroseetlelilas | 23/09/2014

Oui, j'avais trouvé que c'était un bon film, très intéressant et surtout très bien interprété.
Et c'est vrai que malheureusement, une belle couverture et une atmosphère réussie ne font pas tout...

Écrit par : Claire | 23/09/2014

Une fois de plus nous avons le même avis sur ce roman qui nous a bien déçues l'une et l'autre mais cela reste un bel hommage à Hitch, c'est déjà ça ! Espérons que Le choix d'Adélie nous convaincra davantage !

Écrit par : Bianca | 23/09/2014

Oui, comme d'habitude, nos avis se rejoignent...Espérons que le choix d'Adélie nous convaincra plus...On en reparle le 7 octobre.

Écrit par : Claire | 23/09/2014

Je n'ai jamais lu Malika Ferdjoukh et celui-ci m'aurait bien tentée pour une première découverte car j'adore Hitchcock. Mais au vu des réserves que tu émets au sujet de l'intrigue, je vais peut-être plutôt en choisir un autre. C'est dommage, Hitchcock c'est un super sujet !

Écrit par : Aaliz | 23/09/2014

Les commentaires sont fermés.