Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2014

Le Club de la pluie au pensionnat des mystères

Le Club de la pluie au pensionnat des mystères

de

Malika Ferdjoukh

club de la pluie.gif

"On était le matin de la rentrée de la Toussaint, il pleuvait, 9 heures avait sonné, et on ne voyait pas Saint-Malo.

-On arrive quand? ai-je demandé à Papa.

-Quand la petite aiguille sera sur bien et la grande sur tôt."

En cette matinée de Toussaint, Rose Dupin fait son entrée au pensionnat des Pierres-noires à Saint-Malo. A son arrivée, un morceau de pain jeté du haut de la tour atterrit à ses pieds. Dedans: un petit morceau de papier et la mention "Au secours".

Assistée de Nadget, d'Ambroise et du chien Clipper, Rose décide  alors de mener l'enquête et de venir en aide à l' inconnu de la tour.

Mais il faudra aux nouveaux amis beaucoup d'ingéniosité pour démasquer le coupable.

Comme vous le savez, j'ai découvert récemment l’œuvre de Malika Ferdjoukh. Et j'ai eu un coup de cœur pour Quatre soeurs. En revanche, j'ai été moins convaincue le mois dernier par La Bobine d'Alfred, qui se révèle certes un bel hommage au réalisateur et aux sixties, mais dont l'intrigue m'a semblé cousue de fil blanc.

Quand ce roman est arrivé à la médiathèque, je n'ai pas hésité longtemps avant de me plonger dedans. Surtout que le titre m'a immédiatement interpellée et m'a rappelé les aventures du Club des cinq que je dévorais petite.

Et on sent bien justement que Malika Ferdjoukh a voulu dans ces deux récits, préalablement parus dans la revue Moi je lis en janvier 2010, évoquer les péripéties de Claude, Dagobert, Annie...

Ne serait-ce que par le choix de mettre en scène deux garçons et deux filles

Ne serait-ce que par le chien qui les accompagne

Ne serait-ce que par leurs caractères tous très typés (la fille coquette, le garçon manqué...)

J'ai pris du plaisir à suivre leurs enquêtes dans l'Enigme de la Tour et dans le Voleur de Saint-Malo. Ce club de la pluie se retrouve confronté à deux mystères: un inconnu prisonnier dans une tour et une série de vols dans les alentours.

A chaque fois, on assiste à des retournements de situation, ce qui ne rend jamais évidente la résolution de ces énigmes, notamment pour les plus jeunes, cibles principales de ces nouvelles policières.

De même, on s'attache aux personnages, d'autant plus que les récits sont racontés tantôt par Rose tantôt pat Nadget, et on apprécie le ton souvent très drôle de leurs réparties et de leurs pensées.

J'ai été ravie de retrouver les dessins de Cati Baur pour illustrer certains moments clefs. En effet, je trouve que cette artiste sait parfaitement retranscrire l'univers de la romancière, comme elle l'avait prouvé avec les deux premiers tomes de la bande dessinée adaptée de Quatre soeurs.

Le seul bémol de cet ouvrage réside dans la brièveté des nouvelles. Comme je vous le disais plus haut, le format initial était celui de la parution en revue et je pense qu'il n'a pas été retravaillé pour son passage en format roman. C'est dommage car on sort du Club de la pluie au pensionnat des mystères avec une sensation de trop peu.

J'espère que dans les prochains opus, on aura l'occasion d'assister à de plus grands développements tant au niveau de l'intrigue que des personnages.

Bref, vous l'aurez compris: un début de série jeunesse très plaisant mais dont j'attends plus à l'avenir.

L'Ecole des Loisirs, 2014, 81 pages

 

 

Commentaires

Je l'ai réservé à la médiathèque pour le lire avec les garçons, j’espère qu'il arrivera d'ici les vacances... en attendant d'avoir Quatre soeurs que je n'achèterai pas ce mois-ci, mois blanc en ce qui me concerne, du coup j'emprunte encore plus à la médiathèque ;)

Écrit par : Bianca | 07/10/2014

Et oui, je comprends cette sensation de manque...
Tu me diras ce que tu en penses.
J'espère que tu mettras prochainement la main sur Quatre sœurs.

Écrit par : Claire | 08/10/2014

J'ai toujours les soeurs à découvrir. Je note ce livre... et je ré-souligne dans mon carnet le nom de l'auteur.

Écrit par : Syl. | 07/10/2014

Tu as raison de resouligner ce nom Syl car je suis certaine que cet auteur te plairait. J'espère que tu pourras la découvrir prochainement et notamment ses 4 soeurs.

Écrit par : Claire | 08/10/2014

Pourquoi pas ? C'est un auteur que j'apprécie ! Mais vu tes réserves, je vais lire d'abord 4 soeurs...

Écrit par : maggie | 07/10/2014

Je sens que mon enthousiasme est communicatif quant aux quatre sœurs.
Sur ce roman Le Club de la pluie, mes réserves portent plus sur la brièveté des intrigues et le fait qu'on ne reste pas assez avec les personnages. Mais l'esprit Malika Ferdjoukh est bien présent...

Écrit par : Claire | 08/10/2014

J'ai exactement le même avis que toi ;-) J'ai aussi lu le 2ème volet mais il m'a moins plu. En fait, la recette est exactement la même. Le format reste très court... En fait, cette série s'adresse vraiment auxjeunes lecteurs. Parmi ses textes courts, je préfère Aggie change de vie ou encore Robin dans les bois (récemment réédité chez Folio Jeunesse).

Écrit par : Emjy | 08/10/2014

Je note les deux (je viens de regarder la couverture de Aggie et je pense que je l'emprunterai prochainement)
Oui, ce roman s'adresse vraiment aux plus jeunes. Et ce que tu me dis sur le second opus ne me donne pas envie. J'ai peur, malgré les qualités indéniables, d'être encore frustrée.

Écrit par : Claire | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.