Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2012

Le bébé tombé du train ou quand l'amour d'une mère est plus fort que tout

Le bébé tombé du train ou quand l'amour d'une mère est plus fort que tout

Jo Hoestlandt

illustré par Andrée Pringent

Oskar Jeunesse, 2011


 

.

oskar,jo hoestlandt,andrée pringent,bébé tombé du train



De prime abord, je n'ai pas été attirée par les couleurs de la couverture de ce roman. Puis, le titre, les très bonnes critiques des professionnels ainsi que les sélections pour de nombreux prix m'ont poussée à entamer la lecture de cet ouvrage.

 Anatole vit dans une maison en bordure d'une voie ferrée. Il lui arrive donc souvent de retrouver des objets insolites dans son jardin. Mais, un jour, il voit quelque chose ramper au loin. Persuadé d'avoir affaire à un serpent qu'il lui faut éliminer, il se rapproche et constate avec stupeur qu'un bébé est tombé du train. Et ce bébé, il va l'adopter, lui donner un nom et bientôt ne plus pouvoir le lâcher car il sent bien que «se séparer de cet enfant qu'il [tient] contre son cœur et dans ses bras ce serait comme s'arracher le cœur, s'arracher les bras »

Une fois commencée, je n'ai pu lâcher cette histoire profondément humaine et touchante, servie avec justesse et simplicité par les illustrations d'Andrée Pringent. Je voyais ce vieil homme s'ouvrir de nouveau au monde, à l'amour et je ne voulais plus quitter l'enclos de son jardin. 

J'ai également beaucoup apprécié le traitement en filigrane de la Shoah qui confère à ce texte différents niveaux de lecture.

Je vous recommande donc vivement de vous embarquer pour cette aventure de 47 pages.