Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2015

Les Suprêmes d'Edward Kelsey Moore

Les Suprêmes

de

Edward Kelsey Moore

les suprêmes,edward kelsey moore,littérature américaine,suprêmes,premier roman,roman choral,amitié

"Je me réveillai en nage ce matin-là. J'avais dormi profondément, ma chemise de nuit me collait à la peau, le visage me picotait. Troisième fois cette semaine. 4h45 luisait au réveil posé sur la coiffeuse à l'autre bout de la chambre. J'entendais le ronronnement du climatiseur et sentais l'air me caresser les joues."

Dans une petite ville de l'Indiana, trois quinquas afro-américaines se retrouvent tous les dimanches après la messe chez Big Earl, un restaurant du coin.

Surnommées les "Suprêmes", Odette, Clarice et Barbara Jean sont amies depuis l'adolescence. Ainsi, elles ont traversé ensemble toutes les épreuves de la vie.

Mais quand le cancer frappe l'une d'entre elles, vient le temps des remises en question..Et si elles changeaient le cours de leur existence?

les suprêmes,edward kelsey moore,littérature américaine,suprêmes,premier roman,roman choral,amitié

Edward Kelsey Moore

Avant de commencer ce blog, j'avais été enchantée par ma découverte de la Couleur des sentiments. Je me souviens avoir eu beaucoup de mal à laisser de côté cet ouvrage.

Aussi, quand une de mes collègues m'a parlé des Suprêmes en me disant que c'était un roman dans la même lignée, je n'ai pas hésité.

Dès les premières pages, on fait la connaissance de trois femmes. Trois voix qui s'entremêlent et interpellent tour à tour le lecteur.

Vous savez comme j'apprécie la structure chorale dans un livre et j'ai trouvé qu'elle se justifiait totalement avec ce titre et permettait de mieux comprendre les ressorts de chacune des trois suprêmes.

Odette, l'intrépide née dans un sycomore, celle qui n'a pas sa langue dans sa poche, celle qui défend ceux qu'elle aime à tout prix, celle qui a un cœur énorme...

Clarice, celle qui a reçu la meilleure éducation, celle aussi qui a reproduit le schéma de sa mère en acceptant les infidélités de son époux adoré, celle qui veut toujours que ses amis soient tirés à quatre épingles et respectent les convenances, celle qui oublie en somme que parfois la vie dépasse les cadres fixés

Barbara Jean, la "bombe", celle qui a toujours été élevée dans l'idée de faire un riche mariage, celle qui noie ses malaises dans l'alcool, celle qui dissimule les plus lourds secrets

Ce qui lie ces trois personnages a priori si désaccordés, c'est une amitié profonde. De celle qu'on ne calcule pas et qui s'impose tout simplement à nous.

D'année en année, comme nous le découvrons, elles ont toujours été là l'une pour l'autre. Chacune à sa manière. Parfois en silence.

Les Suprêmes se révèlent donc un magnifique hymne à l'amitié. De celle qui dure. De celle qui peut tout affronter, même les pires noirceurs.

De plus, cette œuvre offre une réflexion sur l'amour. Grâce aux idylles des trois héroïnes, toutes les facettes de ce sentiment sont évoquées. Aussi bien la passion que l'amour fidèle et durable.

La problématique raciale est également abordée. Même si elle est moins prégnante que dans la Couleur des sentiments, on perçoit bien les affrontements interraciaux, les débordements possibles, la haine de certains et l'impossibilité pour un Blanc et une Noire de s'aimer.

Un des autres atouts de ce livre réside dans son côté profondément humoristique. Même si l'auteur parle de choses graves qui nous touchent tous à un moment de notre vie (décès de proches, maladie...), il ne joue jamais la carte du pathos. Forcément, certaines pages nous remuent...Très vite, d'autres nous amusent. Ne serait-ce que celles où Odette nous parle de ses discussions avec le fantôme de sa mère et celui d'Eleanor Roosevelt, toujours ivre.

Bref, vous l'aurez compris: j'ai vraiment beaucoup aimé cet ouvrage feel-good, je ne suis d'ailleurs pas passée loin du coup de cœur. J'espère d'ailleurs que vous vous assiérez bientôt autour d'une table avec les Suprêmes chez Big Earl.

Actes Sud, 2014, 315 pages

En bonus, je n'ai pas pu résister au plaisir de vous mettre un lien vers une chanson des Suprêmes.


 

 

 

Commentaires

Il me tente depuis sa sortie Je suis contente de voir que ton avis est si bon Je croiserais bien sa route un de ces jours! ;)

Écrit par : Fanny | 06/07/2015

J'espère que tu croiseras sa route prochainement car c'est vraiment un roman réussi!

Écrit par : Claire | 14/07/2015

J'ai adoré La couleur des sentiments et je suis une bonne cliente lorsqu'il s'agit de roman feel good, pour autant ce titre m'a ennuyée et je l'ai abandonné !

Écrit par : bianca | 06/07/2015

Comme quoi, parfois, Bianca, nos avis divergent...Peut-être que ce n'était pas la bonne période pour toi pour le découvrir.

Écrit par : Claire | 14/07/2015

J'ai beaucoup aimé ce roman, cette histoire d'amitié au fil des décennies, des aléas de la vie.
Après toutes ces années, elles sont encore amies. Elles continuent de s'épauler et de surmonter les épreuves ensemble.

Écrit par : Nathalie | 07/07/2015

C'est exactement cela Nathalie. C'est un très bel hymne à l'amitié, celle qui dure.
Je me suis vraiment attachée à ces trois femmes. Et j'ai eu du mal à les quitter!

Écrit par : Claire | 14/07/2015

Wahou, tu en parles d'une telle façon que je veux absolument le lire ! Il va direct dans ma WL, et j'espère qu'il va passer rapidement dans ma PAL :)

Écrit par : Anne Sophie | 07/07/2015

Je suis ravie de t'avoir convaincue et j'espère que tu passeras un moment aussi charmant que moi en compagnie de ces Suprêmes! Hâte de connaître ton avis en tout cas!

Écrit par : Claire | 14/07/2015

Je ne sais plus vraiment pourquoi mais je n'avais pas aimé cette lecture ... Pourtant, j'avais (comme toi) été enchantée par "La Couleur des sentiments". Dans un genre assez similaire, as-tu lu "Beignets de tomates vertes" ? Il est formidable ...

Écrit par : Mrs Figg | 08/07/2015

Je n'ai pas lu Beignets de tomates vertes ni les autres œuvres de Fannie Flagg mais il fait furieusement de l’œil. Et je pense que je ne résisterai pas longtemps à la tentation de le sortir de mes étagères. Surtout si tu me confirmes qu'il est aussi bon!
Je sais que Bianca n'a pas été enthousiasmée non plus par cette lecture..Parfois, la magie n'opère pas....

Écrit par : Claire | 14/07/2015

Elles ont des voix chaudes. On dirait que ce livre est complet.
Peut-être un jour.

Écrit par : Syl. | 08/07/2015

J'espère qu'un jour tu laisseras sa chance à ce livre Syl. Elles ont en effet des voix chaudes!

Écrit par : Claire | 14/07/2015

Je n'ai aps encore lu couleurs des sentiments mais je note ces deux romans qui parlent de thèmes qui m'intéressent

Écrit par : maggie | 10/07/2015

Je pense que ces deux romans te plairaient beaucoup. En revanche, je ne te conseille pas de les lire de façon rapprochée. Cela gâcherait sans doute le goût de la découverte.
Si tu te lances, je suis curieuse de connaître ton avis en tout cas.

Écrit par : Claire | 14/07/2015

Les commentaires sont fermés.