Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2015

Seven dials de Anne Perry

Seven dials

de

Anne Perry

seven dials,anne perry,editions 1018,polar victorien,polar historique,thomas pitt,charlotte pitt

"Pitt ouvrit les yeux mais cela ne fit pas cesser les coups pour autant. Les premières lueurs du jour se glissaient entre les rideaux. Début septembre, pas encore six heures du matin, et on frappait à sa porte. Non, on ne frappait pas, on s'acharnait."

Réveillé aux premières lueurs du petit matin, Pitt se voit confier une affaire délicate: enquêter sur la mort d'un diplomate, assassiné dans les jardins de la maîtresse égyptienne d'un ministre du gouvernement. Tout semble accabler cette femme qui aurait été retrouvée en train de transporter le cadavre dans une brouette. Un scandale politique éclate et notre détective de la Special Branch va avoir besoin de toute sa clairvoyance pour démêler les fils de cet épineux problème.

Au même moment, Charlotte et Gracie apprennent la disparition d'un domestique et tentent de retrouver sa trace.

Après l'Amérique profonde de Rectify, me voici de retour en Angleterre en compagnie des Pitt. Vous vous souvenez peut-être que j'avais été assez déçue par le précédent cru Southampton Row. Aussi, j'avais peur qu'il en soit de même avec cette vingt-troisième aventure...

Je dois d'ailleurs confesser que les premières pages n'ont pas été pour me rassurer. En effet, j'ai trouvé que l'intrigue mettait du temps à s'installer et que l'enquête piétinait un peu.

Et, puis, Narraway a décidé d'envoyer Pitt en Egypte sur les traces d'Ayesha Zakhari, la présumée meurtrière du diplomate Lovat.

Quelle bonne idée narrative de la part d'Anne Perry! Déjà car elle place son héros dans une situation totalement insolite, bien loin de tous ses repères et ancrages naturels. De plus, elle lui permet de brosser un portrait de ce pays à la fin du 19ème siècle. Un pays où la présence militaire anglaise se fait beaucoup sentir et où les velléités d'indépendance ne cessent de s'affirmer. De rencontres en interrogatoires, à la suite de Thomas, le lecteur apprend beaucoup de choses sur les rapports entre les autochtones et les "occupants", les us et coutumes, les coptes, les musulmans...

Ce départ ailleurs apporte donc une grande bouffée d'oxygène à une histoire qui aurait pu se traîner en longueur. Et qui, il faut bien le reconnaître, ne s'accélère que dans les dernières pages pour offrir un final dramatique, comme souvent.

Outre ce voyage sur la terre des Pharaons, j'ai apprécié l'évolution des interactions entre certains protagonistes.  A commencer par la relation entre Tellman et Gracie. Depuis quelques tomes, on suit leur rapprochement sentimental et sans en révéler trop, mon côté fleur bleue a été ravi du tournant dans les rapports entre ces deux là...

Un autre protagoniste a également retenu mon attention. Depuis l'arrivée de Pitt à la Special Branch, j'avais du mal à me forger une opinion sur Narraway. Heureusement, dans ce volume, Anne Perry a livré quelques informations sur lui et lui a ainsi conféré une plus grande humanité. Je suis notamment curieuse de voir comment se déroulera la prochaine rencontre entre lui et Charlotte...

Bref, vous l'aurez compris: un cru intéressant, même s'il n'atteint pas le niveau des meilleurs et qui me rend assez impatiente de connaître la suite des exploits des Pitt.

Editions 10/18, 348 pages

Billet dans le cadre d'une lecture commune avec Bianca, Céline et Fanny et dans le cadre du challenge Anne Perry de Syl.

seven dials,anne perry,editions 1018,polar victorien,polar historique,thomas pitt,charlotte pitt

 

Commentaires

J'ai beaucoup aimé ce volume et il me tarde de lire le suivant, il faut d'ailleurs que je l'achète !

Écrit par : Bianca | 14/01/2015

Je l'ai emprunté et j'ai l'impression qu'on va beaucoup voir Narraway et Pitt ensemble. J'essaierai de ne pas être en retard cette fois-ci pour notre LC ;)

Écrit par : Claire | 14/01/2015

Anne Perry est une auteure que je ne connais pas du tout, mais plus je lis de chroniques sur ses livres et plus j'ai envie de m'y mettre :-) Ton billet m'en a donné l'envie en tous cas.

Écrit par : Bénédicte | 14/01/2015

Je suis ravie de t'avoir donné envie de découvrir les Anne Perry. La série des Pitt ou des Monk se révèle très réussie mais je te conseille de les lire dans l'ordre. Surtout que les premiers sont les meilleurs ;)

Écrit par : Claire | 14/01/2015

La partie en Egypte a été ma préférée du roman ! J'ai adoré les scènes Gracie/Tellman. J'ai hâte de retrouver les Pitt le mois prochain en tout cas !

Écrit par : Tasse de culture | 14/01/2015

Oui, moi aussi, j'ai hâte de les retrouver!
Et je me demande vraiment comment Narraway va évoluer...Vivement février!

Écrit par : Claire | 14/01/2015

Dans ce tome Anne Perry a su faire dans la nouveauté. Comme tu le dis une note de fraicheur ne fait pas de mal. Comme tous les mois, j'ai hâte de lire le prochain!

Écrit par : Fanny | 17/01/2015

Oui, je me demande où elle va nous mener la prochaine fois. Une nouvelle destination? De nouvelles évolutions dans les rapports entre les personnages? Réponse très prochainement.

Écrit par : Claire | 19/01/2015

Les commentaires sont fermés.