Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2014

Bedford Square

Bedford Square

de

Anne Perry

anne perry,thomas pitt,charlotte pitt,bedford square,roman victorien,polar historique,polar à l'époque victorienne

"Pitt, en chemise de nuit, se pencha à la fenêtre de sa chambre et aperçut l'agent de police sur le trottoir. L'homme leva la tête vers lui; dans la lueur jaunâtre du bec de gaz, ses traits reflétaient une tension et une tristesse que le seul fait de réveiller le commissaire de Bow Street à quatre heures du matin n'expliquait pas."

A quatre heures du matin, un agent de police vient réveiller Pitt car on a trouvé un cadavre sur le perron d'une maison de Bedford Square. Quand le commissaire arrive sur les lieux du crime, il est fort surpris de constater que la victime est morte devant la porte du général Balantyne.

Immédiatement, il se doute que l'homme assassiné a un lien avec le vieux militaire. On a notamment retrouvé sur lui une tabatière appartenant à l'officier. Mais comment expliquer ce rapport?

Parallèlement, il est chargé par Cornwallis, son supérieur, de mener une enquête discrète sur un chantage qu'il subit.

anne perry,thomas pitt,charlotte pitt,bedford square,roman victorien,polar historique,polar à l'époque victorienne

Bedford Square de nos jours

Comme en début de chaque mois, me voici de retour avec mes copinautes pour une lecture commune autour de la série des Pitt. Après avoir été beaucoup déçue par les deux précédents opus (Ashworth Hall et Brunswick Gardens), j'attendais beaucoup de Bedford Square.

Et, heureusement, j'ai été plus convaincue par ce tome des aventures de Thomas et de Charlotte.

Dans ce volume, le commissaire est confronté à un chantage de grande ampleur visant six personnalités importantes du royaume et qu'on menace à chaque fois de perdre leur réputation. Un chantage qui le touche d'autant plus près que Cornwallis, son chef qu'il apprécie beaucoup, fait partie des victimes.

J'ai bien aimé cette intrigue policière. Contrairement à Brunswick Gardens, je n'avais pas du tout anticipé le ou les coupables et j'ai été surprise par le dénouement. Anne Perry, après nous avoir mené de fausse piste en fausse piste, nous offre un final fort. Très fort même.

De plus, j'ai été ravie de retrouver au premier plan Charlotte. Autant je l'avais trouvée effacée les mois derniers, autant elle joue un rôle primordial dans le déroulé de l'enquête. Dès qu'elle apprend que le cadavre a été trouvé sur le perron du général Balantyne, elle accourt pour lui porter assistance. Un très beau geste, à la mesure de la relation forte qui s'est tissée entre ces deux êtres tant dans le Mystère de Callander Square que dans Mort à Devil's Acre. J'ai aimé assister à leurs promenades dans les allées du British Museum ou à Regent's Park, à leurs échanges...Et j'espère que la romancière nous permettra de les revoir ensemble prochainement. Ou du moins, qu'elle réintroduira la figure du général Balantyne. La quintessence de l'homme d'honneur, courageux, allant au devant du danger avec ses soldats, fier, juste...Un homme qui nourrit de tendres sentiments pour Charlotte mais qui préfère les taire afin de ne pas gâcher leur rapport privilégié.

Anne Perry a vraiment eu une belle idée d'évolution de ses personnages en les rapprochant ainsi. De même, une autre paire retient l'attention dans Bedford Square: celle formée par Gracie et Tellman. Depuis Ashworth Hall, on avait compris que Tellman était tombé sous le charme de la bonne des Pitt. Une idylle qui se confirme dans ce volume. Même si, pour l'instant, la jeune femme ne semble pas encore au diapason.

Tellman voit d'ailleurs ses certitudes fortement ébranlées au fil de ses investigations. Non seulement, il réalise ses sentiments pour Gracie. Mais la muraille des préjugés qu'il entretenait vis-à-vis des privilégiés commence aussi à se fissurer...

J'aimerais également souligner, comme à chaque fois, le talent de reconstitution d'Anne Perry. Elle parvient dès les premières pages à nous plonger dans la fin de ce 19ème siècle, en pleine période victorienne. Une époque où la réputation vaut tout et où le moindre faux pas peut vous marquer à jamais...

Bref, vous l'aurez compris: un tome qui, même s'il ne fait pas partie des plus réussies des aventures de Pitt, convainc plus que les précédents et permet de passer un très bon moment.

Editions 10/18, 2006, 286 pages

Billet dans le cadre d'une lecture commune avec Bianca, Céline, Fanny, Soie et Sybille et dans le cadre des challenges Anne Perry chez Syl et 19ème siècle chez Fanny.

anne perry,thomas pitt,charlotte pitt,bedford square,roman victorien,polar historique,polar à l'époque victorienne anne perry,thomas pitt,charlotte pitt,bedford square,roman victorien,polar historique,polar à l'époque victorienne

 

Commentaires

Tu as su trouver les mots justes pour décrire le général Balantyne. Nous avons le même avis sur cet opus et j'ai déjà hâte de lire Half Moon Street !

Écrit par : Tasse de culture | 02/09/2014

Oui, j'ai déjà hâte aussi.
Je sais que nous sommes plusieurs à avoir succombé au charme du général ;)

Écrit par : Claire | 02/09/2014

Comme souvent nous avons le même avis ! Très bon billet au passage, tu vas donner envie à tes lectrices de lire cette série j'en suis sûre. Rendez-vous pour le tome 20 !

Écrit par : Bianca | 02/09/2014

Merci beaucoup Bianca pour ce compliment qui me fait très plaisir!
J'espère que nos billets donneront envie à d'autres lectrices de se joindre à nous ou tout au moins de commencer la série.
Vivement le 20, oui!

Écrit par : Claire | 02/09/2014

Voilà un billet qui m'incite à découvrir ce roman, je vais d'ailleurs de ce pas me renseigner sur les opus qui composent la série, histoire de les lire tout de même dans l'ordre.
Bonnes lectures.

Écrit par : coinlectureheloise | 03/09/2014

Je te conseille de commencer en effet dans l'ordre. C'est beaucoup plus agréable de suivre ainsi l'évolution des personnages.
La série des Monk (je n'ai lu pour l'instant que les neuf premiers est très réussie aussi et se situe trente ans auparavant)
Tu me diras ce que tu as pensé de L’Étrangleur de Cater Street.

Écrit par : Claire | 05/09/2014

Anne Perry montre très bien quelle place occupent les femmes dans la société victorienne.Charlotte est bien sur une exception.

Écrit par : Chantal | 03/09/2014

Oui, Charlotte vit un destin exceptionnel par rapport aux autres femmes de son époque. Tout comme d'ailleurs sa mère et sa sœur qui jouissent d'une liberté incroyable.
J'aime vraiment beaucoup les romans de cette auteure en tout cas, notamment pour sa description de la vie et de la société à l'époque victorienne.

Écrit par : Claire | 05/09/2014

J'espère que la suite de leurs aventures sera à la hauteur de nos espérances. Gracie et Tellman vont-ils réussir à sauter le pas? ^^

Écrit par : Fanny | 08/09/2014

Je pense que oui. Mais dans le prochain ou pas????

Écrit par : Claire | 09/09/2014

Les commentaires sont fermés.