Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2015

Un doux pardon de Lori Nelson Spielman

Un doux pardon

de

Lori Nelson Spielman

un doux pardon, lori nelson spielman, cherche-midi, littérature américaine, roman pour l'été

"J'ai subi cela pendant cent soixante-trois jours. J'ai relu mon journal intime plus tard pour compter. Et voilà qu'elle a écrit un livre. Impensable. Cette femme est une étoile montante. Une experte en pardon, quelle ironie. Je contemple sa photo. Elle est encore mignonne avec sa coupe garçonne et son nez retroussé. Mais son sourire est désormais sincère, ses yeux ne sont plus moqueurs. A la simple vue de son visage, pourtant, mon coeur bat la chamade."

Hannah Farr, 34 ans, a une vie a priori particulièrement épanouie. Elle habite la Nouvelle-Orléans, anime son propre show sur une chaîne locale le matin et sort avec le maire de la ville.

Pourtant, quand Fiona Show lui adresse deux pierres du pardon, cette façade heureuse semble se fissurer. En effet, non seulement cette volonté de guérir de vieilles blessures va entraîner un certains chaos dans l'existence de ses proches mais elle va également pousser la jeune présentatrice à s'interroger sur certains événements douloureux de son passé.

Et si, pour construire un avenir solide, il fallait tout risquer?

un doux pardon,lori nelson spielman,cherche-midi,littérature américaine,roman pour l'été

Vous vous souvenez peut-être que le premier roman de Lori Nelson Spielman figurait parmi mes lectures préférées de l'année 2013. Depuis, je n'ai cessé de le conseiller à mon entourage. Toujours avec le même succès.

Aussi, vous imaginez aisément mon impatience de découvrir son nouvel opus, sorti au début du mois de mai.

Comme dans Demain est un autre jour, on fait la connaissance d'une héroïne de 34 ans. Une jeune femme à qui tout semble réussir: métier, amitié, couple...

Pourtant, quelques grains de sable enrayent le mécanisme de cette belle machine du bonheur. Des grains de sable au début à peine perceptibles: une belle-fille récalcitrante, une nouvelle collègue ambitieuse...

Quand Hannah Farr reçoit un courrier de Fiona Show, son ex-bourreau du collège, avec deux pierres du pardon, elle préfère l'ignorer. Mais le succès de cette théorie et l'envie de faire un reportage dessus l'oblige à se confronter à ce phénomène.

Elle en parle autour d'elle, convainc même une vieille amie de les utiliser...Elle commence même à se demander si elle ne devrait pas poursuivre la démarche prônée et renouer les liens avec sa mère.

Et c'est justement cette décision qui va faire s'effondrer tous ses châteaux de sable.

Sur plein de plans, Hannah se retrouve dans la tourmente. L'occasion peut-être pour elle de se recentrer sur ce qui compte vraiment et de faire le tri dans ses relations.

Ce qui m'a immédiatement frappée dans cette lecture, c'est la ressemblance avec le précédent ouvrage.

Ressemblance dans certaines des thématiques abordées: remise en question, courage d'aller de l'avant, changement de vie, mauvais choix, épanouissement personnel...

Ressemblance dans le choix de la protagoniste: même âge, même vie apparemment réussie, même difficulté à se laisser aller, même manque de confiance et de respect de soi-même, même gentillesse...

Ressemblance enfin dans la construction de l'intrigue avec le leitmotiv de tout remettre à plat pour mieux avancer.

Pourtant, malgré ses points communs avec Demain est un autre jour, cette nouvelle œuvre se lit avec plaisir.

Peut-être parce qu'on est captés par cette écriture cinématographique, ce sens des situations...

Peut-être car, même si on se doute de l'issue, comme dans toute bonne comédie romantique, le chemin, qui y mène, avec son lot de rebondissements, se révèle fort agréable...

Peut-être car l'histoire se double d'une réflexion intéressante sur le pardon et ses conséquences. Je n'avais jamais entendu parler de ces "pierres du pardon"(l'une pour demander des excuses l'autre pour les accepter) et je considère que cette notion nous amène à nous interroger sur nos propres moyens d'effacer nos erreurs passées.

"Ne sais-tu pas qu'au fond de nous, nous ne sommes que des tourbillons de honte? Je crois que c'est justement là que réside la beauté de ces pierres idiotes. Elles nous donnent la permission-l'obligation même-d'être vulnérable"

Les pages se tournent facilement. Puis, arrivent les derniers chapitres. Je dois reconnaître que cette partie de l'intrigue m'a moins convaincue, tant par les facilités de résolution de certains nœuds de l'intrigue que par le suspense laissé sur un point important. Or, dans ce genre de livre, je n'apprécie pas que certains mystères persistent et j'aurais préféré une réponse plus nette.

Bref, vous l'aurez compris: ce roman constitue un bon moment de lecture, même si je regrette de ne pas avoir retrouvé la magie de Demain est un autre jour.

Un grand merci au Cherche-Midi pour cet envoi.

