Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Frédéric de Leo Lionni

Frédéric

de

Leo Lionni

frédéric, leo lionni, école des loisirs, album, album jeunesse, littérature jeunesse, histoire du soir, mulot, poésie, beauté, poète, illustration jeunesse, illustration

 

"En bordure d'une prairie, il y avait un vieux mur de pierres."

Dans ce mur de pierres, tout près d'une grange et d'un grenier à grains vides, une famille de mulots a trouvé refuge. Pour se préparer à l'hiver, ils amassent des noisettes, de la paille et du blé. Ils sont tous très affairés.


Tous sauf Frédéric. À leurs questions pressantes pour savoir pourquoi il ne les aide pas, il répond toujours un peu différemment. Lui aussi fait des provisions pour les longs mois glacés à venir. Mais des provisions de soleil, de couleurs et de mots.


Quand le froid s'installe, tous retrouvent leur abri de pierre. Mais, une fois bien entamées les réserves, l'ennui s'installe. Jusqu'à ce que Frédéric invoque le soleil, les couleurs et les mots. Rayons de poésie qui inondent et réchauffent leurs cœurs.

frédéric, leo lionni, école des loisirs, album, album jeunesse, littérature jeunesse, histoire du soir, mulot, poésie, beauté, poète, illustration jeunesse, illustration

De Léo Lionni, j'adorais petite l'album Petit bleu et petit jaune. Aussi, quand Coralie, une de mes amies, m'a parlé avec beaucoup d'enthousiasme de ce titre, je n'ai pas hésité longtemps avant de le découvrir à mon tour.


Je trouve que cet ouvrage revêt quelque peu l'allure d'une fable. Celle d'une famille de mulots qui se fait fourmi pour l'hiver mais oublie que sans cigale, tout sera ennui. Heureusement, Frédéric est là. Il a observé longtemps chaque élément. Pour mieux s'en imprégner. De ces souvenirs, il en extrait la beauté et tout prend soudain sens et s'éclaire.


Sans poète, rien ne vaut la peine.
Et par cette succession de phrases et de situations, Leo Lionni en fait la brillante démonstration.


Il faut donc lire et relire Frédéric. Dès son plus jeune âge. En famille ou seul. Et se laisser bercer par les mots et la simplicité des dessins et ne jamais oublier ainsi à quel point la poésie irrigue nos existences et les rend jolies.

Ecole des Loisirs, 2020

Écrire un commentaire

Optionnel