Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

album

  • Frédéric de Leo Lionni

    Frédéric

    de

    Leo Lionni

    frédéric, leo lionni, école des loisirs, album, album jeunesse, littérature jeunesse, histoire du soir, mulot, poésie, beauté, poète, illustration jeunesse, illustration

     

    "En bordure d'une prairie, il y avait un vieux mur de pierres."

    Dans ce mur de pierres, tout près d'une grange et d'un grenier à grains vides, une famille de mulots a trouvé refuge. Pour se préparer à l'hiver, ils amassent des noisettes, de la paille et du blé. Ils sont tous très affairés.


    Tous sauf Frédéric. À leurs questions pressantes pour savoir pourquoi il ne les aide pas, il répond toujours un peu différemment. Lui aussi fait des provisions pour les longs mois glacés à venir. Mais des provisions de soleil, de couleurs et de mots.


    Quand le froid s'installe, tous retrouvent leur abri de pierre. Mais, une fois bien entamées les réserves, l'ennui s'installe. Jusqu'à ce que Frédéric invoque le soleil, les couleurs et les mots. Rayons de poésie qui inondent et réchauffent leurs cœurs.

    frédéric, leo lionni, école des loisirs, album, album jeunesse, littérature jeunesse, histoire du soir, mulot, poésie, beauté, poète, illustration jeunesse, illustration

    De Léo Lionni, j'adorais petite l'album Petit bleu et petit jaune. Aussi, quand Coralie, une de mes amies, m'a parlé avec beaucoup d'enthousiasme de ce titre, je n'ai pas hésité longtemps avant de le découvrir à mon tour.


    Je trouve que cet ouvrage revêt quelque peu l'allure d'une fable. Celle d'une famille de mulots qui se fait fourmi pour l'hiver mais oublie que sans cigale, tout sera ennui. Heureusement, Frédéric est là. Il a observé longtemps chaque élément. Pour mieux s'en imprégner. De ces souvenirs, il en extrait la beauté et tout prend soudain sens et s'éclaire.


    Sans poète, rien ne vaut la peine.
    Et par cette succession de phrases et de situations, Leo Lionni en fait la brillante démonstration.


    Il faut donc lire et relire Frédéric. Dès son plus jeune âge. En famille ou seul. Et se laisser bercer par les mots et la simplicité des dessins et ne jamais oublier ainsi à quel point la poésie irrigue nos existences et les rend jolies.

    Ecole des Loisirs, 2020

  • Le Jardin de Monet de Kaatje Vermeire

    Le Jardin de Monet

    de

    Kaatje Vermeire

    IMG_20210217_070719_504.jpg

    Un enfant sur la plage. Devant lui, "la mer prend un bain de lumière. Des milliers de taches de couleurs dansent et miroitent dans l'eau".

    L'enfant observe le spectacle. Et, sur cette plage, devant ces falaises d'albâtre, un artiste est né. Qui tentera sa vie durant de capter ces jeux de lumière et de les retranscrire dans ses tableaux. A la recherche de la nuance exacte. Orfèvre en quête d'impressions à immortaliser.

    C'est ce parcours que Kaatje Vermeire dépeint dans cet album en quelques très belles doubles pages. Ou comment restituer selon elle ce qui fait l'essence de l'art de Monet: la lumière et les variations de couleurs. Obsessions d'une existence entière comme le montrent quelques épisodes choisis. Un été près de la clarté de la robe blanche de Camille. Un automne flamboyant sur une rivière. Et puis, cette maison rose. Demeure refuge où Monet se crée son jardin d'Eden.

    le jardin de monet,kaatje vermeire,versant sud,emmanuèle sandron,monet,jardin,giverny,in de tuin van monet,littérature jeunesse,peinture,album jeunesse,album,histoire du soir,album coup de coeur


    J'aime beaucoup ce peintre. Aussi, j'ai été ravie de découvrir cet album qui lui rend hommage. Récit de vie. Récit surtout d'une œuvre. Jusqu'aux nénuphars.

    "Je les peins tels qu'ils sont. En fait je peins toujours la même chose et ce n'est jamais la même chose."

    Cet ouvrage apporte ainsi de si jolies clefs sur comment percevoir et comprendre ses toiles. Phrases poétiques qui se perdent dans des illustrations denses. Mélange de peintures et de collages qui superposent les ressentis et épousent le bal des saisons.

    Bref, vous l'aurez compris : un merveilleux album lumineux et profond autour de Monet et de Giverny.

    Versant Sud, 2020, traduit du néerlandais par Emmanuèle Sandron

     

     

     

     

  • Bleu jardin de Clémence Sabbagh et Teresa Arroyo Corcobado

    Bleu jardin

    de

    Clémence Sabbagh et Teresa Arroyo Corcobado

    bleu jardin, clémence sabbagh, teresa arroyo corcobado, album, album jeunesse, littérature jeunesse, histoire du soir, jardin, mésange, bleu, le diplodocus

    "Elle vole, elle vole la mésange,

    la mésange au chapeau bleu.

    Elle s'est posée sur une branche.

    Elle s'est posée sur une fleur bleue. "

     

    Un jardin.

    Repli secret de mésanges bleues qui, au fil des saisons, évoluent. On les voit ainsi zinzinuler, créer leur nid, couver leurs petits et s'envoler vers d'autres horizons. Tranche de vie volatile que cet album cartonné s'attache à nous dépeindre.

    Un album cartonné qui s'inscrit dans la trilogie aux couleurs du jardin editée par le diplodocus et qui nous fait découvrir la nature dans toutes ses teintes renouvelées.

    Un album cartonné qui oscille entre fiction, documentaire et jeu.

    En effet, au gré des pages, l'histoire se pare de pédagogie et d'interaction. Le lecteur aide ainsi les mésanges à édifier leurs refuges ou à chercher la nourriture pour leur couvée. Il peut aussi s'amuser à imiter leurs cris.

    bleu jardin,clémence sabbagh,teresa arroyo corcobado,album,album jeunesse,littérature jeunesse,histoire du soir,jardin,mésange,bleu,le diplodocus


    Une fois encore, j'ai été séduite par la musicalité du style de Clémence Sabbagh. Déjà dans Bonjour le monde, je trouvais que son texte coulait et se prêtait à merveille à une lecture à voix haute. Et là, encore une fois, j'ai eu immédiatement envie de faire sonner les mots.

    J'ai été sensible aussi aux illustrations de Teresa Arroyo Corcobado. Le détail des plumes bleues. Le mouvement des ailes. Les aplats de couleurs. Bouquets de fleurs et d'arbres qui peuplent le jardin.

    Bref, vous l'aurez compris : un très joli livre pour les plus petits que je ne peux que vous conseiller. Et j'aime beaucoup l'idée de cette guirlande à croquer pour les mésanges dont le mode d'emploi nous est donné à la fin. 

    Le Diplodocus, 2021