Cherche-Midi, 2015, 434 pages

Billet dans le cadre du challenge Un pavé par mois de Bianca.

un doux pardon, lori nelson spielman, cherche-midi, littérature américaine, roman pour l'été

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/11/2013

Demain est un autre jour

Demain est un autre jour

de

Lori Nelson Spielman

demain est un autre jour,lori nelson spielman,editions du cherche-midi,roman doudou,comédie romantique,roman sur les changements de vie,roman sur les nouveaux départs

"L'écho des voix dans la salle à manger s'envole dans la cage d'escalier en noisetier, indistinct, bourdonnant et importun. D'une main tremblante, je verrouille la porte derrière moi. L'univers est soudain plongé dans un silence total. J'appuie la tête contre la porte et je prends une inspiration profonde. Son parfum envahit encore la chambre-mélange d'Eau d'Hadrien et du savon au lait de brebis. Son lit en métal grince lorsque je m'y allonge, un bruit aussi rassurant que le tintement de ses carillons dans le jardin ou de sa voix douce quand elle me disait qu'elle m'aimait. Je venais dans ce lit quand elle le partageait encore avec mon père, me plaignant d'un mal de ventre ou de monstres sous mon lit. A chaque fois, maman me prenait avec elle, m'étreignait et me caressait les cheveux en murmurant: "Demain est un autre jour, ma chérie, attends encore un peu". Et comme par miracle, je me réveillais le le lendemain matin pour découvrir des rubans de lumière ambrée s'insinuant à travers la dentelle de mes rideaux"

Brett Bohlinger, 34 ans, vient de perdre sa mère. Alors qu'elle s'attendait à hériter de son empire industriel, elle ne reçoit qu'un vieux papier jauni. Il s'agit de la liste des choses qu'elle voulait vivre, quand elle avait 14 ans. Elle en a réalisé certaines mais sa mère lui laisse un délai d'un an pour entreprendre les dix qui restent. Si elle réussit, elle pourra toucher ce qui lui revient.

demain est un autre jour,lori nelson spielman,editions du cherche-midi,roman doudou,comédie romantique,roman sur les changements de vie,roman sur les nouveaux départs

J'avais remarqué ce premier roman sur la blogosphère (malheureusement, je ne me rappelle plus où). Et, conquise par le sujet, je l'avais réservé dans ma médiathèque. Je l'ai ouvert lundi matin et je n'ai pu le quitter qu'une fois achevé.

Brett est une jeune trentenaire qui mène une vie loin d'être conforme à ses rêves de jeunesse. Elle a trouvé refuge dans l'entreprise familiale alors qu'elle souhaitait devenir enseignante; elle vit avec un homme qui la sous-estime et refuse d'avoir un bébé...

Aussi, la mort de sa mère et surtout le défi qu'elle lui lance, va lui servir d'électrochoc et lui permettre de tout changer.

J'ai adoré cette amorce d'intrigue. A partir d'une liste vieille de 20 ans, Brett se met en quête d'une existence plus conforme à ses aspirations d'adolescente.

Tout au long de son parcours, on découvre une galerie de personnages très attachants. Bien entendu, la mère qui, par le biais de ses lettres, montre tout l'amour qu'elle a pu ressentir pour ses enfants et tout le bien qu'elle leur voulait. Mais également, un avocat; un psychologue; des jeunes plongés dans des difficultés scolaires...Chacun d'eux va faire évoluer, à sa manière, notre héroïne et modifier sa conception de la vie.

A cette réflexion très intéressante sur les illusions perdues et sur le courage qu'il faut montrer parfois pour prendre un nouveau départ, s'ajoutent également de nombreux éléments de comédies romantiques qui confèrent à cet ouvrage une tonalité plus légère.

En effet, parmi les objectifs de vie de la Brett de 14 ans, figurait "tomber amoureuse". Tout au long des pages, on va donc croiser différents protagonistes masculins, dont l'"homme au Burberry". Un homme qui fascine notre héroïne et qu'elle rencontre à chaque fois dans des situations dignes d'une Bridget Jones.

De même, cet ouvrage dresse un portrait de la vie à Chicago. On suit notre héroïne dans les divers quartiers de cette ville, ce qui permet de mieux se rendre compte de ses disparités géographiques et économiques.

De plus, j'ai beaucoup apprécié le fait que ce roman parle de la vie sous toutes ses formes. En 455 pages, on assiste ainsi à des décès, des retrouvailles, des dîners en famille, des rencontres, des déclarations, des révélations, des ruptures, des découvertes, des rires, des disputes....Sans jamais (ou presque) trouver que les situations paraissent trop télescopées...

Bref, vous l'aurez compris: ce roman est un coup de cœur. Il appartient à la famille d'ouvrages "doudous" que j'affectionne: ceux qui font réfléchir tout en rassurant; ceux vers lesquels on se tourne pour passer un moment cosy quand l'hiver devient trop prégnant et qu'on a envie de se pelotonner dans son canapé avec une bonne tasse de thé.

Et, surtout, "Demain est un autre jour"

Editions du Cherche-Midi, 457 pages, 20 €

 

demain est un autre jour,lori nelson spielman,editions du cherche-midi,roman doudou,comédie romantique,roman sur les changements de vie,roman sur les nouveaux départs